Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

80 jours

Quand l'horloge se détraque, un vieil homme de 80 ans se met à rajeunir d'un an par jour...


"Vieux et malade, Edmond est au seuil de la mort. Il a 80 ans. Mais voilà qu'inexplicablement, le processus de vieillissement semble s'inverser : sous le regard stupéfait de Juliette, la jeune et séduisante infirmière qui veille sur ses derniers moments, Edmond se met à rajeunir, au rythme d'une année par jour. Au bout d'une semaine, il n'a plus que 73 ans, au bout de deux semaines, 66 et ainsi de suite. Dès lors, sous l'effet de ce phénomène inespéré, c'est le monde entier qui paraît se transformer sous le regard de l'ex-vieil homme. 80 jours lui sont miraculeusement offerts, pour revivre toute une existence à rebours. Tout redevient possible... Mais de quelle manière pourra bien s'achever cet étrange sursis ?" (Présentation Casterman)


La collection "Un Monde" de Casterman s'est enrichie au mois de Mai d'un one-shot tout à fait étonnant. Nicolas Vadot et Olivier Guéret développent une intrigue intimiste autour de deux personnages : Edmond, vieil homme de 80 ans, et Juliette, son infirmière personnelle. Mais les auteurs introduisent un petit décalage fantastique qui va détraquer le cours quotidien de nos deux personnages. En effet, Edmond va se mettre à rajeunir d'un an par jour. Grâce à ce phénomène étrange et un voyage avec Juliette, il va retrouver le goût de la vie. Mais ce sursis l'amène aussi à explorer ses errances du passé, ses regrets...


Le rythme du scénario est bien maîtrisé avec lune alternance entre la vie quotidienne d'Edmond qui réapprend à vivre et des scènes de discussions hallucinatoires entre Edmond et Winston Churchill. D'ailleurs, de nombreux parallèles sont établis tout au long du récit. Mais jusqu'au bout, le lecteur se demande comment peut se terminer cette histoire, car l'âge d'Edmond semble diminuer inexorablement. De plus, les auteurs savent jouer avec les mots. Ils les utilisent avec parcimonie, mais ils font toujours mouche.


Sur le plan graphique, Nicolas Vadot pratique une technique particulière en scannant et colorisant sur ordinateur ses crayonnés d'origine. Sous ses traits, Bruxelles semble magnifiée. C'est, en effet, un véritable hommage à la capitale belge que lui rend le jeune dessinateur par des couleurs ensoleillées.


Une intrigue bien ficelée, un graphisme réussi, tous les ingrédients sont réunis pour un bon moment de lecture.

Titre : 80 jours
Auteurs : Nicolas Vadot - Olivier Guéret
Editeur : Casterman
Collection : Un Monde
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: 80 jours
Posté par ferrand61 le 12/07/2006 13:44:13
Ah oui?

80 ans : je n'arrive plus à porter mes courses.
81 ans : Tiens j'arrive de nouveau à porter mes courses
82 ans : Moi qui croyais que je ne pourrais plus avoir d'enfants
83 ans : Ma peau s'est retendue et certaines tâches de vieillesse ont disparu
84 ans : Que ces haletères me semblent légères tout-à-coup!
85 ans : Je veux aller à ce concert de hardcore, j'ai besoin d'un bon mosh. Puis, c'est décidé pour mes vacances dans l'Himalaya.
86 ans : Il me faut absolument reprendre le travail. Je ne peux pas passer ma vie sans rien faire.
87 ans : Il faut que je refasse l'armée.
88 ans : Ma taille a diminué
89 ans : Chier ma taille a diminué de nouveau!! J'ai de moins en moins de poils!
90 ans : J'ai la petite voix!
91 ans : Je me rappel pus de rin, on dirai que je né rin apri.
92RENTRÉ DANS LE VENTRE DE MAMAN
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
L'auteur : Lorna Lorna
33 ans, Angers (France).
Publié le 10 juillet 2006
Modifié le 10 juillet 2006
Lu 1 240 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲