FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







A feu langoureux

ou, comme dit la chanson : "On est foutu on mange trop" et sûrement trop gras (ça c'est moi qui le dit). Une histoire pour rire, et ménager votre santé.


Sorcière je suis. Sorcière je resterai. Et dans mon grand chaudron, je mijote, je mijote, je mijote un plan.

Je l’ai étudié, j’ai pris tout mon temps. Je l’ai préparé à petit feu, n’oubliant aucun détail, aucun ingrédient.

Pour commencer, il me fallait un homme à croquer. Je l’ai trouvé rapidement , exactement comme je voulais : presque sexagénaire, sans enfant, riche comme Crésus, avide d’émotions à force de s’en priver tant et, le plus important, à tendance diabétique. Le tout agrémentée d’un soupçon de cholestérol et d’une faiblesse cardiaque chronique.

Je l’ai ensorcelé (cent euros la potion) ; il m’a épousée sous le régime de la communauté.

J’ai alors cuisiné avec passion tout ce qui pouvait faire exploser son foie ou son estomac. Et dans sa tête de vieux plancton, il pensait que je l’aimais à la folie, à passer tout mon temps à élaborer sans me lasser de petits plats succulents. Il s’est même parfois efforcé de terminer ce qu’avec tant d’excitation meurtrière, j’alourdissais de crêmes et sucres salés.

En six mois de traitement à feu vif, à base de petits-déjeuners extensifs, de goûters excessifs, le moment est venu de l’achever en beauté.

J’en ai marre de me taper sa peau flasque et sa bite noyée dans son surpoids. Surtout que la semaine dernière on est passé chez le notaire. Tout est signé. Il ne reste qu’à donner l’estocade, le coup de "graisse" pour qu’il s’affaisse.

C’est décidé. Ce soir je porterai robe de lumière rouge moirée et bas de soie et je le gaverai pour la dernière fois.

Et pour la dernière fois, il aura droit à un double Bayleys on the rocks, accompagné de bouchées à la béchamel et aux lardons.

Nous passerons au foie-gras sans transition, arrosé de champagne comme il se doit. Viendra ensuite la choucroute garnie de jarret de porc qu’il adore, entourée de ses saucisses de Strasbourg, avec lesquelles je servirais un Riesling bien frais.

Si ça ne suffit pas, je lui préparai un beurre blanc généreux suivi d’une casserole de tripes à la mode de Caen: on creuse sa tombe avec ses dents.

Si au dessert, il est encore vivant, je serai obligée d’inventer un nouveau jeu. Je m’exclamerai “Si tu m’attrapes, tu me mords”, et je le ferai suer suffisamment pour que son coeur essoufflé s’arrête de battre sur le grand escalier.

Délivrée enfin de mes corvées conjugales, en attendant l’ambulance, je fermerai ses paupières de merlan et porterai un toast en son honneur ... et à ma santé.....
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (9)
Re: A feu langoureux
Posté par delfsan le 01/05/2008 13:41:06
ben tu me préviendras stp? a bientôt
Re: A feu langoureux
Posté par nathalimagine le 30/04/2008 23:53:55
ReCoucou....
Le chapitre 1 est prévu pour le 19/6.....
Gros bisous........
Re: A feu langoureux
Posté par delfsan le 29/04/2008 17:25:16
avec plaisir
Re: A feu langoureux
Posté par nathalimagine le 29/04/2008 11:01:23
Merci Delfan....
Je vais essayer de poster l'histoire de mes amours illustrés...
En espérant que ça te plaise....
Amitiés... Nathalie
Re: A feu langoureux
Posté par delfsan le 28/04/2008 18:18:40
ah, cette recette, le rêve de beaucoup de femmes. super article, bien tourné, très bien fait ... continue
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (9)
L'auteur : Magine Nathalie
52 ans, Marbella (Espagne).
Publié le 27 février 2008
Modifié le 17 janvier 2008
Lu 1 236 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143