Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

A l'aube du 6ème jour

Un beau jour, dans un futur proche (plus proche que vous ne le pensez), Adam Gibson, brillant pilote d'avion et irréprochable père de famille, rentre chez lui où doit se dérouler sa fête d'anniversaire...


Histoire :
2 Schwarzy pour le prix d'un


Réalisation : Roger Spottiswoode;
Scenario: Cormac et Marianne Wibberley
Photo: Pierre Mignot
Musique: Trevor Rabin



Acteurs:
Adam Gibson - Arnold Schwarzenegger
Michael Drucker - Tony Goldwin
Pr Graham Weir - Robert Duvall


Un beau jour, dans un futur proche (plus proche que vous ne le pensez), Adam Gibson, brillant pilote d'avion et irréprochable père de famille, rentre chez lui où doit se dérouler sa fête d'anniversaire « surprise ». Seulement voilà, la fête a déjà commencé, sans lui, mais avec un autre homme visiblement en tout point semblable a lui... un clone. Essayons de comprendre, revenons en arrière, juste un petit peu en arrière...

Dieu créa le monde en 6 jours, et le septième, il se reposa. Avoir créé l'homme, le 6eme jour, l'avait épuisé. Alors l'homme après avoir hésité 5760 et quelques années (calendrier biblique), entreprit de continuer le travail : il clona des animaux, et, devant le succès rencontré, tenta de cloner un humain. Mais l'échec qui conduisit à la mort d'un bébé clone provoqua un sursaut dans la conscience collective, et une loi fut votée pour interdire le clonage humain : la loi du 6eme jour.

Seulement pour certaines personne, l'argent passe avant tout, et notamment avant la morale. Drucker fait parti de ces gens. En tant que grand chef de tout ce qui se rapproche de près ou de loin au clonage, il ne compte pas en rester a la d'animaux dont s'occupe une de ses boite, RePet, et se livre en secret a des expérimentations.

Le clonage, ses bénéfices, ses dangers, autant de problèmes auxquels va être confronté Adam Gibson, en quête d'identité... et auxquels le film essaye d'apporter des éléments de réponses.

Que dire de plus, sur ce film apparemment légèrement intello, posant de graves questions ??? Ben, que c'est un film de Schwarzenegger, un film d'action, quoi...
Et un bon ! Scénario solide (malgré de légères incohérences inévitables), humour décalé ( en phase avec le film ! ) , acteurs corrects ( schwarzy fidèle a lui même ) .

Les scènes d'actions sont bien réglés, souvent originales : schwarzy saute du barrage, schwarzy en helico, schwarzy nage avec les mutants, schwarzy sauve le monde...

Schwarzy qui, en tout cas, réussit la un bien meilleur film que le précédent, franchement pitoyable. A-t-il enfin ressorti la tête hors de l'eau, ou le résultat n'est il du qu'au talent de Roger Spottiswood, déjà réalisateur de « Demain Ne Meurt Jamais » ?
Gageons qu'il n'est qu'à « l'aube » d'une carrière fleurissante, aussi réussit que celle d'Arnold, que nous espérons encore longue...

He'll be back...

"The 6th Day" (USA)
Total reclone réalisé par Roger Spottiswoode
"The 6th Day" (USA)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: A l'aube du 6ème jour
Posté par someone else le 20/08/2004 07:47:00
c peu-etre pas un des meilleurs de Schwarzy, mais g tout de même bien aimé.
Mais je dis quand même aux amateurs d'Arnold, VIVE TERMINATOR !!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Publié le 16 septembre 2001
Modifié le 16 septembre 2001
Lu 2 650 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲