Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

A quoi sert la poésie ? Peut-elle encore innover ?

Qu'on la déteste ou qu'on l'apprécie, la poésie s'est voulu l'interprète de notre coeur. Nul n'est sans savoir que les mots parfois prennent une tout autre allures que celle rébarbatifs à laquelle on les associent le plus souvent. Mais au final à quoi sert-elle vraiment ? EST-elle encore capable d'innover ?


"Je sais que la poésie est indispensable, mais je ne sais pas à quoi" expliquait Jean Cocteau. Nous essayerons donc d'apporter quelques éléments de réponse sur le sujet, de comprendre à quoi peuvent bien servir ces mots qui s'entremêlent pour donner lieu à ce concentré de sentiment auxquels nous avons donné le nom de poème. Et après avoir parler des diverses fonctions de la poésie, nous nous intéresseront à son évolution, et nous nous interrogerons sur le fait qu'elle puisse ou non connaître des innovations.

Quand la poésie s'apparente à un rêve... La poésie au-delà de ces autres fonctions sert à susciter l'espoir, que ce soit sur l'auteur lui-même, ou chez le lecteur. En effet quand la vie devient trop dure à surmonter, la poésie permet l'évasion, d'oublier le temps d'un court instant la réalité trop oppressante. Charles Baudelaire dans son poème Parfum Exotique nous fait partager un voyage dans un ailleurs idéal loin des soucis quotidiens. Que de paysages à caractère utopiques, entièrement construit par la force des mots et de l'imagination, quand la poésie devient la plus célèbre des agences de voyage dont les meilleurs clients seraient les plus grands rêveurs.
C'est ce que pensait Gerardo Diego en donnant sa définition de la poésie "Créer ce que jamais nous ne verrons".

La poésie peut avoir une vertu thérapeutique, agir comme un psychanalyste ; quand les mots deviennent les confidents d'un poète au cœur tiraillé par les émotions qui y aurait retrouvé refuge, et quand la plume glisse sur une page blanche bientôt noircie de confessions. La poésie permet au poète de laissait échapper ses peines, de se confier malgré sa pudeur qui aurait put être un barrage à une expression de ses sentiments à un interlocuteur direct. Dans "les Contemplations", Victor Hugo écrit pour se soulager de la mort de sa fille Léopoldine qui a prématurément pri un allez simple pour le paradis. Cette catégorie de poésie est généralement la plus touchante du fait de la sincérité qu'elle dégage.

Marqué par les guerres et la misère, par les injustices et les intolérances, le poète décide de mettre sa poésie au service d'une cause, et de profiter de son éventuel notoriété pour révéler la réalité sur un événement qu'il souhaiterait dénoncer. C'est ce que l'on appelle la poésie engagée. Elle a pour but de convaincre les hommes d'adhérer à une cause ou de défendre les valeurs qu'il met en avant par l'intermédiaire de sa poésie. Pour parvenir à ses fins, l'auteur doit toucher la sensibilité de son lecteur, ou même l'indigner pour que le lecteur soit emmené à réfléchir sur un acte afin qu'il y est une prise de conscience de celui ci. Dans ce genre de poésie, les mots deviennent l'avocat des hommes quand leurs droits sont bafoués, que ce soit dans les domaines politiques religieux ou social. Victor Hugo, dans un poème intitulé "Mélancholia" dénonce le travail des enfants. Il a aussi critiqué "napoléon le petit" dans de nombreux poème. Pendant les guerres ou les dictatures, beaucoup n'ont pas accepter de garder le silence, et on fait de la poésie engagé parfois au périls de leur vie, comme par exemple R. Desnos pendant l'occupation Nazi. Arthur Rimbaud dénoncera lui avec le "Dormeur Du Val" l'absurdité de la guerre.

Tout le monde n'est pas sans savoir que la femme aime être flatté, cela tombe à point car le poète armé de sa poésie se veut être un grand flatteur. Et c'est ainsi que parfois la poésie parvient à apporter un peu d'aide à un Cupidon dépassé par les demandes des cœurs en carence d'amour, et les mots sont tout aussi magiques que les flèches qu'ils remplacent. A coup de métaphores mélioratives et de déclaration enflammé le poète parvient à assaillir le cœur de celle qui avait depuis bien longtemps monopolisée ses songes, bien sûr si celle-ci ne reste pas insensible aux doux mots de ce beau parleur qu'est le poète.

L'histoire de la poésie partage son origine avec celle des hommes, en effet la poésie était déjà présente dans l'esprit des premiers humains, sans qu'il sache bien sur que cette façon de penser et d'aborder ce qui les entouraient prendrait plus tard l'appellation de "poésie". L'écriture fut un moyen de divulgation de cette forme d'art, mais à l'époque ou l'instruction était un luxe, les poèmes s'apprenaient par cœur, et se réciter lors de repas ou de veillés. Au départ, quand la poésie à commencer à prendre de l'ampleur, les poèmes étaient souvent écrits en alexandrins, puis certains auteurs ont préféré les décasyllabe, il y a eu une innovation sur la longueur des vers. Mais pour certains auteurs, les règles de la poésie ne permettaient pas à leurs poèmes de reflétés le fond de leur pensée et de flirté avec l'originalité, ont décidé de prendre une liberté dans le maniement de la plume, comme par exemple, la décision de ne plus faire des rimes et d'écrire en prose. Une écriture libre leur permettais d'être plus sincère, et de ne pas rentrer dans les cases que d'autres avait créer en voulant fixer des règles à ce qui est censé être le reflet d'une pensée personnelle. Ponge par exemple à fait de la prose. Les calligrammes ont aussi été une innovation remarquable avec une originalité importante. Avec le temps, des nombreuses manières de faire de la poésie sont apparues comme par exemple, le pamphlet et le sonnet. L'innovation peut aussi se faire dans le choix des thèmes. "Le premier qui compara la femme à une rose était un poète, le second un imbécile." disait Ronsard, ce qui prouve que l'innovation peut être dans les thèmes et les images utilisées.
Actuellement il est encore possible que la poésie évolue, par exemple lorsqu'elle devient orale, c'est ce qu'on appelle le Slam, nouvelle tendance musicale qui consiste à mettre à l'audio des poèmes. Le rap aussi est une forme de poésie, avec une innovation encore plus particulière que sont les rimes riches, en effet certains bons rappeurs parviennent à en faire des multi syllabiques tout au long de leur chanson. La poésie est l'expression personnelle des sentiments, tant qu'il y aura des individualités capables de penser, et de ressentir des sentiments il y aura des potentiels poètes et leurs individualité s apportera en soit une poésie innovante.

Quand on y réfléchit bien, savoir à quoi sert la poésie ne la rendra pas plus belle, seulement un peu moins magique. "La poésie n'a d'autre but qu'elle-même" disait Baudelaire donc à quoi bon lui trouver de l'utilité. La poésie c'est l'allégresse et la tristesse, la pluie et le beau temps, le jour et la nuit, l'amour et la haine ; La poésie c'est la vie. Comme le disait Jacques Prévert : "la poésie c'est le plus vrai, le plus utile surnom de la vie" Tant qu'il y aura de la vie, il y aura de la poésie. L'innovation est certaine.
L'auteur : Timax Timax
27 ans, Torcy (France).
Publié le 07 mars 2007
Modifié le 10 février 2007
Lu 8 697 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲