Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

A un(e) soit-disant(e) ami(e)

En espérant que tu t'y reconnaîtra.


"Tout le monde veut un ami, mais personne ne s'efforce d'en être un. "

Je te connais depuis assez longtemps j'en suis sûre pour écrire et assumer ce qui va suivre.
ça faisait un bout de chemin déjà qu'on marchait ensemble, On a appris à se connaître, à s'entendre et même à délirer ensemble. Le temps passait et nous on s'en foutait, on s'amusait.
Mais voilà un jour quelque chose de meilleur que moi t'es arrivé et tu étais tellement heureux (se) que tu as tourné ma page sans même me dire quoi que ce soit. Tu m'a indifférement fait disparaître de ta vie. Jamais je n'aurais cru que cela puisse cesser ainsi. Tu m'a oubliée
tu m'as laissée tomber comme un enfant qui laisse tomber un vieux jouet pour un autre plus neuf. Tu n'en avais rien à faire de me savoir triste tu ne me regardais même plus et goûtais à tes nouveaux moments. Crois-moi j'en ai souffert, comment as-tu pu m'abandonner ?
Même les jours où j'étais seulement triste, tu me mettais de côté, au lieu de te rapprocher et me consoler, tu n'as même pas essayé.

Le temps a fini par dissiper mon imcopréhension.
Et puis te voilà qui revient, du jour au lendemain, me souriant comme avant, comme si rien ne s'était passé, comme si tu ne m'avais jamais quitté. Aujourd'hui tu continues à me sourire, tu continues à me mentir. Oubliant, ou faisant semblant de n'avoir jamais su, que j'en avais pleuré. Me refaisant le même coup quand tu en as l'occasion. Les mots qui sortent de ta bouche ne sont... Plus rien. Et l'attachement que je t'ai porté ?...
J'avais pourtant cru y voir une amitié sincère mais j'ai toujours été trop stupide pour me rendre compte que tout ce qui comptait pour toi, du début à la fin, c'était toi, toi toi toi et toi. Et moi dans tout ça ? Peanuts.

J'ai bien changé et ton cirque m'ennuie. Depuis le temps j'ai appris à ne plus t'aimer comme je t'aimais. Je ne t'aime plus. Ce serait trop t'accorder de déjà penser quelque chose de toi. J'avais cru trouver en toi un (e) ami (e), tu t'es bien foutu (e) de moi.
J'aurais pourtant été là pour toi. Tu ne l'as pas été pour moi.

Si un jour je ne t'aide pas, ne me le repproche pas.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Re: A un(e) soit-disant(e) ami(e)
Posté par ptite wiki le 01/07/2006 22:22:29
ton article retrasse se que je vis en se moment... je n'est presque plus de nouvelles de lui depuis qq mois...jatten, jessaye de ne pa tro penC à lui..je me di qu'1 jour il reviendra ver moi, kil me donera de C nouvelle. jatten, jatten et jattendré mais il nora plus la même place dans mon coeur....
Re: A un(e) soit-disant(e) ami(e)
Posté par panzani le 26/05/2006 21:19:21
j'en ai bcp trop souffert pour lui en parler, il voyait poutant ma détresse mais non, kedal... ça m'avait plongé dans un profond mutisme par rapport à lui, et aujourd'hui ça fait deux ans et on se reparle pas mal mais le sujet a été implicitement banni, ni lui ni moi n'avons envie de ressortir ça
merci bcp pr vos commentaires ça fait du bien de se savoir lue
Re: A un(e) soit-disant(e) ami(e)
Posté par chocoolat le 26/05/2006 14:48:37
je vis exactement la méme chose,faire confiance à qqn,et puis,ppssshiit,tt se barre du jour en lendemain,ç a fait mal
mais,bon,je n'ai rien d'autre à rajouter,tt ceux qui ont ecris des messages avant moi,disent tt ce que je ressens :-)
Re: A un(e) soit-disant(e) ami(e)
Posté par pipounette91 le 25/05/2006 09:51:51
he bien je comprends vraiment ce que tu dis là, parsk bien sur sa m'est arrivé ac ma meilleure amie de l'épok. g tjs cru ke notre amitié tiendrè la route malgré la distance, on faisait tt pr continuer à se voir. mais un jr, je n'ai pu été sa meilleure amie. j'en ai bcp souffert, je n'en ai parlé a personne.
pls mois après, elle est revenue vers moi, voulait se faire pardonner de ce qu'elle m'avait fait.
je n'ai pas oubliée, mais je suis passée au dessus du passé.
maitenant, je lui parle, je ne pourrais pas redire que c'est redevenue une amie, malgré ses efforts. mais je m'efforce d'y parvenir, revivre des choses avec elle, j'y arrive maitenant.
mais elle n'a plus la plus grande place dans mon coeur, j'ai appris que les vrais ami(e)s sont ceux qui ne t'abandonnent pas. moi, j'ai pls amies (4 :D ) sur qui je peux vraiment compté, et vice versa.

bizou a toi, et si je peux te donner un conseil, mm si tu reparle a ton ex ami, fais lui comprendre le mal qu'elle t'as fait, pour montré que mm si elle fait pleins d'effort, elle n'aura plus jamais la mm place ds ton coeur...
Re: A un(e) soit-disant(e) ami(e)
Posté par petitange_33 le 25/05/2006 02:32:00
Je pense bien à toi, j'ai vécu (je vis) la même chose, sauf que dans mon cas des sentiments amoureux se mélangeaient à l'amitié que j'avais pour lui. D'ailleurs mon article à ce sujet va bientot paraître.
Bien à toi
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
L'auteur : Panzani Aussi
27 ans, Pacific island (France).
Publié le 23 mai 2006
Modifié le 05 avril 2006
Lu 974 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲