FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Aggie

C'est une ancienne BD peu connue de nos jours, voilà son histoire...


Depuis que je suis toute petite, je lis Aggie, une vieille BD, comprenant une cinquantaine de tomes, que ma mère m'avait fait découvrir alors que je n'avais que 3 ans à peine, c'est avec cette BD que j'ai grandie et que j'ai appri à lire, voilà pourquoi maintenant, je décide de vous la faire connaître, ou re-découvrir...

Aggie Mack voit le jour aux Etats-Unis en 1946. Créées par le dessinateur Hal Rasmusson pour le Chicago Tribune Syndicate, les aventures de notre héroïne sont publiées sous forme de strips quotidiens et de planches dominicales qui paraissent dans la grande presse. En mars 1947, la "Pauvre Aggie" (comme le titre du premier album qui parut en France) fait son apparition pour la première fois dans le journal Fillette.




En 1962, Hal Rasmusson abandonne le personnage à Roy Fox qui reprend le flambeau sans apporter de changements notables. Peu après, c'est le dessinateur français Al. G., pseudonyme d'Alexandre Gérard, qui s'occupe de lui faire vivre de nouvelles histoires. Il veillera aux destinées d'Aggie jusqu'à sa mort, en 1974, tout en continuant parallelement les aventures de "l'espiègle Lili" dont il a repris le dessin en 1948.

Après la mort d'Al. G., la destinée d'Aggie est confiée successivement à Pierre Lacroix, le dessinateur qui a également pris en main le destin de Bibi Fricotin depuis 1946, à J. Pascal, et enfin Anna Chatel en 1980 à qui l'ont doit également la résurrection de Lili en 1996.




L'histoire

Fille du Capitaine Mack, un officier de marine qui parcours les mers à longueurs d'années, Aggie vit une vie de Cendrillon moderne entre sa cruelle belle-mère et Mona, l'acariatre fille de celle-ci.
Tandis que la première se sert d'Aggie comme souffre-douleur, la seconde passe l'essentiel de son temps à rencontrer des jeunes gens et à se promener. La jolie petite Aggie est affectée quant à elle, aux tâches ménagères les plus laborieuses et ingrâtes qu'elle effectue tout les soirs en rentrant des cours.

Le principale compagnon d'Aggie est un chien, nommé Moustachu, à qui elle confie tout ses secrets et qui est le seul à lui rendre son affection et à la réconforter.

La situation de notre Cosette prend un nouveau tournant à partir de l'épisode "Les vacances d'Aggie". En effet, son père si souvent absent décide de rentrer vivre auprès de sa famille, ce qui atténuera les conflits avec Mona et sa mère. A compter de cette époque, la vue de la jeune héroïne ressemble un peu moins à un passage des "Misérables". On ne la voit plus seulement dans le cadre familial subir le courroux de sa belle-mère e de sa demi-soeur, elle commence aussi à sortir, à rencontrer des amis ou aller à des soirées.

Ce changement d'univers se répercute également sur son apparence. Aggie quitte son physique d'adolescente à couettes pour endosser un costume de jeune fille. Elle fait également la connaissance de Bob, qui devient son Boy-Friend, en tout bien tout honneur, pour respecter les critères de bonne morale de l'époque.


Le succès des mésaventures de cette jeune américaine fut énorme aux Etats Unis et encore + en France. Aggie est actuellement une des seules BD (avec Lili), dont plusieurs générations se souviennent encore.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Mémé Ciredutemps
28 ans, Paris (France).
Publié le 24 août 2004
Modifié le 24 août 2004
Lu 2 198 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143