Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Aimer malgré tout

Le destin, vous y croyez ? Moi oui, et un conseil, ne le brusquez pas trop ! Voici mon temoignage...


Ce matin là, je n'étais vraiment pas motivée pour me lever, et pour cause, c'était mon premier jour de stage dans cette maison de retraite. J'allais passer une semaine en compagnie de vieux, comme je disais. De plus, je me payais une heure de bus matin et soir pour ça.
Je voulais faire mon stage dans mon college, avec le gestionnaire, parce que ça me tentait mais surtout parce que je l'iamais... Un peu. Mais le directeur de mon collège avait refusé, malgré mon obstinence. C'est alors que peu de jour avant le stage, il m'avait proposé de demander a l'hospice, caril fallait que je trouve un maitre de stage au plus vite !
Prise au dépourvu, je suis allée voir ce Monsieur R, le sous directeur de la maison de retraite. Un grand mec mince aux petites lunettes rondes et à l'accent marseillais. Sur le coup, je l'ai pris pour un homosexuel, avec ses vetements moulant et sa façon de parler.
Il m'a alors dit qu'il acceptait de me prendre en stage, mais qu'il fallait qu'il en parle avec le personnel. A cet entretien, il avait été légèrement chiant, me demandant mille et une chose. Dans l'après midi, il me rappelait pour me dire que j'étais prise, mais qu'il fallait que je lui fasse un rapport de stage, et ce qui s'en suit. J'avoue qu'il m'énervait.

Comme je vous l'ai dit, le lundi matin, je n'étais pas pressée d'arriver sur le lieux, et encore moins ce jour là, car il neigeait et j'étais en retard... lui qui m'avait dit d'arriver a 8h30 et surtout pas 8h35, ça commencait mal...
En arrivant, je vais à l'accueil prévnir que je suis arrivée, puis Mr R arrive. Une poignée de main et on se retrouve dans son grand bureau. Je m'excuse, mais il comprend bien, comme il dit.
D'un coup, j'ai eu l'impression que le feeling devenait bon. Il m'a fait visiter les lieux, m'a présenté le personnel, et nous nous sommes de nouveau retrouvés dans son bureau.
J'y ai d'ailleurs passé la matinée, devant un bouquin sur l'administration hospitaliere, assez barbant, à cause de la majorité des mots que je ne comprenait pas.
Je le trouvait plutot mignon, mon maitre de stage avec mon air de beau marseillais au teint mat. Exactement mon style ! Mas je ne craquais pas, je ne le connaissais pas.

Pendant tout le stage, il a été très gentil avec moi, et sur mon dossier, il avait même coché la case "tres satisfait" ! J'en etait plutot fière.

Puis le lendemain de mon stage, alors que j'étais au cinéma avec des copains, je vis un grand gaillard passer a coté de moi, et c'etait bien lui, Geoffrey, mon maitre de stage ! Je fis comme si je ne l'avais pas vu, de peur qu'il ne me reconnaisse pas, puis quand il m'a vu, il m'a lancé un "eh ! Bonjour !" avec un grand sourire bien blanc.
Pendant tout le film, je l'ai maté, le trouvant beau...
Puis, je ne l'ai plus revu pendant 5mois. Il m'avait juste prouvé qu'il existait encore en me passant le bonjour par une amie commune.
PLus revu, jusqu'au 26 juin, ou nous nous sommes retrouvés dans une soiree. Il me reconnut tout de suite, un "bonsoir" lancé a la va-vite, puis je suis retournée avec mes copines. Puis nous sommes sortis voir un copain, et Geoffrey etait dans les parages, il me regardait, par ci par la, des qu'il pouvait ne pas regarder son interlocuteur. Il me souriait, avec son beau sourire, et moi je faisais comme si je ne voyais rien. J'étais intimidée. Puis dans le bal, il était tout seul à sa table, il me regardait rigoler avec mes amies, a une table un peu plus loin. C'est au bout de 10 minutes que j'ai décidé d'aller lui parler... et pas deux mots, car finalement, nous n'avons pas discuté moins d'une heure et demie ! NOus avons parlé de tout et de rien, beaucoup ris, on a beaucoup appris a se connaitre, nos gouts, nos idees... Puis il est parti. J'étais triste de ne plus voir sa presence, apres, il me manquait déjà. Je n'étais pas encore certaine, mais il m'attirait beaucoup, les seuls problemes etaient qu'il avait 11ans de plus que moi, et qu'il etait marié, bien qu'il voullusse divorcer, d'apres mon amie.

C'est seulement le 13 juillet que nous nous sommes revus. Encore dans la même soiree. Il tenait la buvette, me regardait discretement, jusqu'a temps que je deide de m'acheter une boisson, j'etais avec deux copines, donc j'avais bien l'intention de n'pas m'eterniser. Trop d'intentions d'ailleurs, car finalement, il m'avait payé ma boisson, tout gentil, et j'etais partie au bout de cinq minutes a peine, alors qu'il avait pris soin de me donner la plus fraiche ! je lui ai lancé un "vous etes gentil comme tout" hyper ringard ! Jétais déboussolée, je ne savais pas quoi faire.
Je dansais avec mes copines, et lui ne cessait de me regarder, il semblait s'ennuyer, mais je n'ai pas osé retourner a la buvette ! A 1heure et demie, il est parti, embrassant ses parents, venus pour l'occasion, et en me faisant un signe de la main et un grand sourire en passant à coté de moi.
Moral à zero, je voulais le voir encore, j'avais completement craqué !

Le lendemain, je l'ai a nouveau revu a une animation. Bien decidée a ne pas louper cette occasion, je l'ai d'abord abordé avec un rapide bonjour, mais il etait occupé, alors on a pas discuté. Puis, il s'est retrouvé assis seul a une table, alors je me suis decidee, et je susi allée le voir pour savoir s'il comptait aller aux feux d'artifices le soir. Il m'a dit non, mais quand je lui ai dit que moi, j'y allais, il a refléchi un instant et a demandé a son petit frere s'il avait envie d'y aller.
Il m'a donc dit qu'il irait surement, et a du partir a nouveau en me lancant un "salut, peut etre à ce soir" ! Ce soir la, j'ne l'ai pas vu, je ne sais même pas s'il y etait, il y avait tellement de monde !
Je ne l'ai pas revu depuis, mais je pense que je le reverrai le 15 aout, sans en être sure.

Je ne sais pas comment vont tourner ces regards, mais je crois au destin. Pourquoi on se verrait comme ca, alors qu'au debut, on etait même pas censés se connaitre un jour. Tout ça grace a ce stage, alors que je ne voulais absolument pas aller a l'hospice !

Laissez moi vos commentaires, ce que vous pensez de tout ça !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (10)
Re: Aimer malgré tout
Posté par sabi le 08/05/2005 10:38:58
apres de long moi, je donne des nouvelles de mon histoire, pour ceux que ca interesse. Il ne s'est rien passé entre nous, comme on pouvait se douter, mais on a eu une longue discussion par sms (pas le meilleur moyen, mais on fait avec) et il m'a avoué que si j'avais eu 10ans de plus, ca aurait surement eté different, ca m'a d'abord assomé, surtout qu'il venait de me dire qu'il demenageait a 600km, mais je m'en remets et je vis avec, je n'ai plus de nouvelles depuis plus d'un mois, il a du partir il y a quelques jours, tout ce que j'espere desormais, c'est qu'on restera amis, en contact et que je le reverrai parce que c'est vraiment quelqu'un de bien, il m'a respecté, il n'a aps profité de mon amour pour lui pour abuser de moi, il a eté attentif, comprehensif et je l'en remercie !
Bien sur je l'aime encore, mais je commence a m'habituer a l'idee de ne pas vivre avec !
merci a vous pour vos commentaires!
sabrina
Re: Aimer malgré tout
Posté par cutcutgirl le 21/09/2004 01:08:46
tu sais sabi, tu es bien jeune et je px tassurer ke plus tard, tu te trouveras bien cocotte ! jai 19ans, cest pas tellement plus, mais comparé aux choses que jai pu faire a lage de 15ans, je peux te dire ke lon change enormement et kon rigole bien de comme on etait! je ne rigole pas de ton comportement, c attendrissant, et jai été pire folle dingue! (c vrai ke jai fait des trucs de fou, le pauvre...)mais lamour veritable nait plus tard, et il ne faut pas trop attendre dun homme de cet age, garde les yeux bien ouvert, ne reve pas trop et ne te fais pas dillusions. mais en mm temps je te comprends mais enfin comment dire, jaimerai te faire profiter de mon expérience tu vois!! ce nest pas de la mesquinerie!! loin de là. si tu veux me parler .. je suis là!
Re: Aimer malgré tout
Posté par sabi le 19/09/2004 13:22:55
ca y ets g fait le premier pas en lui envoyant une lettre, il sait tout, et il m'a repondu. Je ne vais pas vous lire la lettre, ca se fait pas, mais c assez flou, mais j'ai l'impression que meme s'il m'a dit qu'on pouvait pas etre ensemble car je susi trop jeune (pas assez independante), j'ai quan dmeme l'impression qu'il ressent quelque chose pour moi, meme s'il ne m'a rien dit; c peut etre qu'une impression, qui sait ! Je dois le voir prochainement pour parler de tout ca, je verrai bien comment ca se passe.
Re: Aimer malgré tout
Posté par axelle.moore le 02/09/2004 16:06:58
oui c vrai ke c le destin je pense car il te serai pas arrivée ts c rencontre avec lui !! biensur vos vies se croisent car vs frequentes ls mm endroit etc...c pr ce genre de truc ke je crois o destin !!Ms ca peut etre defois trompeur je pense dc mefie toi qd mm surtt si il est marié kiss
Re: Aimer malgré tout
Posté par sabi le 29/08/2004 17:57:26
je l'ai vu hier soir en boite !!! je susi vraiment tres contente ! de plus, il m'a dit qu'il s'attendait a me voir.. donc si il en avait pas envie, il ne serait aps venu ! J'y ai surotut appris qu'il etait divorcé !!!!!!!!!!!! mais le truc, c'est qu'il m'a dit qu'il etait solitaire !
enfin, par respect pour lui, je n'en revelerai pas plus sur sa vie !
enfin.. je c pas koi penser sur ce qu'il ressent pour moi... amitié, je pens mais plus, j'en doute !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (10)
L'auteur : Unicorn 88
27 ans, Contrexeville (France).
Publié le 17 août 2004
Modifié le 17 août 2004
Lu 1 715 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲