Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Alcool

Une cuite tous les samedis soir suffirait pour devenir accro... Et vous, vous en êtes où ?


Les examens sont dans la poche, place aux vacances et à la fête ! Et, pour vous lâcher, rien ne vaut une soirée sans alcool, qui balaye d'un coup timidité et soucis.
Magique. L'alcool est maintenant l'ingrédient indispensable pour être dans le coup, créer des liens et réussir les soirées. Pour certains, c'est même un rite. Chaque fin de semaine, ils se mettent "minables". Selon le dernier baromètre santé, publié par le Comité français d'éducation pour la santé (CFES), le nombre de jeunes qui déclarent avoir déjà été ivres a augmenté de 30% en dix ans. C'est le samedi soir que la consommation d'alcool est la plus forte car les garçons descendent cinq verres en moyenne, les filles à peine un de moins !

Pour Robert Brès, psychiatre et chef de service de l'unité adolescents au CHU (Centre Hospitalier Universitaire) de Montpellier, ce n'est pas la quantité qui a changé, mais la façon de boire. "Jusqu'à présent, la consommation d'alcool était culturelle. On buvait à table, en famille, pour la convivialité. Ces codes servaient de garde-fous aux pratiques de défonce. " Mais aujourd'hui, vous êtes de plus en plus nombreux à vous déchirer systématiquement quand vous buvez de l'alcool.

Plus grave, le sentiment d'impunité que vous entretenez avec l'alcool. "Les jeunes patients que je reçois dans mon service pensent que seuls les "vieux" tombent dans l'alcoolisme. Ils sont persuadés de pouvoir arrêter de boire du jour au lendemain. C'est faux, martèle le spécialiste. Nous accueillons aussi des jeunes à peine âgés de 20 ans et déjà accros à l'alcool. " Car prendre une cuite hebdomadaire suffit pour devenir dépendant. Et si l'âge moyen d'une personne soignée pour alcoolisme est de 39 ans, c'est entre 15 et 25 ans qu'apparaissent les conduites abusives...
"Heureusement, vers 30 ans, la plupart des jeunes décrochent, poursuit Robert Brès. Mais ceux qui ne conçoivent pas de passer une soirée sans boire courent le plus de risques de devenir alcooliques. " Alors, demandez-vous si vous êtes capable de vous éclater dans une fête en ne sirotant que du jus d'ananas ou de la menthe à l'eau. Si le test est probant, renouvelez-le !


Un verre ça va, deux verres...

Rappelons-le, un demi (bière à 50 cl) équivaut à un ballon de rouge ou à un baby de whisky, soit 10gr d'alcool pur. De plus, nous ne sommes pas tous égaux devant l'alcool. On note même de réelles différences d'une personne à une autre. Si certains ne dansent sur la table qu'au bout de 4 verres, d'autres seront pompettes dès le deuxième.
Voici quelques repères :
_0, 3 gr d'alcoolémie, soit 1, 5 verre : on es plus détendu. Le champ de vision rétrécit, la capacité à estimer les distances baisse.
_0, 5 gr d'alcoolémie, soit 2, 5 verres : l'attention, les réflexes et l'audition diminuent.
_0, 8 gr d'alcoolémie, soit 4 verres : c'est le début de l'ivresse, identifiable par une très forte expansivité.
_1, 2 gr d'alcoolémie, soit 6 verres : perte du sens critique, mauvaise coordination des mouvements. Levée des inhibitions, l'agressivité se révèle.
_2 gr d'alcoolémie, soit 10 verres : troubles de l'équilibre, difficultés d'élocution. On voit double.
_4 gr d'alcoolémie, soit 20 verres : coma éthylique pouvant entraîner la mort.

Ces chiffres dépendent des personnes, mais n'abusez pas de l'alcool pour tester vos limites !!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
Re: Alcool
Posté par mylou le 20/08/2004 07:51:38
Arreter de boire, y'a rien de plus dur... Je sais de quoi je parle.. Surtout qd on est issu d'une famille d'alcoolqieu.. A croire que c genetique cette merde... Au plus loin que je m'en souvienne g tjs été accro.. SAns etre alcoolique: Au reveil j'ai pas besoin d'un verre pour aller bien.. Mais bon c dr qd meme... Et tlm se refugie dans l'alcool pour oublier des pb, ça c un fait etabli meme si la plus part des jeunes refusent d'admettre leur pb..
Moi aussi je conais ma limite : 2.80g.. Soit 15 verres de tequila pure... Et là; BAM c le coma.. 1verre de plus et c la mort... Qd ça m'est arrivé g trop flippé g pris conscience du pb, de la mort.. Et g voulu arreté...1 an apres, j'en sui s à en tout, 3 coma et j'arriverai jms a arréter...
Re: Alcool
Posté par la fille de saturne le 20/08/2004 07:51:38
oulalala le silence fait peine à certain, mon dieu scandal... moi perso j'ai pas répondu à cet article pour des raison personelles dans une période enfin bref

L'alcool, l'alcool c'est bizare qu'une personne comme toi ai écrit sur ça quoique en y pensant c'est plus que logique, je me dis que je bois trop mais je sais quand je dois m'arrêter même si parfois j'ai pas envie d'arrêter

je pense que ce devient plus dangereux quand on commence à se prendre des cuites toute seule... oui je me vise mais bon quand on est mal on est mal et au lieu de se tailler les veines c'est pas plus mal (je vois déjà les réactions venir mais je m'en contrefou)

Et l'autre qui met du Kass dans la Manzana la je dit "Sacrilège" comment tu peux faire ça... c'est vraiment du n'importe quoi et puis faire la fête dans les landes c'est comme faire la fête dans la catalogne alors fais pas chier

Mais bon article
Re: Alcool
Posté par mandou le 20/08/2004 07:51:38
je suis en partie d'accord avec Belze, il faut bien que jeunnesse se passe. Même si boire n'est pas l'apanage des jeunes.
Je pense aussi que se mettre minable de temps en temps ça fait du bien. Par contre je donnerais un seul conseil, faites le quand vous êtes avec des gens de confiance et ce n'est pas la peine d'inviter 20 ou 30 personnes pour faire la fête. Au contraire j'apprécies plus une soirée en petit comité et avec des personnes que je connaît bien plutôt qu'avec plein de personnes que je ne connaît pas forcément très bien.
Et surtout faites gaffes parsque même si on se dit qu'on connaît nos limites un dérapage est vite arrivé et le coma éthylique peut vite arrivé...
Voilà, en tout merci pour l'article... je ne me sens pas du tout visée n'est ce pas mon cher jumeau??? mdr
Re: Alcool
Posté par camarade le 20/08/2004 07:51:38
Une derniere chose pour Calice, gardes toujours a l'esprit que l'alcool peut aussi t'emporter comme ceux qui sont dans le samu... tu es jeune, et ne jeune ne veut pas dire invinsible...
Re: Alcool
Posté par camarade le 20/08/2004 07:51:38
Calice... c'est bien t'es grand... je ne vois pas comment on peut etre fier de se mettre minable une fois pas semaine... question de point de vue... peut etre que l'alcool est deja entrain de te ronger... comment ne pas s'inquieter de se prendre un cuite par semaine... c'est ca profiter de la jeunesse ? a trop profiter on fini par se detruire et au bout du compte on fini toujours par payer les pots cassés... bon courage pour toi... mais moi ca me choquera toujours de voir le samu arriver pour ramasser qq un ivre mort... mais toi tu ne vois plus rien... pour toi c'est normal maintenant...

Eille au meme, je suis tout a fait d'accord avec toi, a croire que c'est plus facile de reagir au pb de poils, du style "c'est normal que j'ai des poils au cul et qu'ils soient frisés...".
Moi la question que je me demande, c'est : est-ce que le webmaster li reellement tous les articles ? moi je ne crois pas. Je pense que si il voit une photo, et plus de 30 lignes il l'accepte... pitoyable... a quoi sert un webmaster si les articles ne sont pas tous lu...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
Publié le 24 juillet 2003
Modifié le 24 juillet 2003
Lu 3 175 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲