Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Algérie : les rabbins

Comme les autres régions de la BERBERIE (Afrique du Nord), l'actuelle algérie connaîtra ses Rabbins et pas des... Moindres !


RIBACH : Né en 1329, Isaac BEN CHECHET est décédé en 1408 à l'âge de 79 ans. Connu sous le sobriquet "Barfat", on l'appellait communément RIBACH. Cet éminent savant a allègrement contribué à la renaissance Juive en BERBERIE CENTRALE - (algerie). Sa pièté lui vaudra une promotion honorable. Il sera élevé au rang de Rabbin à Saragosse en Espagne. En se conformant aux us Hébraîques d'Espagne, il prendra en charge la communauté Juive de la BERBERIE CENTRALE.

A sa mort, il laissera un vide que comblera Rashbach. Il imprègnera la communauté Israélite d'un savoir rigoureux basé sur des preceptes religieux tangibles. Il sera enfin l'un de ceux à avoir donné une aura inestimable aux Juifs Berbère de TAMAZGHA Centrale qui jouiront longtemps d'un respect approfondi de la part des musulmans et des Chrétiens (ces derniers étant en majorité des Berbères de Kabylie). Loin de sonner le glas de l'éxistence de la communauté Juive algérienne, sa mort incitera celle ci à s'unir davantage répondant ainsi aux voeux de son vivant.

En effet, le grand Rabbin Ribach pronait avant tout l'unité des enfants de Moise qui rappelons le ont été les véritables promotteurs de la nation algérienne toute entière. Les crises économiques mondiales ont été atténuées par leur ardeur qui consistait avant tout à fournir un travail incommensurable. Ayant pris en charge les secteurs productifs, les Juifs ont évité des catastrophes évidentes contrairement aux grandes nations de l'époque, dont celle de 1929 demeure dans toutes les mémoires. L'hommage que ne cesse de rendre la communauté Juive algérienne témoigne de la grandeur du vénérable Isaac BEN CHECHET. 2) - RACHBACH : Simone BEN SEMAH DURAN appellé Rashbach né en 1361 d'une famille Juive du Languedoc (France) est décédé à alger en 1442. Installé à Majorque, il éxerçera en qualité de médeçin à Barcelone (Espagne). Pourchassé avec ses concitoyens, il rentrera en algérie. Brillant idéologue et possédant un talent philosophique sans commune mesure, il saura prendre le relais de Ribach. Il maniera l'écrit à l'oral à la fin du 14ème siècle et dans la première moitié du 15èm. En outre, il joura un rôle considérable dans l'émancipation des traditions Juives.

De 1490 à 1491 il participera avc succès à l'établissement du "traité en douze articles" sur les édits conçernant le mariage et les succéssions tels que régis par la Torah. C'est ainsi qu'on lui doit une grande influence sur les Ordonnances Rabbiniques ou "TAQQANOT" qui seront diffusées dès 1444. A sa mort, il sera enterré près de la porte de "Bab El Oued" (un quartier d'alger) à coté de Ribach. En 1896, ils seront tout deux transférés au cimetière de St-Eugène (actuel bologhine), à alger toujours, où ils reposent à ce jour. Leurs tombes demeurent un lieu de pélerinage pour la communauté Juive d'alger qui continuent de leur témoigné un respect religieusement très marqué.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Rachid Yahou
63 ans, Azazga grande-kabylie (Algérie).
Publié le 18 janvier 2009
Modifié le 06 décembre 2008
Lu 1 306 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲