Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Amour de vacances

Certains parlent d'amourette, d'autres prennent cela très au sérieux. Beaucoup se trouvent un copain ou une copine pendant les vacances ; il faut donc faire le point sur ce phénomène puisque l'été approche ! Est-ce normal ? Où sont les difficultés ? Sont-elles surmontables ?...


Amour en vacances, haaaa... ça arrive à pas mal de monde !

En effet, l'été, on part en vacances parfois loin de chez soi. A la mer, sur la côte, dans un pays étranger... Les corps se dévoilent, on profite du soleil, on fait des rencontres plus facilement. L'ambiance est à la fête, au rire, on a tous la tête dans les nuages car les ennuis qui nous suivent pendant toute l'année ne sont (enfin !) plus à l'ordre du jour. On décide alors de profiter un max...

Certains sont dans des clubs de vacances, des campings, des endroits où on se crée des relations facilement. On se fait des potes, et parfois on ressent des affinités pour quelqu'un en particulier...

Le flash ! Alors on se dit : Qu'est-ce qui m'en empêche ? De toutes façons personne ne me jugera ici ! Il (elle) est exactement ce que je recherche. Mignon(nne), gentil(le), marrant(e)...
On se jette à l'eau !
Et ça marche !

Tout se passe pour le mieux du monde, on passe quelques semaines de bonheur total et de passion (même plusieurs mois pour les plus chanceux !)...

Puis c'est le moment de se quitter. Et c'est là le hic.

Il y en a qui savaient que ça ne durerait pas, ils partent donc en tout bien tout honneur, avec un grand sourire et l'espoir peut-être de se retrouver l'année suivante.
Mais d'autres ont vraiment ressenti plus qu'une simple attirance envers la personne...

- Tu es de Lilles c'est ça ? Dans les environs ?
- Oui oui... Et toi de Nice ?
- Ben oui... ça va être quand même difficile de se voir...


Dans ce cas-là on échange nos adresses, nos numéros de téléphone, on se fait des promesses. On prendra le train, le car, la voiture, même l'avion s'il faut, pour retrouver son bien aimé ! Qui se trouve à l'autre bout de la France... Et encore je prends un exemple à l'intérieur des frontières. Certaines relations perdurent malgré les distances : France/Italie, Espagne, et bien d'autres pays encore ! J'ai vu des posts laissés à ce sujet, d'où mon idée de faire cet article...

Certains couples tiennent très bien la route, je les admire d'ailleurs. Car le retour à la maison est très dur. Le soleil parait moins lumineux, et il ne nous reste qu'un beau souvenir de la personne sur laquelle nous avons flashé... Et on vit avec cela uniquement. Des coups de tel, des mails, des SMS, des lettres aussi, pourquoi pas... Mais aucune présence, pas de liens physiques. Et nous savons que dans une relation tous les sens sont importants : on a besoin de voir la personne, la sentir, la toucher... Et entendre sa simple voix ne peut que nous emplir d'une certaine mélancolie nostalgique, qui ne nous amène rien de bon...
Vivre sur un souvenir. Voilà ce qu'il ne faut pas faire à mon avis.
On essaie de se voir un week-end, mais les parents trouvent que le trajet est trop long en voiture, le train est trop cher, etc...

On attend alors, jusqu'à l'année suivante, dans l'espoir de se retrouver. J'admire ceux qui arrivent à patienter, à rester fidèle, c'est une belle preuve d'amour.
Parfois on se revoit, on arrive dans le même camping, la même date, et alors le conte de fée reprend !
Mais c'est rare.
Et si c'est le cas, à mon avis ça ne peut pas durer longtemps comme ça. On a souvent besoin de la présence de notre compagnon, de son attention, qu'il soit là pour nous et réciproquement... Une relation à longue distance n'a rien de bon à mon avis. Surtout si elle a commencé en vacances, sur un rêve, un bonheur malheureusement éphémère...

J'ai pris l'exemple le plus favorable, mais d'autres durent bien moins.
Il y en a qui sont très jaloux et qui ne supportent pas de ne pas voir (surveiller !) la personne constamment... Ce n'est pas le comportement à adopter, naturellement. Mais les jaloux ne se contrôlent pas, c'est involontaire et compréhensible.

L'une des deux personnes peut être infidèle après tout. Il peut nous tromper, et ne pas nous le dire.
- Après tout, il (elle) est loin, il (elle) ne l'apprendra pas...
C'est ce qu'on peut se dire. Mais cela est lâche.

On peut aussi vivre très mal la séparation et ne pas supporter de ne plus être en la compagnie de la personne aimée. C'est alors très difficile de reprendre sa petite vie banale, monotone, d'affronter la rentrée et le stress seul(e). On se souvient des bons moments passés, le soleil, la plage, la piscine, la fête, les nuits à la belle étoile, la liberté... Le "retour à la réalité" ne peut qu'être déprimant dans ces cas-là.

Je ne juge pas que par rapport à mon expérience personnelle, qui est je l'avoue, plutôt mauvaise. Je n'ai jamais pu supporter les relations longues distances... Il est trop dur de vivre avec une absence constante, si je peux formuler cela de cette manière... N'avoir personne à ses côtés, savoir que celui ou celle qu'on aime est à des kilomètres... J'ai laissé tombé depuis longtemps.

Je juge donc les "amourettes de vacances" (je prends ce terme mais cela peut être bien plus qu'une amourette) comme néfastes. Mon opinion est défavorable, car on peut passer de très bons moments pendant l'été, mais la suite ne peut être que semées d'embûches.
Les inconvénients apparaissent à la rentrée...
-> Les distances sont dures à surmonter, il est difficile de se revoir... Loin des yeux, loin du coeur, c'est ce qu'on dit... C'est discutable. Mais les distances sont très difficiles à surpasser, surtout si ce sont des frontières qui nous séparent. Passer d'un pays à un autre n'est pas très facile, surtout quand on est encore à la charge de ses parents.
-> Il faut avoir une réelle relation de confiance avec la personne aimée, car on doit suivre sa vie uniquement sur ce qu'il nous rapporte. Il faut être fidèle. Si on n'a pas assez confiance en la personne, on peut douter d'elle et se faire des idées, qui peuvent être parfois vraies, ou bien totalement fausses car infondées, fruits de notre imagination...
-> On est loin physiquement et on ressent un énorme manque. Dans les coups durs, une déprime, ou même un simple problème passager, on ressent l'envie de voir la personne, qu'elle nous serre dans ses bras, nous rassure, nous réconforte, soit là pour nous, comme n'importe quel couple... Mais c'est malheureusement impossible. On ne peut qu'entendre sa voix, et encore...
-> La personne ne fait pas partie de notre vie intégrante. Elle ne connait ni nos habitudes, nos manières de vivre, notre maison, nos amis... Elle ne reste en lien qu'avec nous seul (certains me diront que c'est pas plus mal !) mais dans ce cas-là, elle ne nous connait pas entièrement...
-> On est jamais sûrs de se revoir ! Sauf si nos parents sont sympas et compréhensifs, ils font le trajet une fois ou deux, et les retrouvailles sont fantastiques... Mais ils ne feront pas ça très longtemps, il ne faut pas se leurrer. Ou alors on a soit-même une voiture ? Tant mieux ! Mais faire le trajet chaque week-end deviendra vite lassant...

Mon avis est donc défavorable au sujet des amours de vacances.
Sauf pour les personnes qui savent qu'elles veulent une relation juste pour les vacances, qu'elles n'auront aucune peine quand elles rentreront chez elle. Mais une personne sur deux peut toujours souffrir. Et on s'attache souvent plus vite et plus facilement qu'on ne le croit...

Pour ceux qui ont réussi à faire durer leur amour de vacances, qu'ils sont arrivés à surmonter les distances et à entretenir une relation stable, qu'ils me laissent leur témoignage. Et je les félicite par avance !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (14)
Re: Amour de vacances
Posté par unefille le 20/08/2004 07:57:08
c'est clerrrrrr tout ça, y a pas photo, que du vrai, l'amour a distance c foireux malheureusement... heureusement, l'amitiée a distance est plus sure, la preuve: ça fait deux ans que j'ai contact avec un ami rencontrer en vacances et jamais on ne s'est perdu de vue...
Re: Amour de vacances
Posté par jubi07 le 20/08/2004 07:57:08
C_MoA --> Normal que ça marche vs vs connaissiez avt, et pr de bon ! Là je parle surtt des pers qui se rencontrent pdt les vacs, et ça se fait svt psq le lieu est superbe, on est loin de chez soi, l'ambiance est au top, on se sent bien...
Ms le retour à la maison est dur!
Votre histoire est différente de ça apparemment :)
Re: Amour de vacances
Posté par imen86@msn.com le 20/08/2004 07:57:08
Super ton article ! Moi j'habite a Rouen et lui a Paris donc sa va ya pa une grande distance 150km on s'est connu grace a internet il a y 2ans on s'est parlé pendan 6moi ensuite pendan 1an on a arété de prendre contacte malgré ke je l'aime bocou et mintenan sa fé un moi ke je l'ai revu(avril) pour la 2éme foi et on se reparle et on conte se voir cet été pour la 3éme foi donc moi j'y crois a l'amour a distance enfin on verra bien ! alé a+
Re: Amour de vacances
Posté par pititesandy le 20/08/2004 07:57:08
et oui les relations a distance sont bien compliqué mais l'amour le vrai Amour avec un grand se contre fou de la distance et des kilomètres, ca depasse tout ca LARGEMENT, le 28 juillet 2003 je suis tombée amoureuse d'un grenoblois en Espagne, moi j'habite Nantes, donc 800km qui nous séparent, vents et marées ont eu lieu,ca à été dur,tres dur, des moments de doute, d'incompréhension,de pleures, mais l'Amour a remporté ce grand combat, cela fait maintenant 1 an que nous sommes ensemble, jepars un mois a grenoble cet été et on va s'installer ensemble a nantes,par amour il va tout quitter pour moi. mes parents le considere comme leur fils et nous ont bcp aidé, enfin voila, il faut se battre certes mais l'Amour triomphe toujours...
Re: Amour de vacances
Posté par létyxia le 20/08/2004 07:57:08
Bonjour! Moi j'ai rencontré mon copain pendant les vacances d'été 2003 en colo. On a essayé de se mettre ensemble là-bas, mais ça a raté. On s'erst séparé puis on s'est remis ensemble... Maintenant ça va bien tôt faire un an qu'on est ensemble, un an le 6 juillet! Il habite à Lyon, j'habite Genève... Cet été on part 2 semaines en vacances ensembles sur la côte d'Azur... Je crois en les relatiosn à distance... Mais il faut vraiment s'aimer pour ça... Et des fois, c'est vrai que c'est très dur, surtout quand on ne se voit pas pendant longtemps... Mais les moments de retrouvaille sont toujours super!!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (14)
Publié le 04 juin 2004
Modifié le 04 juin 2004
Lu 5 522 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲