Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Amour douloureux (1) : rencontre

Le premier épisode d'une histoire inventée sur le tas. Annia est une jeune fille solitaire et pas très belle. Très intelligente, elle croit que sa vie n'a pas de but. Mais elle va faire une rencontre bien surprenante...


A cette époque, quand tout à commencé, j'étais au lycée. En première, section littéraire.
J'étais une bonne élève, la meilleure de ma classe. Et pourtant, je n'arrivais pas à m'intéresser suffisament aux cours. Je n'arrivais pas à me dire que ce que je faisais, que ces études ne me seraient pas inutiles. Je ne pouvais pas m'intéresser à la biographie de Shakespeare, bien que ce fut un auteur formidablement doué. Je n'arrivais pas à lire "les liaisons dangereuses" de Laclos car je trouvais ce roman absolument déplacé. Je n'arrivais pas à voir le côté pervers du "Petit Chaperon Rouge". Je ne faisais que ce qu'on me demandait, ni plus ni moins.
C'était une époque où tout me semblait noir, où la vie n'avait aucun sens pour moi. Mon futur me paraissait tellement loin et inconnu... Et sans but.
C'est la mi-mai, la fin de l'année est déjà presque là. Comme tous les jeudis, je n'ai presque aucun cours, chose que tout le monde enviait à la classe littéraire de ce lycée. Il est dix heures, le temps ne daigne pas avancer. Le CDI est fermé, la documentaliste s'est cassé la jambe hier. Donc, pas de livre... Super...
Je marche dans un couloir sombre, ça me permet de me détendre, de me reposer l'esprit pour qu'il cesse de me mettre en face de toutes mes questions existentielles. Les yeux fermés, j'avance lentement, entendant ci ou là des professeurs parler de "pi" ou de "composants chimiques à hauts risques". Tellement plongée dans mon silence, je n'entends pas ces pas discrets derrière moi.
- Ca t'arrive souvent ?
Outrée par cette voix masculine qui me dérange, je me retourne, lançant un regard furibond à celui qui me fait face.
- Oui, et alors ?
- Salut, moi c'est James. Je viens d'arriver dans ton lycée.
Du haut de son possible mètre soixante-treize -il faisait la même taille que mon frère-, son air angélique me désarma.
- Annia. Et toi, ça t'arrive souvent ?
- De quoi ?
- De faire peur aux gens ? Dis-je dans un air supérieur qui m'était propre.
- Si je peux me permettre, tu n'avais pas l'air d'avoir eu peur. Tu avais plutôt l'air d'être furieuse, j'ai cru que tu allais me tuer !
- Ben non, tu vois, pas encore.
Il me toisa avec ses grands yeux verts qui s'accordaient parfaitement à la noirceur de ses cheveux puis, dans un sourire, ajouta :
- Est-ce que cela veut dire que tu me tueras ?
- Je sais pas.
Tournant des talons, je repartais dans l'exploration de ces couloirs que je connaissais par coeur. Son intervention m'avait perturbé, si bien que je ne savais plus penser à autre chose qu'à lui.

A midi, je m'asseyais, seule à ma table, comme à mon habitude. Mon apparence et ma personnalité de solitaire m'imposait de n'avoir jamais d'amis. Je commençais à manger ce plat en sauce pas si mauvais que ce qu'on pourrait croire quand il vint s'asseoir en face de moi :
- Je peux ?
- Pourquoi tu demandes, t'es déjà assis...
- Heu, oui. Désolé. Tu sais, je ne connais personne ici...
- C'est exact !
- Tu ne m'en veux pas de squatter comme ça ?
- Ben si mais de toute façon, j'y peux rien alors...
Et le repas se fit en silence. J'observais plus précisément les traits de ce mâle aux traits incertains et aux rides inquiètes. Tandis que je trainais pour ne pas avoir à décider de l'attendre ou de partir une fois mon repas terminé, il se leva d'un bond et parti, courant presque. Sans savoir pourquoi, je le suivis.
Il se rua dans le couloir où je l'avais vu pour la première fois deux heures plus tôt, puis me fit face, chancelant et épuisé :
- Je... Désolé.
- Qu'est-ce qu'il t'arrive ?
- J'en peux plus... Ca fait des années que je te cherche.
Une boule au ventre, je m'éloignais lentement de lui, pas sûr de saisir :
- Qu'est-ce que tu veux dire ?
- La première fois que nous nous sommes vus, tu avais six ans. Je ne sais pas si tu t'en souviens... C'était à ton anniversaire. Comme tu n'avais pas beaucoup d'amis, ta mère avait invité des amis à elle qui avaient des enfants.
- Je m'en rappelle vaguement oui, c'était le premier anniversaire que je ne fêtais pas seule avec ma famille. Mais qu'est-ce qui s'y est passé ? Ne me dis pas que tu me cherches depuis ce jour... ?
- Il existe une vieille légende. Mais je ne sais pas si... Tu risques de t'énerver et de te réveiller.
- Dis-moi tout maintenant, dis-je sur un ton colérique qui me surprit moi-même.
- Il y a trois siècles, Dieu commença à réagir comme un humain assoiffé de pouvoir. Alors, les Anges et les Démons firent un pacte pour l'empêcher de détruire le monde : il fallait que les hommes croient de moins en moins à son existence. Ainsi, le puissant Créateur perdrait de sa puissance. Sauf que Dieu a découvert la trahison et a exterminé les Anges et les Démons, afin d'être sûr d'être le seul à régner en maître sur cette planète. Les hommes avaient cependant eu le temps de découvrir le message des serviteurs et la religion commença à avoir de moins en moins de puissance pendant que ceux qui sauvaient la planète dans un accord qui leur avait coûté tant étaient petit à petit sacrifiés au bénéfice du tout puissant.
- Ben oui, c'est ça ! Et puis quoi encore...
- Je n'ai pas fini. Cette légende contient également une prophétie.
Mon coeur battait la chamade et mon esprit tentait de rester réaliste, malgré le fait que des images surgissaient dans mon esprit, illustrant l'histoire de James. Mon coeur y croyait mais mon esprit résistait encore...
- La prophétie ?
- Oui. "Une fille d'Eve et un fils d'Adam renaîtront, portant le sceau des serviteurs du tout puissant. Eux seuls seront capables d'empêcher la destruction de cette planète et de ces habitants, eux seuls face à Dieu. "
- Et ?
- La fille d'Eve, c'est toi. Je suis le fils d'Adam.
Contemplant à nouveau les traits angéliques de son visage, un écran noir voilà mes yeux.
- Annia ? Réveille-toi ! Le temps nous presse. Annia !
- C'est bon, je suis réveillée !
Observant son visage, je lui demandais :
- Pourquoi cet air surpris ?
- Ta nature originelle a dû se réveiller...
- De quoi tu parles ?
- Si tu doutes encore de notre histoire, va te regarder dans un mirroir.
Désespérée par l'envie de croire à cette histoire, je me précipitais dans les WC des dames.
- Oh mon dieu...
Tout proche de moi, dans une voix sensuelle, il me chuchota à l'oreille :
- Ce n'est pas le terme approprié...
Observant mon visage, je notais que ma peau était plus lisse, plus fine et mon teint plus nacré. Mes yeux habituellement marrons clair étaient devenus noirs tout autant que mes cheveux si secs et abîmés étaient bruns, lisses et soyeux. J'étais devenue belle. Mais mon apparence ne trompait en rien :
- Je suis le Démon et toi l'Ange, n'est-ce pas ?
- C'est exact !
- Ne dis pas ça comme si c'était bien !
- De quoi ? D'être un démon ? C'est plus honorable qu'être Dieu non ? Et puis... Vous, les démons, avez fait un énorme pas en avant lorsque vous avez décidé de conclure ce pacte avec nous. C'est un pacte qui nous lie à vie maintenant. Et pour être sincère... Tant mieux. Parce que j'aimerais qu'on ne se quitte plus...
Dans le silence des ombres du couloir, il m'embrassa. Ses lèvres avaient un goût si sucré que j'aurais voulu les manger. Lorsqu'il se redressa, il me regarda tendrement, un sourire aux lèvres :
- Tes lèvres sont... Surprenantes.
- Comment ça ?
- Elles sont... Epicées. J'adore !
- Les tiennes sont sucrées, j'adore aussi !
Toute gênée, je me détournais de ces yeux envoûtants.
- Allez viens, dit-il, on a du pain sur la planche. On doit retrouver Dieu sans lui dire qui nous sommes.
- Ah ben dit comme ça, ça parraît tellement facile...
Main dans la main, nous nous dirigeâmes vers les plaines éternelles où Dieu avait, il y a trois siècles, bâti son royaume.

fin de l'épisode 1 : D
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Re: Amour douloureux (1) : rencontre
Posté par jacquesv le 18/12/2009 00:32:02
natacha153,
Bien écrit: j'ai aimé :)
Re: Amour douloureux (1) : rencontre
Posté par natacha153 le 08/12/2009 12:01:00
l'épisode 2 sera publié le 18 décembre apparemment, j'y peux rien c'est comme ça. En revanche, je vous préviens d'avance, le meilleur épisode ne sera pas celui-là, qui n'est qu'un intermédiaire pour vous faire patienter jusqu'à l'épisode 3 qui risque de plaire. L'épisode 3 est terminé niveau rédaction. J'attends de le poster d'ici dimanche. Voilou!! ne m'en voulez pas trop trop ^^' pour l'épisode 2 j'avais pas des masses d'idées puisque je voulais que l'épisode 3 soit vraiment passionnant. Donc l'épisode 2 est l'intermédiaire (ok, je me répète, je ------------------------>[] ^^)
Re: Amour douloureux (1) : rencontre
Posté par natacha153 le 28/11/2009 17:35:46
lol oui, je sais... elle arrive, patience ;)
Re: Amour douloureux (1) : rencontre
Posté par joke le 28/11/2009 15:34:22
<h1>jolie</h1>
on attend la suite :p
Re: Amour douloureux (1) : rencontre
Posté par natacha153 le 21/11/2009 20:02:25
merci jacqyesv et souha007, la suite est en cours de rédaction, je pense la présenter d'ici mercredi. donc, dans 2 semaines si tout va bien :)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
L'auteur : Natacha V..
26 ans, Nice (France).
Publié le 13 novembre 2009
Modifié le 18 décembre 2009
Lu 2 129 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲