Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Amour Fraternel

Une jeune fille erre dans un lieu de nul part et tombe dans un songe qui lui rappelera des souvenirs.


J'erre. Je ne sais pas d'où je viens ni où je vais. Je ne sais plus. J'ai tout oublié... Je ne sais pas mon nom. Peut-être n'en ai-je jamais eu. La seule chose que je possède c'est ce tatouage : "ILYMS". J'ignore la signification de ces lettres. Est-ce un message pour mon futur destin ou... La trace d'un passé abominable que j'ai bien fait d'oublier ? Je ne sais pas. J'ai oublié. Oublié qui je suis et pourquoi je vis. Sans doute n'ai-je jamais existé. Sans doute ne suis-je qu'un simple songe... J'ai peur. Que m'arrive-t-il ? Pourquoi ce sentiment de frayeur soudain ? Pas la moindre idée. Mais plus j'avance et plus mon corps se paralyse... J'ai du mal à faire ne serait-ce qu'un seul pas maintenant. Je n'ai pas peur en réalité : j'ai froid. Le vent paralyse peu à peu mes membres et je finis par ne plus bouger. Même avec toute ma volonté, je suis incapable de faire quoi que ce soit si ce n'est de penser à ce qu'il va bientôt m'arriver. Mon corps cède sous la pression du froid et je me trouve allongée, évanouie...
-Priscilla ! Priscilla !
Qu... Qui m'appelle ? Qui es-tu ?
Viens !
Mais où te caches-tu ?
-Suis-moi !
Je suis alors cette voix qui m'appelle. Elle m'est familière, je l'ai déjà entendu mais j'ignore à qui elle appartient. C'est une voix d'enfant... De petit garçon...
Puis le Silence, le Néant Total, le Vide Absolu. Plus Rien. J'ai peur, je ne sais pas, je ne sais plus quoi faire. J'ai froid, j'ai sommeil... Je vais mourir. Je ne sais pas où je suis. Il fait noir. Il n'y a plus rien, c'est calme, c'est effrayant, c'est... Horrible. Je ressens alors pour la première fois ce qu'est le fait d'être abandonnée. Je n'ai plus aucun but, aucun souvenir, aucun passé. Je n'ai plus rien. Suis-je encore vivante ? Je ne le sais même pas. Les battements de mon cœur sont si faibles et ma vie se laisse engouffrée par les Ténèbres. Mais je ne souffre plus. Je ne ressens plus rien...


Mais que se passe-t-il ? Qui est-il ?

-... Ia.
Qu'est-ce que... ?
-... Illa.
Hum ?
-Priscilla.
Oui c'est moi. Qu'y a-t-il ?
-...
La voix n'est plus la même, elle est plus grave, plus ferme, plus virile. Je me sens rassurée, apaisée d'une souffrance perpétuelle. Je sens un certain plaisir monter en moi. Je ne sais pas ce que c'est mais c'est agréable. J'ai la sensation de renaître...
-Priscilla.
Qu... ? Mon corps bouge sans que je ne fasse quoi que ce soit. Quelqu'un bouge mon corps. Qui est-ce ?
-... Eille... Toi...
Je sens une chaleur entrée en moi. C'est doux. C'est bon.
-... Eur.
Je ne comprends pas. Mon cœur rebat, mon sang circule à nouveau... Je bouge doucement mes doigts et je tente de parler...
-Qui...
La personne pose ses doigts sur mes lèvres comme pour me dire de me taire. Je ne dis plus rien puis...
-Chut...
Elle se penche vers moi, je sens son souffle si proche de mon visage. Puis ses lèvres se posent sur les miennes. C'est une sensation agréable...
-... Amour.
J'ouvre doucement mes yeux et voit une forme devant moi. C'est flou au premier abord mais elle devient de plus en plus nette. Un beau jeune homme se dresse alors devant moi. Il semble fatigué mais heureux de me voir. Il pleure. Il est heureux. Il me prend dans ses bras et m'enlace doucement.
-Enfin.
Je m'écarte de lui et le regarde avec étonnement.
-Qui es-tu ?
J'ai du mal à parler mais j'arrive à former quelques phrases. Il me sourit et caresse doucement mon visage. Il me regarde tendrement puis rapproche son visage du mien et pose son front contre le mien. Il pose ses deux mains sur mon cou et à l'aide de ses pouces il me caresse doucement les joues. C'est agréable...
-Qui es...
Il ne me laisse pas le temps de finir ma phrase car il m'embrasse. Il ferme ses yeux et continue son baiser. J'ai envie de m'échapper mais c'est tellement bon ! Je ferme à mon tour mes yeux. J'ai la sensation d'avoir déjà connu cela auparavant.
Ses lèvres sont si douces... Je ne veux plus m'en détacher. Je veux rester tout contre lui, continue ce baiser jusqu'à la fin des Temps. Il descend ses mains jusqu'en bas de mon dos et le caresse doucement. Mon corps frissonne. Je passe alors mes bras autour de son cou. Nous continuons de nous embrasser. Puis il s'écarte un peu de moi et me sourit.
-Tu es toujours aussi belle, ma chère...
Je rougis vivement.
-On se connaît alors ?
Sur ses lèvres se dessine un rayonnant sourire. Il rit également.
-Bien sûr que l'on se connaît ! Tu ne te rappelles plus ?
Je secoue la tête. Je suis gênée : j'ai embrassé un homme dont je n'ai aucun souvenir. Il me montre son bras : "ILYMB". Je le regarde étonnée...
-Je ne comprends pas...
Il prend doucement mon bras et me montre mon tatouage.
-C'est de l'anglais. "ILYMS" signifie I Love You My Sister et "ILMB" signifie I Love You My Brother...
J'ai l'impression que mon passé ressurgit tout à coup. Nous sommes donc frère et sœur. Je me souviens maintenant. Après la mort de papa et maman, nous nous sommes jurés de ne plus se quitter. Et nous sommes tombés amoureux l'un de l'autre... Je pleure. J'ai enfin retrouvé celui que j'aimais. Aprés tant d'errance, de souffrance et de solitude, je revois celui pour qui je n'ai cessé d'exister, celui sans qui ma vie n'a aucun sens, celui sans qui je ne peux pas vivre...
-Je t'aime, Priscilla...
-Moi aussi je t'aime... Quentin
Il me sourit et m'embrasse à nouveau. Il pleure lui aussi. Plus jamais on ne se quittera. Plus jamais...

THE END
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Re: Amour Fraternel
Posté par ecleptica le 19/10/2005 16:01:51
Merci!
Pour l'écriture,c'est volontaire car je n'ai pas retravaillé mon texte...:)
Et pour ce qui est du "tripotage",bien sûr que non mais en même temps ce n'est qu'une simple fiction ;)
Re: Amour Fraternel
Posté par bohème le 19/10/2005 15:58:50
Pas mal, j'aime bien. L'amour entre frère et soeur est un sujet qui m'a toujours fasciné, même si je pense que c'est surtout un sentiment de fiction.
Par contre, je trouve que ton écriture manque encore un peu de maturité. Et une chose me dérrange un peu, tu connais beaucoup de fille qui se laisseraient "tripotter" par un inconnu sans réagir?
Re: Amour Fraternel
Posté par noemiejqn le 17/10/2005 18:15:22
Bon, je trouve tout simplement cette petite histoire très bien. Beaucoup de sentiments dedans, un suspense, bref, il y a un certain style dans les phrases. Donc, en conclusion, j'aime bien, même si ce n'est pas très argumenté.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Publié le 15 octobre 2005
Modifié le 10 octobre 2005
Lu 3 060 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲