Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Amour Outre Rhin

Une histoire peu banale, de cet amour pour un allemand, qui deux ans plus tard peine à s'oublier...


La rencontre se fait lors d'un échange. La veille du départ je décide de lui dire que je le trouve attirant, par SMS... Une réponse se fait attendre... Mais lorsque je lis son SMS, je souris et espère le voir le soir même lors de la dernière soirée avec les correspondants. J'avais 17 ans, c'était il y a deux ans.
Et là, il me prend dans ses bras pour me dire bonjour, comme font tous les allemands. La soirée passe, je bois ma bière et on s'embrasse, jusque là on pourrait croire que ce fut simplement une amourette de séjour scolaire. Mais si cela se serait arreté là, je n'écrirais pas ces lignes aujourd'hui.
De retour en France, il me tarde de lui parler via internet. Des conversations à n'en plus finir débutent. Il s'achète une web-cam, je le vois, on se sourit. Un amour naissant se fait sentir. Dommage que cette histoire ne puisse aller plus loin.
Du moins c'est ce que je croyais. Un peu plus d'un mois plus tard,, je retourne dans cette ville, je loue une maison avec une amie, et là je vis ma parenthèse enchantée... Le début[de la fin].
Nous sommes, ma copine et moi, toutes les deux sous le charme de nos allemands respectifs. Elle aussi a vécu en parallèle la même histoire. Ils nous rendent visite, on va chez l'un, chez l'autre, on leur fait à manger, on se promène, boit des bières, mange des glaces, on est tous les 4 heureux. Ce fut pour moi quatre jours de bonheur intense, comme un rêve. Mais c'était bien réel, les photos me rapellent que ce cadre idyllique, que ces vacances enchanteresses ont bien existées. On se promène le long de ce chemin [photo], et on vit l'instant présent sans se soucier que le compte à rebours a sonné dès notre pied posé sur ce territoire. J'ai savouré chaque instant comme je n'avais jamais savouré le bonheur auparavant. Ni aujourd'hui, je n'ai pas réussi à retrouver cette entente parfaite avec moi-même.
Mais voilà, ce couple franco-allemand que nous formions dû se dissoudre pour laisser place à la tristesse lié au départ et la peur de ne jamais le revoir.

Une fois rentrée, je me rends compte que c'est fini... Cette histoire n'aurait pu durer plus longtemps... On continue à se parler, puis le néant. On s'est dit je t'aime trop vite, mais purée que ce fut bon. La parenthèse enchantée est fermée. Le souvenir est toujours bien vivace, encré à jamais dans mon coeur mon amour étranger... J'aimerai préserver le doux souvenir que j'ai de lui !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: Amour Outre Rhin
Posté par gangis1512 le 21/09/2009 08:48:10
Ton histoire est tres belle, mais il faut savoir ne jamais regretter ce que nous avons vécu.et c'est l'intensité de ce que l'on a vécu qui nous permet de faire face à notre quotidien. Comme tu as dit, ce souvenir il faut le cherir car cette harmonie, tu ne retrouveras pas cela trois fois; ne t'en fais comme dirait l'autre, "c'est ton swing, tu ne l'as pas perdu, il est enfoui en toi et c'est à toi de le faire apparaitre pour etre en harmonie avec ton environnement". feliitation pour cette histoire et pour l'avoir vécu et ecrit de façon si intense
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
L'auteur : Luna Bartin
26 ans, Quelque part (France).
Publié le 20 juillet 2009
Modifié le 20 juin 2009
Lu 1 030 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲