Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Athlétisme - Mondiaux Daegu

Un article exclusif sur le duel tant attendu de demain en final du 200m qui oppose le Français Christophe Lemaitre à Usain Bolt.


Six jours après sa désastreuse finale du 100m, Usain Bolt part à la conquête, samedi (14h20), d'un deuxième titre mondial consécutif sur 200m, sa distance fétiche. Sûr de lui, le Jamaïcain, qui a de nouveau fait le show vendredi dans le stade de Daegu, ne pense pas être battu.

Centre de toutes les attentions, Usain Bolt a parfaitement réagi à sa disqualification survenue, il y a cinq jours, en finale du 100m. Très honnêtement, qui en doutait ? Sûrement pas lui. Survolant sa série (20"30) puis sa demi-finale (20"31), le Jamaïcain a retrouvé son éclatant sourire. Et est désormais tourné vers la finale du 200m, prévue ce samedi à 14h20 (heure française). Sûr de ses capacités, Bolt se voit déjà en or.
Une évidence.

"Ma course était super. J'ai essayé de faire ce que mon entraîneur m'a dit de faire et je l'ai fait. Maintenant, je vais rentrer à la maison et me reposer pour la finale", s'est-il satisfait vendredi. Tout en contrôle, le Caribéen n'a pas eu à puiser dans ses réserves. Impressionnant de facilité, Bolt s'est même offert le luxe de couper son effort à 60m de la ligne en demie. Plus que ses chronos, c'est l'attitude du sprinteur jamaïcain qui a permis au stade de Daegu de s'enflammer. Oublié le faux départ. Oubliée la frustration du 100m, qui a vu son compatriote Yohan Blake lui voler la vedette. Il faut le savoir : on ne change pas Usain Bolt en six jours.
On ne change pas Usain Bolt, tout court.


Bolt : "je suis le meilleur"

Avant sa demi-finale, "La Foudre" a donc joué avec le public. Pendant et après aussi, d'ailleurs. "Je suis content de moi. Mais il y a une limite au show. Je le fais pour les fans et aussi longtemps qu'ils ne s'en plaignent pas, il n'y a aucun problème", a avoué le tenant du titre. "Les fans viennent au stade et veulent voir de grandes choses, ils veulent vous voir courir vite mais ils veulent aussi voir des personnalités". Malgré un fort vent défavorable (-1 m/s), Christophe Lemaitre (20"17) a été le seul à courir plus vite que le Jamaïcain.
Passé à côté de son 100m (4e), le Français jouera très gros samedi.


Si tout se passe "normalement", Bolt devrait ne laisser que des miettes. Le Savoyard, co-recordman national de la distance (avec Gilles Quénéhervé), s'y attend en tout cas : "J'ai regardé sa demi-finale. Il a contrôlé sa course et il est le grand favori. Mais derrière, c'est ouvert".


De son côté, Usain Bolt n'envisage pas un second faux départ, samedi. Encore moins une nouvelle défaite : "Tous, les sept autres personnes en finale, sont mes adversaires, mais il n'y a personne à battre. Tout simplement parce que je suis le meilleur, et il faut vraiment que je sois hors de forme (pour qu'il soit battu) ".
Seulement après avoir glané une deuxième médaille d'or consécutive sur la distance, le Jamaïcain a prévu de revenir, en conférence de presse, sur ce qu'il lui est arrivé dimanche dernier. "Des fois, vous gagnez, d'autres fois, vous perdez. Je suis au-dessus de ça maintenant. J'ai fait une erreur, je dois avancer. "
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Kent Iallevi
21 ans, Lyon (France).
Publié le 22 septembre 2011
Modifié le 19 septembre 2011
Lu 978 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲