FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Au revoir maman !

Un problème de société de moins en moins tu, heureusement !


Il venait de tuer cette inconnue, et alors ? Après tout, elle l'avait bien chercher avec ses airs de pétasse ambulante. C'est vrai qu'elle le méritait. Il en était sûr, il le pensait, il l'espérait. Merde, pourquoi l'avait il tué ? Personne ne le savait à part lui peut être ! C'était la deuxième de la journée, il l'avait vu s'approcher avec cette jupe si courte, ce décolleté si plongeant, ces bottes de cuir si montantes, cette dégaine si méprisante. Elle lui ressemblait tellement, d'ailleurs n'était ce pas elle ? Non, c'était impossible, elle était morte noyée dans un étang; on avait parlé d'un suicide mais lui savait que ce n'était pas vrai, c'était plutôt une crise de folie, une de plus !

Il tenait encore le flingue dans sa main tremblante, pâle et se rendit soudain compte qu'il devenait fou. Pourquoi l'avait il tué ? Il ne le savait pas, il était seule, désespéré, les larmes lui montaient. Il pleurait encore et encore. Il lâcha son flingue, s'assit contre ce mur froid et terne, comme lui. Qu'était il devenu ? Le tueur le plus recherché de l'état ! Où allait il ? Nulle part, c'était sûr ! D'où venait il ? Il voulait l'oublier. Il se souvint alors de cette grande fête où maman avait invité plein de monde, où toutes ces femmes le touchaient, lui apprenaient les joies de la vie... Papa n'était pas là pour le voir, il était parti le jour de sa naissance mais maman disait qu'il serait fière de son fils s'il le voyait se comporter si gentiment avec sa mère. Il avait alors 12 ans ! Ces réunions se passaient de plus en plus souvent, il y avait même parfois des caméras qui venaient de plus en plus fréquemment et qui permettaient à maman de remplir son corset de billet. Puis, tout s'accéléra ! Un jour, les fouets et les menottes apparurent, c'en était trop, il se rendit compte que ce n'était plus un jeu comme disait maman. Non, c'était mal, il le savait. Il essaya de refuser, mais elle le frappa jusqu'à ce qu'il cède. Toutes ces dames qu'il lui prenaient son sexe, qui le léchaient, le triturer, l'obligeaient à en faire sortir une mousse blanchâtre qu'après elles s'amusaient à lui faire lécher. C'était la pire chose qu'il est jamais goûté, à chaque fois il se retenait de vomir. Et puis des hommes venirent, il le prirent dans la salle de bain, le déshabillèrent, le touchèrent, le violèrent, le souillèrent, le trahirent. Il n'osait plus sortir, il était seul, misérable, détestable. Plein de choses mauvaises tournaient dans sa tête qu'il essayait d'éloigner. Il pleurait souvent dans son lit, pourtant c'était un homme mais il ne pouvait se retenir. Il n'osait jamais se doucher avec les autres garçons après le foot. C'était me petit garçon qu'on racquettait, qu'on plaignait, qu'on frappait, le souffre douleur de tout le collège. Puis, vint ce jour d'été où, avec maman, ils partirent se baigner dans cet étang. Elle était sous l'eau, la tête tenue par sa main d'adolescent. Quand elle ne respira plus, il fut soulagé.

Et aujourd'hui le voila, perdu contre ce mur, les yeux fermés, en position fœtale. Il a le flingue dans sa bouche, un trou taché de sang dans la gorge. Son corps est tout contre sa dernière proie, toute aussi nue, toute aussi fragile, toute aussi blanche, toute aussi raide, toute autant morte que lui !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
Re: Au revoir maman !
Posté par enzomydog le 29/08/2005 21:41:44
de rien, c'est out à fait normal
Re: Au revoir maman !
Posté par sterne le 29/08/2005 09:44:21
enzomydog > réponse on ne peut plus précise et pleinement satisfaisante. merci.
Re: Au revoir maman !
Posté par enzomydog le 28/08/2005 21:44:38
sterne: il n'y a aucun rapport entre moii et cette histoire, ce sujet j'en sais rien pourquoi je l'ai choisi, j'avais envie d'écrire et cette histoire m'ai venu, en plus j'avais vu une image qui parlait du viol avant alors voila, et cet fin car d'après moi, il est très dur de vivre après avoir été violé et surtout avec tant de poids sur la conscience (il a tué plus d'une femme!)
Ce qui m'effraie? l'avenir je crois, ce que le monde va devenir, de toutes façons on ne peut qu'avoir peur quand on voit aux infos toutes ces filles, enfants violés, je sais pas pourtant ça me choque pas, mais ça me fait peur, du moins je crois que ça vient de là. J'espère avoir répondu à ta question!

l'ange de tes rêves: en résumé, c'est un garçon violé quand il était jeune, par sa mère et pleins d'autres gens, tu sais comme ce réseau je sais plus où, elle les faisait payer pour ça, puis elle a faitdes vidéos... et ce jeune grandit et ne paut plus supporter sa mère ( ce qui est compréhensible) et viole puis tue toutes les femmes qui lui ressemblent, voilà, j'espère que ce résumé te suffira à comprendre.
kiss
sandra
Re: au revoir maman !
Posté par sterne le 28/08/2005 20:03:54
enzomydog >
de mon côté, j'ai ressenti un profond désespoir (inéluctable même) et une frayeur permanente chez le personnage.

De plus, ça peut te paraître étonnant mais je n'ai pas réussi à déceler (s'il y en a un) le rapport entre l'auteur et l'histoire.
Pourquoi ce sujet ? Pourquoi cette fin ?
Et, si tu le souhaites, pourrais-tu expliquer les raisons qui t'ont poussé à écrire avec cette angoisse omniprésente derrière les mots ? Qu'est-ce qui t'effraye tant?

Modifié le 28/08/2005 20:04:25
Re: Au revoir maman !
Posté par l'ange de tes rêves le 28/08/2005 18:15:16
J'ai pas compris l'histoire...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
L'auteur : Mon fantasme: Les canards en plastique entourés de knacki balls!
26 ans, Mende (France).
Publié le 28 août 2005
Modifié le 21 août 2005
Lu 1 240 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143