Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Au tour de la discipline d'être disciplinée ?

La discipline dans les écoles secondaires amène parfois le renvois d'un élève. Récemment, un élève a été expulsé car une étudiante a rapporté à la directrice que l'élève avait dit des propos disgracieux sur elle... Abus de pouvoir ?


La discipline est absolument essentiel dans tout système ne se voulant pas anarchique. Mais dans quelle mesure doit-elle être utilisée ? Même si vous avez un comportement exemplaire et que vous étudiez dans une école permissive, vous vous rendrez compte que la discipline nous rejoint tous en tant qu'élève. Récemment, j'ai été troublé d'entendre par une connaissance qu'un élève avait été expulsé de son école car il avait malencontreusement dit des propos disgracieux envers l'un de ses proviseurs et que celui-ci en avait été informé. Je n'ai pas connaissance de tous les éléments de l'affaire, par exemple si celui-ci avait des antécédents. Tout de moins, nous pouvons nous poser de sérieuses questions. Le choix des représailles a un impact important dans la vie de l'étudiant et pour tous les autres élèves de l'école (me poussant à écrire cet article). C'est justement pourquoi il doit être pris en mesure avec le déli. Ceux qui prennent ces décisions doivent dans le cas présent faire avec deux valeurs complètement différentes de notre société ; la libre expression ou l'atteinte du respect de l'autrui (qui par le fait même est l'autorité). Le renvoi, qui selon moi est la punition de dernier recours, serait-elle la bonne décision dans un cas comme celui-ci ? Après réflexion, cette expulsion me semble quelque peu explicite même si elle corrobore avec les principes de l'établissement. Je ne sais pas si la décision fut prise par un seul membre de la direction mais nous pourrions prendre exemple du système judiciaire. Dans notre société, chaque personne accusée de crime majeur passe par un tribunal, où elle peut choisir entre juge et jury. Le jury me semble démocratique, exigeant la décision de plusieurs personnes toutes ayant des pensées fondamentales différentes. Ne devrait-on pas dans les cas extrêmes, demander l'opinion d'un ensemble de personne (adultes bien entendu) ayant différentes idéologies ? Celles-ci ne pourraient-elles pas arriver à un consensus équitable, qui sûrement plairaient à la majorité des élèves et de leurs parents ?
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: Au tour de la discipline d'être disciplinée ?
Posté par armenius le 20/08/2004 07:47:21
Et bien, je dois avouer que dans un sens, tu as raison: l'avenir sera pourris...
Mais je n'en fais pas la meme analyse que toi: pour moi, l'homme n'est jamais tombé plus bas qu'il ne l'etais deja (il suffit de voir tous les exes de chaque civilisation pour t'en persuader). Simplement, dans sa bassesse, il a fait evoluer les choses, de maniere a pouvoir prouver de maniere sans cesse plus forte sa bassesse (la difference du nombre de victimes entre une guerre du XIIeme siecle et une actuelle par exemple....). Donc oui, l'avenir sera merdeux, plus massivement qu'avant peut etre, mais de toute facon els gens seront toujours aussi cons...

Quand a l'alcool, sache que ce n'est pas forcement négatif (meme si l'abus repete... enfin ca nous le savons de maniere scientifique...). Ecoute simplement les poetes du XVIIIeme siecle pour t'en persuader: les drogues étaient pour eux un moyen d'atteindre l'idéal, de depasser la condition humaine ou ils etaient asservis, pour atteindre, certes de maniere artificielle, un certains paradis terrestre auquel il ne pouvais avoir prétention autrement. Dans une moindre mesure, je me sers des drogues de la meme facon.

@+

Antonin
Re: Au tour de la discipline d'être disciplinée ?
Posté par armenius le 20/08/2004 07:47:21
je ne te trouve pas idealiste, je te trouve irrealiste. Croit tu vraiment que l'epoque des chevaliers fut meilleure? Les chevaliers etaient des gens violents, qui ont torturés et considérés la femme comme une merde... et les exemples me viennent en masse a la tete... Je peux citer ne serais ce que les croisades, je peux citer les valeurs concernant la femme: ne serais ce que la galenterie, meme si elle est plaisante, n'est ce pas aller contre l'inegalité des sexes? ou la defense du plus faible? il faudrait deja definir le plus faible.... car a ce point la tout le monde peux justifier n'importe quelle violence. Alors meme si je suis d'accord avec toi sur certains point (religion, loft story, philosophe), l'avenir ne peux etre radieux que par une progression, non par une regression! (les chevaliers ne polluaient evidemment pas ils n'ent avaient pas les moyens.... donne une voiture au lieu d'un cheval a sir lancelot et tu verra...)

amicalement

armenius
Re: Au tour de la discipline d'être disciplinée ?
Posté par eowyn le 20/08/2004 07:47:21
Je suis entièrement d'accord. Il n'est pas rare que la direction d'une école abuse de son pouvoir. Le système devrait être revu, il y a bien des failles dans notre société d'aujourd'hui.
Re: Au tour de la discipline d'être disciplinée ?
Posté par minusetcortex le 20/08/2004 07:47:21
Vous avez bien raison, il y a bien abut de pouvoir de la part des enseignants. Example: Moi et mon ami revenion du restaurant (sur l'heure du midi). C'est tout pres de lecole. Quand nous somme revenu, 2 enseignants nous attendai et nous ont fouillé pensan que nous avion de la drogue sur nous mais laffaire la dedan c'est que nous avion rien, nou ne sention pas la marie et on avait rien prit! Tout simplement parceque on étai en dehor de lecole on a manquer un cour pour se faire fouiller!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Publié le 14 avril 2002
Modifié le 14 avril 2002
Lu 1 218 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲