Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Australopithecus afarensis

Australopithecus afarensis. Qui est-il, où vivait-il, qu'avait-il en commun avec l'homme moderne ? Tout ce qu'il y a à savoir sur cet hominidé, le deuxième des quatre australopithèques officiellement reconnus.


Australopithecus afarensis. Qui est-il, où vivait-il, qu'avait-il en commun avec l'homme moderne ? Tout ce qu'il y a à savoir sur cet hominidé, le deuxième des quatre australopithèques officiellement reconnus.


Introduction

Australopithèque vient du mot Austral qui signifie "Qui appartient à l'hémisphère Sud". Pithèque, quant à lui, est une racine grecques qui signifie "Singe".
La qualification afarensis que l'on a associée à l'Australopithèque, est en rapport avec le lieu de la découverte de fossiles appartenant à cette espèce : dans la région de l'Afar (Ethiopie).
On estime que Australopithecus afarensis a vécu il y a entre 3,6 et 2,9 millions d'années.


Situation géographique

Tout comme une très grande majorité des hominidés, Australopithecus afarensis vivait en Afrique de l'Est, comme semblent l'indiquer des fossiles découverts à cet endroit.
Cette zone géographique, appelée rift africain, est très riche en fossiles d'hominidés, notamment toute la série des Australopithecus. C'est d'ailleurs cette forte concentration de fossiles à un même endroit, qui a fait dire aux paléoanthropologues que le berceau de l'humanité se situe en Afrique, et plus précisément, dans ce fameux rift africain.
Rien, jusqu'à présent, n'indique que Australopithecus afarensis ne se soit déplacé à travers le continent : nulle part ailleurs que dans le rift africain, on n'a retrouvé de fossile de Australopithecus afarensis.


Description physique

Etats ancestraux
Le terme état ancestral désigne, en anthropologie, une caractéristique physiologique qui se propage à travers les générations, c'est-à-dire qui n'a pas évolué d'une génération à l'autre.
Australopithecus afarensis possédait une mâchoire en U, c'est-à-dire que la figure dessinée par les molaires et les incisives forme une courbe régulière. Cette particularité morphologique est caractéristique des grands singes (notamment de Pan troglodytes, autrement appelé Chimpanzé). Il s'agit donc d'un état ancestral : il s'est perpétué de la lignée simiesque à la lignée humaine.
Autre état ancestral que avéré chez Australopithecus afarensis est le prognathisme (avancée de la mâchoire formant un "museau").
Si l'on en croit les crânes découverts dans le rift africain, Australopithecus afarensis possédait un volume crânien de 450 cm3, tout comme son ancêtre Australopithecus anamensis

Etats dérivés
Le terme état dérivé désigne, en anthropologie, une caractéristique physiologique présente dans une génération mais qui était absente dans la génération précédente, c'est-à-dire qui est apparue au fil des générations.
Australopithecus afarensis possédait un bassin évasé (large et court) que ne possédait pas Australopithecus anamensis, caractéristique du bassin humain.
On peut également trouver chez Australopithecus afarensis une obliquité des fémurs, ce qui signifie que l'angle entre le bassin et le fémur est plus petit que celui des grands singes.
L'ensemble formé par le bassin évasé et les fémurs obliques est propice à la bipédie.
On peut donc logiquement penser que Australopithecus afarensis était bipède, et utilisait la station debout quasi systématiquement, sauf pour courir, car sa bipédie étant encore un peu hésitante (chaloupée), la chute pendant une course aurait été fort probable.


Fossiles découverts

Empreintes de pas de Laetoli
Empreintes de pas
Découvert en 1978 à Laetoli (Tanzanie)
Datation approximative : 3,6 millions d'années





AL 129-1
Genou (rotule)
Découverte en 1973 à Hadar (Ethiopie)
Datation approximative : 3,4 millions d'années





Australopithecus afarensis célèbres

Lucy
Lucy est très probablement le squelette préhistorique le plus célèbre de tous les temps. Il s'agit d'un Australopithecus afarensis découvert le 24 novembre 1974 à Hadar, en Ethiopie.
C'est un ensemble de diverses parties d'un squelette, assez complet (le plus complet jamais découvert de Australopithecus afarensis) pour définir les caractéristiques de Lucy de son vivant : cette petite Australopithèque qui a vécu il y a 3,2 millions d'années, mesurait environ 106 centimètres, pesait 28 kilos et était âgée d'environ 25 ans lorsqu'elle est morte.





Selam
Selam est une petite nouvelle ! Se découverte fut rendue publique en septembre 2006. Il s'agit d'un Australopithecus afarensis découvert en décembre 2000 à Dikika, en Ethiopie, près du lieu où fut découverte Lucy. Les paléoanthropologues ont extrait un crâne, un torse et quelques membres en très bon état. Cette petite Australopithèque vivait il y a 3,3 millions d'années et avait environ 3 ans lorsqu'elle est morte.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: Australopithecus afarensis
Posté par zeromantik le 27/02/2007 17:21:06
norbert vincent -> Il n'est jamais superflu de préciser que plus la science résout, plus les interrogations jaillissent; mais il serait inutile de le dire à chaque article scientifique, traitant ou non du passé humain.
L'Homme, cet Inconnu !...
Posté par norbert vincent le 27/02/2007 01:33:52
l'article n'est pas mal, mais ... il n'aurait pas été superflu de le compléter par un constat : plus on en sait sur les origines de l'Homme, moins on comprend !...
" Nous avons considérablement accru le champ de notre ignorance !...", faisait jadis remarquer le prince de Monaco. C'est ce qui se produit en paléontologie, où les découvertes s'accumulent, se télescopent et se contredisent !...
Aujourd'hui, même notre grand Yves Copppens ne croit plus à sa théorie de "L.U.C.Y." et du rift et parle d'une "arborescence" généalogique. Bientôt, ce sera une "forêt" parcourue de Mystères !...
Re: Australopithecus afarensis
Posté par zeromantik le 20/02/2007 20:03:53
ikki -> Internet est ma source principale, je n'ai lu aucun livre d'anthropologie. Des manuels, des livres photographiques et des "beaux livres" sur la préhistoire, mais pas de livres traitant complètement et sérieusement du sujet.
Re: Australopithecus afarensis
Posté par ikki le 20/02/2007 18:31:42
Un article informatif qui fait plaisir à voir...
Quelles sont tes sources? As-tu utilisé des livres de Yves Coppens (co-découvreur de Lucy)??
Sinon, c'est très bien :)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Publié le 20 février 2007
Modifié le 23 janvier 2007
Lu 3 125 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲