Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Avoir 16 ans et être homo

La vie est très difficile lorsqu'on se découvre gay au collège et au lycée. Un petit aperçu de mon histoire à moi et mes conseils...


Pour mon premier article sur France-jeunes, je vais vous parler d'une chose qui me tient à coeur : l'homosexualité au collège et au lycée.
Je vais vous raconter mon expérience.

J'ai découvert que j'étais homosexuel à 14 ans. J'étais alors en troisième, et j'étais intéressé par un mec de ma classe. Mais impossible de lui dire, vous comprenez pourquoi. Et pourtant je l'ai fait. Dans une lettre, je lui ai déclaré ma flamme. C'était également un moyen d'annoncer mon homosexualité aux gens qui m'entourent. Grave erreur. Dans le cercle de mes amis, je me suis découvert des ennemis suite à cette annonce. ça a été un calvaire cette dernière année. Insultes, sous-entendus mal placés, et même des crachas.

Arrivé en seconde au lycée, je me suis dit que ça ne serait pas pareil, il y aurait bien des gens comme moi qui me soutiendraient. Et puis le lycée, c'est la maturité, chacun pense ce qu'il veut, pas de problèmes. Deuxième erreur. J'ai retrouvé la même situation qu'au collège. Mais ça ne m'a pas empêché de m'affirmer de plus en plus et d'ignorer tous ces jeunes cons machos qui ne pensent qu'aux images de "la cage aux folles" lorsqu'ils entendent le mot "PD".
Je voudrais bien savoir ce qui les gène. Tous les homosexuels ne se conduisent pas en "follasse", heureusement, sinon je serai bien embêté. Et puis, ce n'est que de l'amour, rien d'autre. De quoi les gens ont peur ?


Maintenant je suis en Terminale, j'ai 18 ans, je me suis affirmé en tant que gay et les insultes ne me font plus peur, ni les gros bras qui les prononcent. Je voudrai dire aux homos qui sont au lycée, et qui ne s'affirment pas, de ne pas baisser les bras, ne pas se décourager, et surtout ne pas avoir peur.

La question est de savoir si l'on peut le dire aux gens ou pas. C'est la question la plus difficile le coming-out; Il faut peser le pour et le contre, imaginer les réactions des gens qui nous entourent (encore que souvent on est surpris par cette réaction).
Pour ma part, je ne saurai me prononcer quand aux bénéfices de mon coming-out. C'est vrai que ça m'a permis de m'affirmer en tant que personne, de me sentir mieux. Mais en contrepartie j'ai du subir toutes les insultes et le mépris.
Il y a aussi un problème d'éducation au lycée : je pense que l'orientation sexuelle ne devrait plus être un sujet taboo, il faudrait pouvoir en parler franchement. De plus ça éviterait à certains jeunes d'être poussés jusqu'au suicide parce qu'ils vivent mal leur sexualité, parce qu'ils sont insultés. Qu'en pensez-vous ?

J'espère ne pas vous avoir trop ennuyé, et j'attends vos commenaires sur ce sujet.

(article écrit le 3 mars)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (32)
Re: Avoir 16 ans et être homo
Posté par spriklin le 20/08/2004 07:50:32
Bravo Jonathan. Je suis pour la liberté, je me bats pour l'écologie et contre la discrimination, la normalisation excessive. Je suis vraiment outré du comportement des français vis-à-vis de l'homosexualité notamment: il a évolué, il y a plus de tolérance, mais on est loin de l'acceptation de tous par tous. Problème d'incompréhension, de moeurs qui évoluent moins que proportionnellement par rapport à la société, et d'étroitesse d'esprit généralisée.
Re: Avoir 16 ans et être homo
Posté par alodis le 20/08/2004 07:50:32
salut!!! j'ai trouvé ton article très intéressant . Cet année en tpe j'ai choisi le sujet de l'homosexualité et la première image de ton article me parait geniale! pourrai tu me l'envoyé pour illustré mon dossier stp?? merci
Re: Avoir 16 ans et être homo
Posté par deus_star le 20/08/2004 07:50:32
Bonjour, tout d'abord je voudrais remercier tous ceux qui ont écrit un commentaire suite à cet article, cela m'a fait très plaisir ! Pour les news, j'ai eu mon Bac ES et je suis maintenant en BTS Info Gestion à Rouen. Dès la rentrée j'ai caché mon homosexualité, et pour cause : sur 30 personnes, nous avions 28 garçons ! De quoi foutre la pagaille, si je le disais ! Donc je l'ai caché. Et j'ai pu faire connaissance, et me lier d'amitié avec la plupart des gens, sans que le problème de la sexualité ne soit pris en compte. Car il ne faut pas se leurrer, si j'avais affirmé mon homosexualité dans ma classe dès le ébut, je n'aurais pu mintégrer aussi bien que je ne l'ai fait. Bien sur, je l'ai annoncé courant décembre à 2-3 personnes en qui j'avais entièrement confiance et qui me connaissanet bien. Et franchement, si on me le demandait demain, je répondrai que oui je suis gay, car la confiance s'est installée, et je pense qu'elle ne changera pas pour cela. Le plus dur est fait !!
Bonnes vacances à ceux qui en ont !

Bisous

Jonathan
Re: Avoir 16 ans et être homo
Posté par kiki02 le 20/08/2004 07:50:32
je ne sais pas si l'on peut"juger"ton article
mais je le trouve bien ecrit et c'est vraiment cool si tu t'assumes!
bonne chance!
bizous!
bravo encore pr ton article !
Re: Avoir 16 ans et être homo
Posté par dany dool le 20/08/2004 07:50:32
Nous venons de recevoir un mail de Homonyme Nancy Gais et Lesbiennes et nous vous le livrons tel que. Esperons que ces cas resteront isolés, mais hélas, la bêtise humaine........

Mesdames, Messieurs les Président(e)s, Responsables de rédaction, ou militant(e)s,


C'est en ma qualité de Président de l'association HOMONYME Nancy Gais et Lesbiennes que je me permets de vous écrire. En effet, depuis quelques jours, les agressions à caractère homophobe semblent se multiplier à Nancy.

Hier, dans le journal local L'Est Républicain, nous avons appris la mort par noyade d'une figure locale. L'enquête semble s'orienter vers un crime homophobe. La presse rappelle dans son édition de ce jour que d'autres plaintes ont été déposées pour des vols et agressions au même endroit (réputé pour les rencontres masculines).

Le 20 juillet dernier, à quelques centaines de mètres de là, 2 jeunes gays ont également été victimes de violences et d'insultes de la part de 6 courageux individus. Ilsont d'ailleurs fait part de leur mésaventure à diverses associations locales.

Aussi, vous trouverez en pièces attachées les articles de l'Est Républicain (3 et 4 août 2003) concernant le meurtre probablement homophobe, ainsi que le témoignage que nous a adressé Nicolas suite à son agression du 20 juillet dernier.

Il est URGENT de réagir, d'informer et de faire prendre conscience aux structures associatives et aux élus locaux de l'insécurité qui règne en Lorraine.


Nous vous invitons à nous soutenir par le biais de vos moyens de communications, et à vous mobiliser avec nous pour que ces crimes ne soient pas classés sans suite !
Nous nous tenons à votre disposition pour vous rencontrer ou pour toute éventuelle collaboration pour dénoncer et combattre ces crimes lâches.

Voici nos coordonnées :

Homonyme Nancy Gais et Lesbiennes
c/o Aides 54
3, rue de Château-Salins
54000 NANCY
Tél : 03.83.37.09.42 (Rép)
Permanences les lundi de 18 à 20 H 30 (sauf vacances été de 19 h à 20 h 30)
http://www.homonyme-nancy.com
courriel@homonyme-nancy.com


Pieces jointes en vision:

- Extraits E. Republicain: http://www.gaybesac.com/ERNancy_03_ET_04082003_DRAME_HOMOPHOBE.pd f
- Courrier: http://www.gaybesac.com/Nancy.doc
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (32)
Publié le 30 mai 2003
Modifié le 30 mai 2003
Lu 19 676 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲