Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Barack Obama : Un phénomène planétaire

Nous pensons qu'il n'est pas si tôt pour soulever cette question qui dans l'avenir risque d'avoir de l'ampleur parmi des peuples, quand nous pensons à une Amérique qui sait honorer la mémoire de ses grands politiciens. Barack Hussein Obama se verra t-il le visage gravé sur les billets verts ?


Nous pensons qu'il n'est pas si tôt pour soulever cette question qui dans l'avenir risque d'avoir de l'ampleur parmi des peuples, quand nous pensons à une Amérique qui sait honorer la mémoire de ses grands politiciens. Nous avons pris l'habitude de dire l'Amérique de Franklin Roosevelt, l'Amérique d'Abraham Lincoln, dirons-nous un jour peut-être l'Amérique d'Obama ? Nous nous voyons encore très loin de cette hypothèse mais l'avenir peut bien nous réserver des surprises. Barack Obama d'abord étant le premier président Afro-Américain il incarne jusque là l'accomplissement de la longue lutte des noirs américains dans la longue lutte vers l'égalité sociale, la tolérance de la race noir américaine, bref d'une Amérique au-delà des couleurs et des limites sociales.

Une Amérique où les peuples vit avec leurs cœurs et non avec leurs yeux. Obama incarne aussi la lutte des grands héros de l'histoire noir Américaine comme Martin Luther King, Malcom X ou encore le model vivant de la boxe Américaine Muhamed Ali. Seul l'Amérique sait graver pour toujours les grands achèvements de ses plus grands hommes politiques. Obama est un de ces hommes qui a su à unir les peuples au-delà de leurs limites raciales et sociales, à vrai dire il est un homme noir avec un cœur blanc comme nous l'avions dites dans notre article publié au mois de juillet 2012. L'Amérique gravera-t-elle le visage d'Obama sur ses probables billets verts à venir dans le but de saluer la mémoire de son premier président noir Américain ? C'est une simple question de temps, mais cela ne semble du moins pas proche du présent.

Le rappeur Américain Young J-Z avait mentionné dans sa chanson célèbre My president is black paru à la veille de l'élection du premier président Américain, quelque soit ce qu'il sera cet homme, grand ou petit, son nom restera dans l'histoire. L'homme d'Obama est doté d'un Hora puissant et de la force pour convaincre et unir les cœurs. L'élection de l'homme en 2008 était de l'histoire et sa réélection en 2012 encore plus de l'histoire, Obama est entré dans la légende pour toujours. Ce n'est plus que question des générations pour voir le nom de l'homme sceller à jamais. L'homme au caractère très ouverts, parait être le président de toutes les couches de la société et de tout Américain, avec un style de vie simple et jeune. Obama est aussi le produit d'une Amérique mature qui sait lire le temps, désormais tout individus peut rêver être quelqu'un de grand aux Etats-Unis indépendamment de la couleur, l'appartenance culturelle ou autres barrières sociales. Comme il a martelé dans son discourt émotionnel le soir de sa réélection, tant soit peu qui tu es, quelque soit le lieu de ta provenance, ou à quoi tu ressemble, gaie ou hétérosexuel, active ou inactive, ton chemin tu peux le faire en Amérique.

L'Amérique a depuis la réélection de l'homme à la tête du pays, vu une montée dans la participation des noirs et des étrangers dans les universités, les noirs d'Amérique ne sont plus dans la musique toute seule, mais savent que l'Amérique est adulte et qu'ils peuvent être des hommes différents et partir pour des choses différentes, les Américains aujourd'hui quelque soit leurs appartenance ou lieu de provenance se sentent libre de rêver et de tracer un bon plan pour l'avenir. On retiendra de l'homme d'Obama la nécessité d'un peuple uni pour un avenir prospère et commun. Il l'a si bien dit lors de son discourt de victoire que l'Amérique est une nation qui atteint son succès en un peuple et qui s'écroule en un peuple. Malgré les oppositions dont fait face l'homme et les critiques qui pleuvent sur son homme, nous le savons tout aussi bien qu'il s'agit du jeu politique et cela n'a jamais rien changé dans le cœur des hommes qui voient en lui un héro et une promesse tenue. Certains membres du parti républicain n'ont cessé d'apprécier la personnalité de l'homme et sa détermination. Obama est une personnalité magnifique et historique de son vivant. En Afrique et en Asie par exemple, des peuples méditent sur la personne d'Obama et savent qu'ils peuvent encore espérer réussir en se référant au profile de l'homme. En Inde par exemple, les noirs sont désignés par le nom Obama. L'homme a su traverser des cultures et unir des peuples, c'est l'homme du monde.

Nous étions tous surpris de l'attention particulière que des peuples ont accordés aux élections présidentielles de 2008 et 2012, si seulement les Etats-Unis seraient le monde, des peuples partiront sans doute pour Obama, j'ai lu dans les cœurs des gens ce soit là lors de l'élection le souci de voir l'homme être réélu, ils se sont sentit incapable de faire de l'homme ce qu'ils voulaient qu'il soit, mais n'était pas du moins prêt à consumer une déception de la part du peuple Américain. Le peuple Américain avait su lire le souci et les attentes des peuples du monde. Des hommes de partout et de tous les coins de la planète, indépendamment de leurs positions géographiques, ont passés une nuit blanche les yeux rivés sur leurs petits écrans en attente de la décision américaine. En Afrique des écrans géants ont était installer dans tous les coins pour suivre cette élection car, pour eux comme nous l'avions dit dans notre article précédent, Obama est plus un fils qu'un Américain. Obama est un homme planétaire. A l'annonce des résultats de l'élection, le monde a fait un ouf, j'ai entendu des gens criés aux éloges de partout de la terre, j'ai compris qu'ils n'étaient pas prêt à consumer le pire.

L'image de l'homme d'Obama à travers le monde est dix fois favorable à l'image d'un président Américain normal tel qu'on le sait bien. Doit-on des nouveaux billets de dollars pour célébrer la mémoire de l'homme d'Obama ? Quand j'ai eu a organisé un vote populaire pour m'imprégner de la situation au niveau public sur le sujet, je suis tombé à plus de 75% d'individus favorable à la mise du visage de l'homme dans les probables billets verts dans les générations à venir pour immortaliser éternellement ces circonstances qui ont changé la face de l'Amérique à travers le monde.

Hugo Chavez, le leader maximo, président du Venezuela, avait pointé quant à lui Obama en un bon garçon et un homme sage. Quand on analyse cette réaction du président Vénézuélien, on se rend compte point l'homme d'Obama est doté d'un esprit concis et la force de séduire plus d'un cœur, même les plus radicales comme Hugo Chavez. L'Intervention du leader maximo n'avait rien de politique mais pouvait être présenté comme un support indirect à la campagne de Barack Obama, c'était dire tout simplement : Allez-y ! Relisez Obama. Barack est une vraie icône planétaire que le monde n'oubliera pas si vite.

Un billet de 150USD au visage de Barack Obama vous n'y croyez pas ? Même si nous nous situons très loin de la réalité aujourd'hui, l'avenir risque de se souvenir de nos mots. Les choses changes, à chaque génération sa propre histoire. Les américains d'avenir risquent de lire droit dans l'avenir les mérites de la longue lutte menée par les noirs américains et le sacrifice de Martin Luther King. Martin Luther King disait qu'il avait un rêve, et ce rêve était le rêve américain. King disait qu'un jour, ses enfants vivront dans une nation où ils ne seront pas jugés sur base de leurs couleurs mais plutôt en terme de ce qu'ils peuvent donner de meilleur dans la société. Plus des quarante années plus tard, Barack Obama reprend a peut près le même parole dans son discourt de victoire à la veille de sa reconduction en tête de la nation la plus puissante au monde.

Aujourd'hui, Barry le sait qu'il est devenu une légende vivante, et le symbole de l'espoir pour bon nombre des jeunes dans le monde. Pour les vieillards Américains, témoins de l'époque horrible de la discrimination raciale aux USA, les USA est vient simplement d'essuyer les larmes du passé et tourné une page dans l'histoire.

Quand j'ai soulevé la question sur la discrimination raciale aux USA, mon ami Maxwell, originaire du Togo et naturalisé Américain, avoue que dix années en arrière, lorsqu'un noir se présentait dans une course pour un poste de travail dans la communauté blanche des USA, il avait peu des chances de réussite car, lorsqu'un petit blanc, comme il dit, arrivait à se pointé, il était préféré à la place d'un vieux noir bourré d'expertise. Les noirs des USA étaient minimisés, pour Max, cela serait la raison qui poussa les noirs d'Amériques s'étaient tournés dans la musique rap et dans le gangstérisme plutôt que dans les études, car les chances des réussites n'étaient pas partagées entre noir et blanc. Selon Max, la victoire de Barack a symbolisé le début d'une ère nouvelle aux USA. Max est convaincu que d'autres Barack viendront. Depuis que Barack Obama a su convaincre l'électorat Américaine dans son ensemble que l'avenir du pays était l'affaire de tous, après que les blancs d'Amérique ont réalisé comme il dit que, un noir pouvait faire mieux qu'un blanc, les rideaux son tombés et il n'existe plus un système de caste dans la vie tant politique que social américaine. Pour Max, la victoire de Barry a certainement changée le statut du noir aux USA. Maxwell ajoute que désormais, le noir peut jouir de mêmes droits et considérations que les blancs. Aujourd'hui le savoir-faire du noir aux USA ne peut être sous-estimé selon Max.

Max reste certes que si l'économie Américaine arrivait à subir un coup dur dans l'avenir, qui inciterais alors les USA à injecté des nouveaux billets verts sur le marché, il n'a aucune doute que les visages de Barack flottera sur ces billets verts pour symbolisé la longue lutte des noirs des USA pour une société des droits et une démocratie réellement appliquée sur tout les citoyens indifféremment de leurs races, couleurs ou religions.

Le rêve du révérend Martin Luther King n'était autre que l'émergence d'une Amérique tolérante, vivant avec sa diversité culturelle et linguistique, sans aucune inquiétude et discrimination son peuple. King rêvait d'une Amérique qui laisserait de côté la ségrégation raciale et respectera les principes fondamentaux de la démocratie. King voulait d'une Amérique offrant à son peuple l'égalité des chances et de réussite sans la moindre référence sur leurs races et appartenance religieuse. Martin Luther King insista sur le principe selon que, la marche vers la liberté ne devait pas retirer la communauté blanche de leurs cœurs, mais que les militants du mouvement Negro devaient réalisés que l'avenir de deux communauté était fortement lié et indivisible. King savait voir que les USA avaient un destin commun, comme les belges savent dire que l'union fait la force.

Comme nous l'avions dis au départ, Barack Obama symbolise encore pour nombreux le résultat de la longue marche vers la liberté et la tolérance. La maturité politique et sociale, la tolérance, ont fortement accrues aux Etats-Unis d'Amérique au cours des quarante dernières années précédent la mort de Martin Luther King. Ce changement de tempérament a beaucoup profité à l'homme. Barack Obama n'a plus que quatre années en tête des USA, nous nous posons déjà la question sur un probable successeur, le Barakisme vivra t-il après Barack ? Certainement, l'expérience de Barry incitera les noirs d'Amérique à pensé réécrire l'histoire. Nous n'avons pas assez écrit sur l'homme, le peu des travaux rendu public sur sa personne ne représentent que le début d'un flot d'œuvres littéraires sur la carrière politique de l'homme qui réussit à changé le court de l'histoire.

Barack Obama n'est pas une histoire américaine mais mondiale, partout au monde où des peuples se sentent diminués et opprimés, l'histoire Américaine leurs servira d'exemple. Des jeunes du monde des générations à venir se saisiront certainement de Barack Obama comme model pour définir leurs combats, ainsi le vrai Barack Obama vivra éternellement. Je suis aussi très ému par toutes ces familles en Afrique et en Asie qui donnent à leurs bébés le prénom Barack, qui ne fait qu'immortaliser l'homme de Barack Obama. Je suis aussi surpris par la popularité dont jouit Barack Obama en Inde, à voir tout ce chauffeur des taxis qui colle l'image de Barack Obama dans leurs taxis, je ne sais vraiment pas dire ce que Barack représente pour eux, mais l'homme est un phénomène planétaire. Barack Hussein Obama se verra t-il le visage gravé sur les billets verts ? Nous avons peu de certitude pour affirmé cela, mais il est probable que cela arrive, car si cela n'arrive pas d'une simple délibération politique Américaine, certainement dans l'avenir des peuples plaideront pour cette cause.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: Barack Obama : Un phénomène planétaire
Posté par lovyves le 02/02/2013 07:58:51
Bonjour
C'est aborder la "question" Obama, coté pile !
il y aussi le coté face : les USA, pays le plus puissant, et dominateur depuis 1945; donc principal responsable des .. 600 millions de morts de famines (550millions) et de guerres (50millions) depuis cette date à nos jours; et ce plus particulièrement en Afrique !!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
L'auteur : Richie Lontulungu
26 ans, New delhi (Inde).
Publié le 27 janvier 2013
Modifié le 21 janvier 2013
Lu 1 480 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲