FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Barton ne nous fait plus rire

Joey Barton est un adepte du réseau social Twitter. Après quelques notes d'humour sur sa découverte de la France, le milieu marseillais a été récemment auteur de messages insultants envers Thiago Silva. Longtemps resté muet, l'Olympique de Marseille a décidé de sévir.


Joey Barton est arrivé à Marseille au mois de juillet dernier. Stéphane M'Bia venait de s'envoler pour les Queens Park Rangers pendant que Barton faisait le chemin inverse et prenait son sac pour la Canebière. Son débarquement en France, dans un pays où le football n'éveille pas la même passion que dans d'autres pays européens, avait des allures de bouffées d'air. On pensait que le milieu de terrain anglais allait ammené son franc-parler et son côté rock'n roll. L'enthousiasme était au rendez-vous et Barton ne tardait pas à confirmer son goût prononcé pour la provocation. Et quel endroit meilleur que Twitter pour distiller ses sarcasmes.
Au début, ses messages étaient d'abord adressés à ses coéquipiers, notamment quand il ne trouvait pas la musique corse d'André-Pierre Gignac totalement à son goût, et à sa découverte de la vie française.
Même sur le terrain, Barton ne pouvait s'empêcher de chercher l'affrontement avec ses adversaires comme il adorait le faire de l'autre côté de la Manche. Il était une des sources les plus prolifiques du zapping. Qui ne se souvient pas de ce huitième de finale de Coupe de France contre le Paris Saint-Germain quand Joey Barton, à la suite d'un contact avec Zlatan Ibrahimovic un peu trop appuyé selon lui, mimait le nez du suédois beaucoup trop proéminant à son goût ? Il s'était expliqué par la suite "je suis arrivé en France il y a six mois mais je connais déjà quelques trucs. Je sais que Paris est l'ennemi de toujours de Marseille. C'est très excitant d'affronter ton ennemi, ça va au delà du sport. J'aime me disputer avec l'adversaire, jouer sur le côté psychologique d'un combat. Ça donne un peu de piquant à un match d'où l'histoire du nez".
Seulement, Joey Barton a peu à peu abandonner ses joutes verbales avec Pierre Menes et sa supposé non connaissance du football avec son embonpoint. Au lieu de ça et alors que l'on restait dans le domaine du tolérable, l'anglais décida alors de travarser la ligne rouge. Sans doute qu'il ne pensait pas créer une polémique avec un tel retentissement. "L'affaire Barton" comme on commence à appeler cette histoire débuta jeudi dernier quand le joueur de l'Olympique de Marseille, alors en train de regarder le match amical entre le Brésil et la Russie, tweeta une première remarque acerbe à l'encontre du brésilien Neymar "je suis en train de regarder Neymar depuis quelques minutes et je commence à me demander s'il ne suit pas les traces de Justin Bieber. Quand on le regarde sur Youtube, c'est extraordinaire mais dès qu'il s'agit de réalité, on est fortement déçu". Une message pas vraiment méchant et qui n'aurait eu aucun retentissement si l'anglais ne comptait pas plus de deux millions d'abonnés


Le paris foot gay alerte la fédération française de football

Cette histoire ne tardait pas à arriver dans l'oreille de Thiago Silva qui n'hésitait pas de dire ce qu'il en pensait "je ne sais pas pourquoi il s'attaque à Neymar. Chacun pense ce qu'il veut mais je ne pense pas qu'il soit le mieux placé pour parler du niveau de Neymar. Ce doit être juste de la jalousie car il n'a pas beaucoup mieux à faire que de cracher sur les autres".
Mais on ne s'attaque pas à Barton sans en payer les conséquences. Le milieu anglais ne mettra pas beaucoup de temps avant de repointer le bout de son nez "je respecte l'avis de tout le monde bien évidemment. Mais j'ai quand même du mal à entendre ça d'une mauviette qui a passé toute la saison à se blesser. C'est bien un brésilien. On les croit meilleurs qu'ils ne le sont en réalité". Parce qu'une once de lucidité existe encore chez Joey Barton, il tentait de revoir son jugement lors du quart de finale aller entre Paris et Barcelone "je suis bien obligé de reconnaître qu'il fait un match très solide. Mais je ne peux pas cacher qu'il ressemble bien à un travelo en surpoids". Il se laissait le temps d'une journée pour poursuivre "il a déjà été opéré ou non ? Je me demande si c'est une femme qui est devenue un homme ou le contraire".
L'escalade et la surrenchère avaient gravis un échelon bien trop élevé. Le Paris Saint-Germain ne tardait pas à taper du poing par l'intermédiaire d'un communiqué officiel "les propos tenus par Joey Barton sur Thiago Silva se sont révélés intolérables. Il a dépassé largement le champ de l'acceptable. Le PSG et Thiago Silva se réservent le droit d'intenté Mr Barton en justice". Une réaction qui avait également pour objectif de faire bouger la maison marseillaise très silencieuse sur le sujet.
Mais en fin de soirée, c'était au tour de l'Olympique de Marseille d'envoyer son communiqué. Un message qui ressemblait à des excuses "l'Olympique de Marseille et son joueur Joey Barton tiennent à présenter leurs excuses envers Thiago Silva, le Paris Saint-Germain ainsi que toute personne qui s'est retrouvée choquée par les propos tenus par Joey Barton. Le club a instamment signifié à Mr Barton que de tels messages devaient obligatoirement cesser". Pour appuyer son propos, Luc Laboz, le directeur de la communication de l'OM, poursuivait "les messages de Joey Barton sont insultants et je lui aie fait savoir. Il m'a dit qu'en Angleterre, de tels messages n'avaient pas le même retentissement et que c'était assez commun de se chambrer de cette manière. Il ne va pas renouveler la chose car nous tenons à entretenir de bons rapports avec les autres équipes de notre championnat de France". Plus récemment dans la saison, Joey Barton faisait part de la différence entre son pays d'origine et son nouveau pays d'accueil "les choses sont différentes et pas qu'un peu. En France, vous avez beaucoup de mal à accepter le franc-parler. Vous êtes trop bienpensant. Si on sort des lignes, c'est très mal. Je dis juste ce que je pense et des fois, ça en embête certains. En Angleterre, ce genre de chamaillerie sont extrêmement habituelles".
Joey Barton pourrait bien passer devant la commission d'éthique de la Fédération Française de Football. Seule la FFF pourrait le sanctionner car le réglement en vigeur à l'Olympique de Marseille ne sanctionne pas ce genre d'incartade. Mais comme le Paris Foot Gay a alerté la Fédération, il pourrait y avoir des conséquences "le club acceptera n'importe quelle décision de cette commission et Joey Barton a déjà prévenu qu'il en ferait de même"...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Fruitier Manu
21 ans, Paris (France).
Publié le 17 avril 2013
Modifié le 08 avril 2013
Lu 460 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143