FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Battons-nous pour l'éducation !

Nous éleves, nous ne serons pas otages du gouvernement ! Pas otages de toutes ses réformes qui visent à briser notre savoir ! Protègeons notre éducation et le devenir de la France !


La grève des profs hier. Pourquoi ?

D'après certains de nos enseignants les médias nous cachent la véritable raison de ces grèves à répétition. Pour la plupart la grève n'est qu'un moyen d'arrêter de travailler, qu'une pause au milieu de la semaine, qu'un jour de congé mais elle est en fait bien plus que cela. Bien sur je ne dis pas que cesser le travail est la seule solution pour arriver à ses fins et qu'elles ont toujours forcément un intérêt mais un de mes professeurs a su nous faire changer d'opinion, moi et ma classe, en nous montrant que derrière notre vision du fonctionnaire qui se roule les pousses, se cache un homme ou une femme qui se bat pour notre éducation, notre avenir et une amélioration de nos conditions de vie.


Pourquoi la grève du mardi 25 mai ?

Le gouvernement, afin de faire des économies a décidé de réduire le budget de l'éducation nationale. Comment compte-t-il faire baisser les frais ? Tout simplement en arrêtant d'employer des personnes qualifiées et en les remplaçant par des gens dont les capacités sont bien loin d'être vérifiées aussi bien au niveau des connaissances qu'au niveau pédagogique. Car bien plus important que d'avoir les connaissances de base, un professeur doit les faire passer, les expliquer. Ces vérifications sont faites lors de concours : capes ou agrégation mais voilà que le gouvernement a décidé de limité le nombre de places d'admis (alors que le besoin d'effectifs de profs supplémentaire augmente !). Comment compte-t-il alors combler le manque de professeurs ? Et bien il y a deux réponses à cela : soit il n'y a tout simplement pas de profs soit des vacataires sont engagés, ce qui revient quasiment au même car un vacataire ne doit faire au maximum que 200heures, ce qui équivaut à environ un mois et demi de cours. Les classes dont les cours seront assurés par des vacataires se retrouveront donc avec à peu près 4 profs différents dans l'année ! Alors pourquoi la grève ? Tout simplement pour tirer sur la sonnette d'alarme et dénoncer ces pratiques révoltantes aussi bien pour les élèves dont les cours seront mal assurés que pour les professeurs ayant de réelles connaissances qui se voit refusés à des concours pour quelques économies, mais sans parler des vacataires qui se font gentiment virer, et ils font quoi après ??
Mais est-ce que les personnes qui ont décidé ces réformes sont-elles conscientes ? Ont-elles vraiment réfléchies à l'avenir ? J'espère pour elles que non parce que sinon elles ont un réel problème ! Comment peut-on sacrifier tout le savoir contre quelques euros ? On veut faire des économies mais à quoi cela sert-il si on sacrifie l'éducation ? Qu'est ce qu'il adviendra de la France dans plusieurs années, comment les générations futures vont-elles faire face à l'évolution du savoir dans les autres nations ? Et que deviendra l'économie si nous n'avons que des gens incapables, sans connaissance ? que deviendra la science, la recherche ?

"Faisons des économies ! Vive l'ignorance !" Est-ce que c'est cela que nous devons entendre ? Et bien oui car on nous cache tous cela en pointant la grève comme un moyen de perturbation et le beau discours des hommes politiques n'est qu'une bien jolie histoire, mais pas la VERITE !

A nous de bouger
, de faire en sorte que les générations futures aient droit au savoir et que notre pays ne tombe pas dans l'ignorance. Que nos cours restent assurés par des professeurs diplômés et que les vacataires soient autrement employés !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
Re: Battons-nous pour l'éducation !
Posté par âme solitaire le 11/09/2004 17:54:29
Iloz, t'as un peu raison, je dis un peu, parce que t'as une manière de parler assez... discourtoise ! lol.
Moi je trouve que les grévistes dans le monde de l'Education Nationale forcent un peu.
Faire grève pour protéger des acquis ok, mais à condition de proposer autre chose ! Je n'ai encore JAMAIS entendu UNE SEULE proposition de gréviste pour mener à bien tel ou tel réforme.
Regardez la réforme de la Sécurité Sociale. Tout le monde dit "ça va vers les privatisations, en gros il faudra payer plus". Ok y'a peut-être mieux à faire qu'obliger les gens à prendre un complément, mais en attendant la Sécurité Sociale c'est -15 milliards d'euros, et on a pas le budget US ! Alors que les "gueulards" au lieu de critiquer les réformes proposent des idées, des bonnes...
Re: Battons-nous pour l'éducation !
Posté par peaceful le 01/09/2004 22:07:05
Je suis d'accord avec toi Iloz que la grève n'a strictement rien changée et que ca va continuer en empirant :-S et que maintenant ils veulent qu'une chose qu'on se la ferme :-# mais on peut toujours en parler
Re: Battons-nous pour l'éducation !
Posté par iloz le 01/09/2004 19:01:46
OUi ems frere il faut continuer la lutte, svp arrétez un peu vous me fiate marrez, dans cette article, qu'ai je lu?, des faits non, simplement uen présentation de fait. Une grève, mais pourquoi faire? la grève a t-elle changé quelquechose? non, proposez vous autre chose? non
donc dans ce cas la, fermez vos geules et continuez à suivre le troupeau
Re: Battons-nous pour l'éducation !
Posté par peaceful le 01/09/2004 18:50:38
Quand on voit que plus de 5000 postes viennet d'être supprimé et en plus ne sont pas remplacés tu crois rever!!!! (li) (li) Et puis en plus c'est notre progéniture qui en subira les conséquences et pas que eux!!! Ils commencent déjà!!!!
Re: Battons-nous pour l'éducation !
Posté par erasoft le 01/09/2004 11:16:18
Bonjour "christa" ! Je suis membre du Bureau National de l'UNL (le premier syndicat lycéen) et nous nous sommes beaucoup mobilisés sur ce sujet l'année dernière - et nous allons préparer des actions dès la rentrée.

Permets-moi juste d'apporter des précisions à ton article.

Sans tomber dans la cliché larmoyant ("Ah ces fonctionnaires, quel travail de qualité !") le fait que les professeurs se battent pour notre éducation est directement inscrit dans leur mission.

Les vacataires, ensuite, sont des étudiants qui ont au moins une licence dans le domaine qu'ils vont "enseigner". Je me suis personnellement retrouvé avec des vacataires qui étaient docteurs en maths, ingénieur en physique... Soit bien plus que le Bac+3/4 tout sec d'un prof normal. Par contre, ces vacataires n'ont absolument aucune formation pédagogique. Mais rassure-toi, depuis l'année dernière, les profs issus des IUFM non plus. Et après, on va les retrouver dans nos lycées ! J'attends de voir ça !

Ensuite, la chute du budget du ministère de l'éducation nationale est de -0.2 %. On est tous d'accord sur le fait que donc, il reste stable... Et pourtant, on a justifié ces suppressions de postes par un effort budgétaire important et solidaire avec la réduction du déficit public... Simple magouille médiatique pour faire passer un morceau inacceptable !!!

Bon voilà christa, j'espère que ces précisions te seront utiles. Sinon, pour plus d'infos... www.unl-fr.org :-D

@+
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
L'auteur : Christa Ka
29 ans, St germain en laye (France).
Publié le 01 septembre 2004
Modifié le 02 novembre 2004
Lu 1 106 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143