Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Beaufs et théories du complot

Il existe des gens qui ne sont pas comme nous, des gens avec qui on ne peut pas discuter, des gens qui croient tout savoir alors qu'en fait... Non. Ces gens là semble sûr d'eux, fier d'eux et en général ils en veulent à la Terre entière. Oui ce sont des beaufs, mais le beauf ne sort pas de nulle part, il y a des causes à sa beaufitude, et j'essaie de les trouver dans cet article.


Il y a des gens qui ont une conception bizarre du monde. Quand je dis ça, je pense notamment à Maurice G. Dantec ou au copain de ma mère. En effet, ce dernier pense, en plus d'être raciste et de croire que la France et ses habitants sont les meilleurs du monde, que les guerres modernes sont déclenchées uniquement par les marchands d'armes et de drogues pour qu'ils puissent vendre leurs produits, et que ce sont les mêmes qui injectent l'argent dans la reconstruction des bâtiments après les bombardements. C'est ainsi qu'ils expliquent les derniers conflits en date, les balkans : la drogue et le Liban : les armes. C'est tout, point à la ligne. Et il y croit dure comme fer à sa théorie. Quand j'essaie de nuancer en disant "Mais non, ils interviennent peut-être un peu mais c'est pas QUE ça non plus, bla bla bla, gouvernement, blablabla, tensions... " il me mitraille de "ah non non non j't'assure hein j't'assure" avec des yeux exorbités, puis il appuie son avis avec des citations aux sources invérifiables.

Dans un autre registre, ce mec a une forte tendance réductrice avec les hommes politiques, pour lui Mitterrand se résume à "Rainbow Warrior" et Fabius c'est "sang contaminé", tous les communistes sont staliniens et "De toute façon tout le monde sait que Ségolène Royal elle s'occupe pas de ses enfants" et aussi "Ah bah Jack Lang il fume des pétards hein" sont d'autres exemples que j'ai entendus. Des pourris. Tous. C'est la beauferie associé à la théorie du complot en quelque sorte.

Et moi je me dis "comment expliquer à ces gens qu'ils sont dans l'Erreur ? " Que leur vision du monde date de James Bond période Roger Moore. Après plusieurs tentatives infructueuses d'argumentations, rapidement balayées à cause de mon âge nubile qui me confère une naïveté sans pareille nourrie par les profs gauchistes fainéants ex-soixante-huitards attardés et les organes médiatiques vendues aux marchands d'armes, j'abandonne toute idée de réformer cet esprit psycho-rigide. Mais abandonner, c'est mal, je dois trouver quelque chose pour me soulager moralement. J'ai trouvé. Je vais, telle Jodie Foster dans Le silence des agneaux, tenter de comprendre cet esprit malade, établir son profil pyscho... Psychlo... Psychologique.


Sujet de thèse : Comment en arrive-t-on a avoir des conceptions étriquées du monde ?

Les germes de la connerie s'épanouissent pleinement à l'adolescence. Adolescent, Sujet 1 s'en foutait pas mal de la politique internationale, il pensait vroum-vroum et FOOT, les sujets sérieux l'effleuraient moins qu'une chiure de goéland sur le Queen Elizabeth II. Cela à cause de ses parents, qui préféraient le voir fort et viril, ils pensaient que cela assurerait sa réussite sociale. Et il a réussi, enfin seulement pendant l'adolescence, et il n'y a rien de plus gratifiant et d'abêtissant que d'être aimé durant son adolescence. Mais quand il se mit à grandir et à devenir adulte, il se rendit compte que la vie ne se résumait pas à vroum-vroum et FOOT (mais une grosse partie tout de même) et il fut forcé de s'informer un tant soi peu à cause de la pression sociale. Lorsqu'il commença à lire des journaux ou à suivre le JT ce fut l'horreur : il ne comprenait pas ou peu ce qui était dit. Il prédisait déjà son humiliation sociale. De plus, il n'assumait pas son statut de prolétaire, il s'en prenait donc aux impôts et à l'Etat, responsables selon lui de la petitesse de son salaire. Son manque de culture évident, qui n'avait posé aucun problème durant son adolescence, ressurgit dans sa face et devint un problème majeur dans sa vie.

Pour pallier à cette faille évidente, Sujet 1 trouva une solution : il singerait, il fera semblant de connaître, d'avoir des opinions. La connaissance et l'argumentation ne lui avait pas été enseigné, restaient en lui la virilité et la brutalité, et c'est ainsi qu'il imposerait ses vues : avec force, sans réflexion. Ainsi, il montrerait aux autres qu'il avait tout compris, lui, que le monde était simple. Les bases de sa conception seront tirés de quelques exemples qui l'avaient marqués, à partir d'eux il échafaudera sa propre théorie du complot censés englober tout le fonctionnement du monde moderne, une solution de facilité. Peu à peu, les limites entre le faire-semblant et la croyance véritable s'effaceront et Sujet 1 s'enfermera lui-même dans sa boucle presque paranoïaque. Tout ce qu'il pourra lire ou voir allant un micropoil dans le sens de sa thèse il le prendra pour une confirmation de ses croyances et se l'appropriera, cette connaissance sera haché par son inconscient perverti et ressortira comme un argument ultime qui appuie sa théorie.

Quelle est la motivation que cache derrière cette technique psychologique ? Se rassurer, évidemment. Lors de sa brutale rencontre avec le monde tel qu'il était au glas de son adolescence, Sujet 1 fut étourdi par ce qu'il voyait, le prenait pour quelque chose d'infini, or l'homme a peur face à l'infini, des mécanismes névrotiques se sont mis en place pour réduire, compacter au maximum ce monde trop grand afin qu'il n'échappe pas à sa raison.

Pour une approche plus freudienne, on pourrait dire que ça fait bander Sujet 1 de penser que lui il a compris pendant que les autres s'adonnent tous au relativisme bien pensant. He got the Control. Il jouit quand il apporte la réponse (toute faite) a une question où les autres n'ont pas su répondre, s'avouant inculte sur le sujet, alors qu'il est tout aussi inculte.

C'est la vision que j'ai pour la formation d'UNE de ces personnalités nocives, mais les causes peuvent être multiples. Par exemple, je n'ai aucune explication sur le cas de Maurice G. Dantec, à force de réflexion, d'introspections et de lectures savantes, il a fini par s'exiler de la France, se faire baptiser et arrêter de voter. Il pense également que la France est morte et enterrée et que la construction de l'Europe n'est qu'un vaste champ de ruine, il est également pro-Bush, pro-sionistes, et anti-république, un beau tableau.

On peut voir ces personnes comme des cas désespérés, leur faire changer d'avis est impossible mais les étudier pour comprendre d'où vient cette fermeture s'avère très intéressant. En effet, c'est la clef que l'on doit utiliser afin de ne pas devenir comme eux.

Le serveur mySQL "master" est injoignable, aucune mise à jour, insertion ou suppression ne peut se faire.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (32)
Re: Beaufs et théories du complot
Posté par po[g]o le 23/08/2007 15:34:05
Bien ^^ c'était un plaisir de lire ton message ! Et je respecte ton point de vue. Le seul point ou on se différencie clairement c'est sur le fait que pour moi, au risque de faire un blasphême envers l'Eglise, si Dieu nous a créé à son image, c'est aussi avec de l'amour entre homme et femme, et rien ne prouve dans la Bible que Jésus n'ai pu jamais avoir eu de relation avec une femme. Amour et sexe sont inévitablement liés, c'est biologique. "il ne c'st pas incarné en homme pour aller profiter des femmes, du vin" Quand j'entends ca, on dirait tout de meme que tu as une vision plustot négative du sexe ? Il a bu du vin, il n'en a pas pour autant profité à l'exces, donc le tout c'est d'accepter qu'on puisse faire certaine choses sans forcément tomber dans la dépravation et l'exagération. Si Dieu est entré en Jesus, il ne l'a fait pas fait a 95%, il porte des vêtements (d'ou crainte de la nudité), il boit, il mange, ect.. Voila :p c'est que ma vision des choses ! Je te dis à plustard, je pense qu'on peut cloturer là notre échange.

++ ^^
Re: Beaufs et théories du complot
Posté par irvi1 le 23/08/2007 14:21:12
Salut po[g]o , ton message est très intéressant à lire. Je comprend ton raisonnement et je le respecte. Maintenant, certaines choses me paraissent quelque peu exagéré. Lorsque tu dis :"l’Eglise Catholique (et non la chrétienté) à fait plus de mort durant les deux millénaires que la plus part des guerres d’aujourd’hui", je ne te suis pas. Jusqu'en 1054, date du schisme entre l'Eglise orthodoxe et l'Eglise catholique, il n'y avait qu'une seule Eglise. Bien sûr, il y avait des querelles d'ordre théologiques qui cachaient bien souvent des oppositions politiques (voir la lutte d'influence entre le patriarche de Constantinople et l'évêque de Rome, le Pape pour la supprématie à la tête de l'Eglise). Les massacres ont, avant 1054, été perpétré au non d'une seule et unique Chrétienté officielle. Après 1054, l'Eglise catholique et l'Eglise orthodoxe byzantine se sont affronter, sur le plan théologique et politique, et cela c'est terminé par l'une des pires catastrophes de l'histoire du christianisme: le sac de Constantinople EN 1204 par des croisés catholiques et le massacre de civils et de religieux byzantins. Mais là encore, les raisons de ce massacre sont avant tout politique et non religieuse. Les relations entre l'Occident et l'Orient était difficile. Ensuite, il y eu au XVIème siècle, Martin Luther et Jean Calvin ( des opposants catholiques) qui ont fondé la doctrine protestante. Là encore des guerres terribles, mais des massacres perpétrés des deux côtés (je te renvoie à la terrible guerre de trente ans de 1618 à 1648). Une guerre commencée pour des raisons religieuses, mais qui se termine en une lutte politique entre la France et la Maison d’Autriche. La France catholique n'ayant pas hésité à soutenir la Suède luthérienne et les princes protestants contre le Saint Empire romain germanique et la Maison d'Autriche, là encore pour des motifs politiques. Tu l'auras compris, avant le politique et le spirituel était intimement lié. Le pape n'était-il pas un seigneur qui contrôlait un royaume avec ses serfs, ses armées, etc. Les Borgia ne sont-ils pas le prototype du prince de la Renaissance définit par Machiavel dans le "Prince" ? L'Eglise catholique a évolué avec son temps, tout comme les autres religions: n'a t'on pas commis de nombreux crimes au nom de l'Islam (sac de Constantinople en 1453, massacre de chrétiens en terre sainte au XIème siècle provoquant avec l'empêchement pour les chrétiens d'aller en pélerinage au saint sépulcre, le début des croisades, le djihad du VII et VIIIème siècle avec l'invasion de l'Espagne et le coup d'arrêt de Poitiers, etc. Toutes les religions ont à ces périodes de l'histoire mêlées intimement politique et spirituel. On ne peut comprendre les agissements des hommes au nom de la religion à cette période si l'on a pas admis cela. Maintenant, il convient de voir que lorsque l'Eglise a abandonné son pouvoir temporel dans la seconde moitié du XIXème siècle, elle s'est du coup reconcentrer sur le spirituel. Le Vatican est un Etat certe mais qui n'a qu'un pouvoir limité, le pape n'a plus d'armée, son "arme" c'est la parole. L'islam connaît aujourd'hui ce problème de confusion entre doctrine politique et doctrine religieuse entraînant les pires guerres et massacres. Les protestants américains ont massacré les indiens lors de la conquête de l'ouest, les catholiques espagnols et portuguais ont commis des crimes en Amérique latine, mais l'Eglise catholique n' a pas commis plus de crimes que les autres religions, simplement on en parle plus et les gens ne retiennent que ce qui les arrangent (je ne dis pas cela pour toi): on nous ressort souvent les poncifs du type: "ah t'es catho, oh là là, l'inquisition c'était pas bien, etc. le papa est milliardaire etc." Toute les grandes religions monothéistes ont leur part d'ombre et de lumière, c'est vrai pour le judaisme, le christianisme, l'Islam. Maintenant on a aussi tué au nom de la liberté et de la démocratie, les armées de la révolution française ont commis nombre de crimes au nom de la lutte pour les droits de l'homme contre l'obscurantisme des religions (voir en Vendée, etc.).
-"islamisme grandissant en Europe", l'Europe a une civilisation judéo chrétienne, se sont nos racines. En effet l'Eglise voit le prosélytisme très fort de l'Islam d'un mauvais oeil. Que diras t'on lorsqu'il y aura plus de musulmans que de catholiques en France.
-Le catholicisme a aussi énormément apporté sur le plan intellectuel (relire les patristiques des grands pères de l'Eglise), architectural, artistique (peinture etc.), les plus grands musiciens (bach, etc.) ont composé pour la religion. Tout n'est pas noir. L'argent (supposé) du vatican est à mes yeux une vaste fumisterie lorsque l'on connaît les difficultés de bouclage des budgets pour le Vatican. Là ou je te rejoins c'st qu'il possède un des patrimoines architecturals les plus importants (en valeur financière) du monde. Il y eu de très grands papes mais aussi de très mauvais, ceux ne sont que des hommes.
Etre catholique c'est aussi reconnaître la légitimité historique du pape dans son rôle de guide du troupeau chrétien.
-"Où Jesus a-t-il dit qu’aimer une femme était un pêcher ? Que le sexe était un pêcher ? Les évangiles ont été pour certains écrits bien après la mort du Christ, ils ne sont que l'interprétation d'hommes d'un message divin, peut-être trop complexe pour eux. Ils n'en ont retenus que ceux qui les arrangaient, même chose pour l'ancien testament. Les évangiles sont différents: je préfère celui de jean (beaucoup plus ouvert et tolérant) à celui de mathieu (le publicain) qui laisse moins de place au pardon je trouve. Mathieu est plus dure parce qu'il avait plus de chose à se reprocher à lui même, il s'en voulait d'avoir été publicain. L'Eglise n'a jamais dis que le sexe était un pêché, il nous donne une ligne de conduite idéale, après libre à chacun de l'appliquer ou non. Certaines personnes (pas moi je le précise tout de suite) sont capables de chasteté, d'autres (bcq plus nombreux non). Maintenant, l'Eglise a pendant longtemps professé des idées contraires à l'amour présent dans les évangiles, mais là encore pour des raisons de contrôle sociale et politique. L'islam et le judaisme ont des positions proches de celle du catholicisme sur l'avortement etc.
Pourquoi les évangiles selon Marie Madeleine ont il été écarté de la Bible ? Pourquoi même chacun des écrits décrivant Jésus plus comme un homme que comme un Dieu ont il été écarté ?" C'est une bonne question. Le canon désigne dans toutes les religions l'ensemble des textes considérées comme sacrés et régissant le culte. Il existe des textes apocryphes chez les protestants, les orthodoxes et les catholiques. Ils ont été jugé comme non authentique par les autorités religieuses, parce que non inspiré par Dieu. Je te rejoins sur ce point, pourquoi ne pas parler de l'enfance de Jésus, etc. Mais attention à "l'hérésie", Jésus s'est incarné dans le corps d'un homme, il devait mourir afin de renaître, maintenant il convient de rappeler que pour nous chrétiens, ce n'est pas qu'un homme, c'est le christ sauveur. Le mystère de la trinité est essentiel de ce point de vue: le Père, le fils et le saint esprit unis dans une même enveloppe corporelle, c'st un mystère par conséquent inexplicable mais il est fondamental pour nous les chrétiens. Jésus est un homme sans en être un. Des passages de l'évangile nous rappelle cela, pas besoin des apocryphes: "père pourquoi m'as tu abandonné", la peur de mourir sur le mont des oliviers, mais il était aussi extraordinaire au sens propre du terme, au dessus des hommes lorsqu'il prédit sa fin: "pierre tu me renieras trois fois", ceci est mon sang et mon corps pour l'eucharistie etc. Le christ n'a pas pu connaître la tentation de la chair. Il ne voit pas Marie madeleine comme nous aurions pu la voir nous, dieu c'est fait homme mais il est dieu avant tout. Pour moi, imaginer qu'il est pu avoir des enfants et une femme, c'est remettre en cause les fondements mêmes de notre religion, il n'était pas sur terre, il ne c'st pas incarné en homme pour aller profiter des femmes, du vin, etc. il voulait nous sauver de nos pêchés, transmettre un message. Pour moi, imaginer qu'il est coucher avec Marie madeleine est un odieux blasphême. Lorsque je vois qu'une simple critique sur le prophète mahomet qui n'est pas Dieu, allah dans l'islam provoque de graves tensions.
"L’Amour, pour moi tout se résumé en ce mot."; "l’important c’est le foi qui en découle," je suis parfaitement d'accord avec toi.
J'espère ne pas t'avoir paru prosélyte ou fermé, si c'est le cas je me suis mal expliqué. Je comprend tout à fait le sens de ton message et je le respecte, j'ai simplement voulu t'expliquer ce que je pensais de tout cela, sans vouloir te faire changer d'avis, ce n'est pas mon but, on est ici pour discuter pas pour se convertir mutuellement. On est chrétien, il faut être tolérant. Tu as raison lorsque tu dis peut importe les préceptes, les dogmes, etc., l'important c'est d'eesayer modestement, nous ne sommes que des hommes, d'appliquer un tant soit peu le message du christ, on pourra en rediscuter en privé, mais je suis en désaccord complet sur de nombreux points avec l'Eglise catholique. salutation à toi




Que lui-même n’a jamais aimé une femme ? (h)
Re: Beaufs et théories du complot
Posté par flougaussien le 23/08/2007 14:05:48
Je n'ai pas lu tous les commentaires.

Je vois bien ce dont parle Raz, et c'est vrai que les gens bornés sont très agaçants.
Cependant, perso j'aime bien les théories du complot ^^ Je suis donc un beauf. Ah zut. Tant pis.
Re: Beaufs et théories du complot
Posté par po[g]o le 23/08/2007 00:27:45
Très bien… très complet, même si je ne suis qu’en partie convaincu (pas par ta foi qui semble inébranlable comme la mienne).

Pour ma part, je constate que l’Eglise Catholique (et non la chrétienté) à fait plus de mort durant les deux millénaires que la plus part des guerres d’aujourd’hui. Sans aller dans les détails, c’est une raison assez grande pour savoir que notre seigneur n’est pas « partisan » de ces méthodes barbares, cette prétention qu’a l’église à vouloir cacher des vérités au peuple a faillit lui coûter chère, même si aujourd'hui elle se modernise pour perdre le moins de fidèles possible face à un islamisme grandissant en Europe. Malgrés que la Bible soit pour moi une référence, on ne peut affirmer à 100% qu’elle est complète et parfaite, n’oublions pas le Concile de Nicée, oui c’était des hommes, de simple hommes qui allaient décider du sorts et de la marche a suivre de millions de Chrétiens aujourd'hui. Lors de ce concile les Evêques eux même n’était pas d’accords sur des points essentiels, au point que l’empereur les menaças jusqu'à ce que certains « récalcitrants » furent excommuniés ou changèrent d’avis, avaient ils raisons de défendre les intérêts du christ plus tôt que de l’empire, on ne le saura pas dans cette vie. Bref, depuis ce temps, il est loin l’époque de Pierre… les Papes à travers le temps ont bien souvent bafoués les enseignements de celui qu’ils sont sensé aimer. Ils ont vécu dans le luxe depuis le début, crucifié, brûlé, torturé, des hommes au nom d’un dieu qui n’était plus vraiment le même, ce dieu qu’il ont créé a plongé le monde dans l’obscurantisme pendant des centaines d’années. Bien sure certaines « communautés » sont restées dans la lumière tout ce temps, mais on n’en parle presque pas. Ca me donne envie de vomir rien qu’à entendre parler de banque du Vatican, alors que Jésus lui-même renversait les tables du marché par colère devant ce monde qui ne vivait que par l’argent. Tu vois, pour moi des gens qui chantent « Dieu je t’aime » en cœur, protestant ou non, ils ne sont pas une menace ou qui que ce soit dans ce monde, au moindre problème, ils vont accourir pour sauver leur voisin, mais quand je vois une groupe de personne qui se proclament eux même des droits, qui vivent dans un luxe innommable, qui donnent des ordres et décident de vivre sans amour toute leur vie, ça ressemble plus à une secte de mon point de vue. Où Jesus a-t-il dit qu’aimer une femme était un pêcher ? Que le sexe était un pêcher ? Que lui-même n’a jamais aimé une femme ? Pourquoi les évangiles selon Marie Madeleine ont il été écarté de la Bible ? Pourquoi même chacun des écrits décrivant Jésus plus comme un homme que comme un Dieu ont il été écarté ? Je peux remercier l’église pour une chose, avoir fait survivre le Christ à travers nos ancêtres (qui ne savaient même pas lire la Bible à l’époque) jusqu'à ce que des gens instruits puissent interpréter les écrits et sortir de l’obscurantisme cette magnifique religion. Ce que je remarque dans les faits, sans blabla et théories, c’est qu’un non croyant me dira directement quand je lui parlerai de Dieu. « Mais pourquoi l’Eglise a tué tout ses gens ? Mais pourquoi l’Eglise est outrageusement riche ? Mais pourquoi l’Eglise empêche ses prêtres de connaître l’amour ? « ect ect… la seule réponse à donner, c’est que l’Eglise est dans l’erreure et qu’elle ne voudra jamais changer. La famille, les enfants, tout les bonheurs de la vie qui donnent un pourquoi à nos existences, tout ce bonheur refusé à ceux qui sont sensé être plus proche de Dieu que nous. Faudra bien un jour s’y faire, on est fait avec des hormones et des pulsions sexuelles, c’est pas barbare ou impure, c’est naturel, on est créé comme ça, et ce n’est plus un sacrilège aujourd’hui de dire qu’il est autant possible que Jésus ai eu une relation avec une femme durant ça vie, que de dire qu’il n’en ai pas eu, c’est l’Eglise qui à fait du sexe un pêcher, c’est l’Eglise qui à fait de la messe un moment totalement chiant et dénué d’intérêt. Par contre, va un jour voir un office dans une église américaine protestante « normale » en particulier dans la communauté afro, la tu t’ennuieras pas, tout le monde souris, tout le monde vis un moment de bonheur intense… Je suis croyant tout simplement, et je pense que la religion c’est toujours l’homme qui lui à donné un nom, que ça soit Catholicisme ou quoi que ce soit d’autre, nous les avons fait pour nous différencier, l’important c’est le foi qui en découle, et j’avoue que je suis séduis quand je vois un hard rockeur qui croit en Dieu et qu’aucun de ses confrères ne le jugent car il a compris le message primordiale de cette religion, en dehors de toutes ses conneries de jugement, d’ordres, de pouvoir… L’Amour, pour moi tout se résumé en ce mot. Comme j’aime dire, la religion c’est un moyen et non une fin. Simple question de bon sens, ayant lu la Bible, imagine le retour de Jésus demain, comment vois tu sa réaction après avoir constaté la condition misérable de 70% des êtres humains et en voyant que son Eglise est recouverte d’or, que ses coffres contiennent près de 55 milliards de dollars… Le marcher à l’air bien désuet à coté de ça. Maintenant, j’espère ne t’avoir aucunement choqué, je n’ai pas dis à un seul moment que tu avais tors, que c’étais pas bien ce que tu faisais, non je l’acceptes, et je compte sur toi pour en faire autant, tu as donnés ton avis, j’ai donné le miens.

Rho pour les autres :D je suis terriblement désolé d’avoir contourné le sujet principal, on finira cette conversation en privé ! Hein Ivri lol
Re: Beaufs et théories du complot
Posté par irvi1 le 22/08/2007 22:47:12
salut po[g]o , je vais essayer de répondre de manière concise aux questions que tu m'as posés. Je suis catholique parce que j'ai été baptisé tout petit (presque à la naissance), ce n'était donc pas au départ un choix délibéré de ma part. Par la suite en grandissant, j'ai toujours été intéréssé par la lecture des Evangiles, de l'Ancien Testament (je sais cela peut paraître bizarre), ma passion pour l'histoire à certainement quelque chose à voir là dedans. Le christianisme ne doit pas être vu selon moi comme une sorte de "supermarché de la religion" où l'on choisirait d'être ceci ou cela selon nos humeurs du moment. Orthodoxe, Catholique, Protestant, nous sommes avant toute chose des chrétiens; par contre je me sens très éloignés de toutes ces églises protestantes américaines qui me font penser à des sectes (je l'ai considère comme le plus grand danger à l'heure actuel pour le catholicisme, bien loin devant d'autres religions). Ma foi passe surtout par la lecture des textes des pères de l'Eglise (Saint Augustin, etc.) et de la Bible. Le protestantisme n'aurait pas pu m'intéresser, pour des questions d'ordre théologiques: Pour les Protestants, la vierge Marie n'a pas de rôle d'intercession auprès de Dieu par exemple; dans le protestantisme, les saints sont des modèles de foi, mais ils ne sont pas des intercesseurs; pour la transsubstantiationle pour les protestants, le pain reste du pain, le vin reste du vin, mais ils deviennent en même temps corps et sang du Christ, alors que dans l'Église catholique, le pain n'est plus du pain mais seulement le corps du Christ; mais ces querelles théologiques même si elles sont importantes ne constituent pas l'élément le plus important pour moi. Je suis catholique avant tout parce que je considère que le pape en tant qu'évêque de Rome, est le guide légitime (au sens historique, succession depuis saint Pierre, Lin est le deuxième pape, successeur de Pierre, papede 67 à 76, même s'il n'avait en réalité qu'un très faible pouvoir à cette période, le christianisme n'étant pas encore reconnu par l'Empire romain à cette période. Le pape en tant que chef spirituel des catholiques dits romains, a une légitimité historique (successeur en droite ligne de Pierre), c'est une personne qui compte énormément pour tous les catholiques. Si l'on ne respecte pas le Pape, son autorité morale et spirituelle, on ne peut pas se définir comme catholique, mais on est tout de même chrétien. Le gouvernement de l'Église catholique romaine est organisé de manière hiérarchique, et j'aime cela. Les protestants refusent de lui attribuer un rôle de primat de l'Église et une supériorité par rapport aux autres évêques, ce qui pour moi est totalement infondé. Je me sens beaucoup plus proche des orthodoxes, notamment pour leurs églises magnifiques, leur art (ah ces icones!!!) , leur liturgie, leurs rites (que je trouve très beaux). Le Pape est avant tout un homme qui doit guider le peuple chrétien, mais il reste un homme (je ne crois pas au credo de l'infaillibilité papale créé de toute pièce au XIXème siècle). Je suis en désaccord sur certains points avec la position officielle de l'Eglise mais je vois le pape avant tout comme un symbole, un guide du troupeau chrétien. Maintenant il y a eu de bons papes, de très bons papes mêmes mais aussi de très très mauvais. Je différencie la foi de l'Eglise officielle dans le sens ou selon moi, c'est le message du christ dans les évangiles qui est important, après l'interprétation quand on faite telle ou telle obédiance du christianisme, peu importe. Ma foi est personnelle et je ne fais pas de prosélytisme, je témoigne dans ce message parce que tu m'as posé une question et j'y répond le plus sincèrement possible. Je me sens personnellement très proche de l'orthodoxie (qui pourtant ne reconnaît pas la primauté du pape) et notamment de l'hésychasme qui est une méthode ascétique et mystique qui est au cœur de la spiritualité de l'Église orthodoxe. Je ne suis pas un fanatique de la messe (que je trouve très ennuyeuse), une messe selon les principes de Vatican I m'intéresserait mieux; je préfère la prière intérieure (hésychasme). Je te conseilles l'ouvrage de Jean-Yves Leloup "Ecrits sur l'hésychasme : Une tradition contemplative" il est connu comme le "père Jean Séraphin" dans l'orthodoxie, il notamment été au mont Athos (haut lieu de l'orthodoxie).
Voilà, j'espère avoir répondu clairement à tes questions, à une prochaine sur Francejeune.net


(h) (h) (h)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (32)
L'auteur : Raz ...
28 ans, Poitiers (France).
Publié le 05 août 2007
Modifié le 14 juillet 2007
Lu 1 321 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲