FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Bingo pour le Milan AC

Nouveau match nul entre l'Inter Milan et le Milan AC (1-1) en Ligue des Champions. Mais, au bénéfice du but marqué à l'extérieur, les Milanais arrache leur qualification en finale. Leur adversaire sera connu ce soir a l'issue de l'autre demi-finale opposant la Juventus au Real Madrid (1-2 à l'aller).


Huit ans après sa derniére finale de C1 perdue face à l'Ajax Amsterdam 0-1 en 1995, le Milan AC a gagné le droit de retenter sa chance pour décrocher le trophée européen le plus prestigieux. Une mission qui a été rude à menée face au voisin de l'Inter lors d'un match un peu moins cadenasse qu'à l'aller.
Il a toutefois fallu attendre 22e minute pour voir la premiere action dangereuse. Sergio Conceiçao, le milieu potugais de l'Inter adresse un centre à Hernan Crespo qui manque se reprise au point de penalty. Une minute plus tard, Francesco Toldo, le gardien de l'Inter, devance Fillipo Inzaghi dans sa sortie. Puis aussitôt Andrei Shevchenko, le buteur ukrainien du Milan AC, manque le cadre devant le même Toldo.
Le match était lancé mais les deux défenses tiennent bon et continuent de ralentir chaque contre-attaque de part et d'autre. Dans les arrêts de jeu de la premiére période Shevchenko prend néanmoins le meilleur sur Cordoba et lob Toldo pour l'ouverture du score. Le Milan AC prend un avantage somme toute au vu des 45 minutes. La tâche de l'Inter vient, elle de se compliquer. L'Inter doivent maintenant inscrire deux buts pour prendre place en finale de la C1.


Fin de match animée

Au retour des vestiaires, la défense des Milanais tente de fermer le jeu. Pendant près d'une demi-heure, aucune des deux équipes ne parvient à se créer une occasion franche. Tout juste note-t-on une frappe enroulée à côté du but de Toldo. L'Inter Milan doit se contenter de deux coups franc d'Emre, dont l'un est boxé par Abbiati.
Mais, en fin de match tout s'anime à nouveau. Serginho ne passe pas loin de consolider l'avantage de Milan AC sur un coup franc bien tiré. A la 83e minute, Obefami Martins, le jeune attaquant nigérian de l'Inter Milan, parvient enfin à surprendre Abbiati pour l'égalisation. La rencontre est relancée. L'Inter fait le siége des buts de Milan AC. Kallon emméne le ballon mais ne peut servir Martins, seul devant le but.
Le but de Shevchenko comptant double, c'est donc le Milan AC qui accéde à la finale de la Ligue des Champions, il s'agira de la 9e finale de C1 du club milanais, vainqueur en 1963, 1969, 1989, 1990 et 1994 et finaliste malheureux en 1958, 1993 et 1995. Reste à savoir l'adversaire de Zidane et Makelele qui ne joura pas ou la Juventus de Thuram et Trezeguet. Dans les deux cas, une affiche exceptionnelle.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
Publié le 14 mai 2003
Modifié le 14 mai 2003
Lu 880 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143