Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Black Out

Course poursuite dans Londres ou étude de caractères... à vous de choisir...


"Londres, 1942. Dans les rues de la capitale anglaise, plongées dans l'obscurité, un homme court pour échapper à un espion nazi lancé à ses trousses. Sa mission : remettre en main propre un message à Winston Churchill. Mais le lecteur est-il en train de découvrir le récit de cette course-poursuite palpitante telle qu'elle est racontée dans cet album ou ne fait-il que lire par-dessus l'épaule de Francis Albany qui est plongé dans la lecture délicieuse d'une bande dessinée publiée dans The Dandy Comic ? Troisième volet d'une trilogie, après "Blitz" et "Underground", "Black Out" offre une narration brillante comme seuls Floc'h et Rivière savent en concocter. "Black Out" pose l'ultime pierre du chantier entamé voilà plus de trente ans avec "Le Rendez-vous de Sevenoaks" qui déstructurait la narration en bande dessinée. Le lecteur retrouvera avec plaisir Francis Albany et Olivia Sturgess, et ne s'étonnera pas de découvrir trois nouvelles écrites par celle-ci et intégralement publiées dans cet album. Après le théâtre, le cinéma, l'album photo et le documentaire télévisé, Floc'h et Rivière utilisent un nouveau média pour servir de base à une mise en abyme qui constitue leur marque de fabrique. Delicious, really... " (Présentation Dargaud)


Après plusieurs années d'absence, Olivia Sturgess et Francis Albany revivent sous la plume et le pinceau de Floc'h et Rivière qui leur avaient donné vie en 1976. Mais ce retour marque aussi la fin de la série du Blitz. Cet album a donc une saveur particulière pour les deux auteurs, qui ont l'impression de "termine[r] véritablement quelque chose [... ] Nous sommes tombés d'accord qu'il ne servait plus à rien d'ajouter des couches et des couches supplémentaires à l'histoire d'Albany et Sturgess qui est un récit à tiroirs déjà très dense. Maintenant, peut être qu'il arrivera un jour où nous aurons envie d'extrapoler un point particulier de leur vie. Dans ce cas, je pense que nous le ferons sous une autre forme qu'en bande dessinée. Black Out nous permet en tout cas de terminer cette période." (Interview sur http://www.actuabd.com).


Cet album demeure bien dans la lignée des précédents. Les auteurs s'amusent à nouveau à encastrer les récits les uns dans les autres, à procéder à des mises an abyme, à brouiller la frontière entre réalité et fiction. Ils mélangent les différentes formes de récit en insérant dans la bande dessinée trois nouvelles d'Olivia Sturgess. Les différents récits enchâssés permettent d'établir des rythmes différents. Le récit d'espionnage s'appuie sur les ingrédients classiques de la BD d'aventures avec une course poursuite haletante, alors que le récit principal explore plus la psychologie des personnages et la relation d'amitié entre Francis Albany et Olivia Sturgess. La structuration de l'album prouve une nouvelle fois, s'il en était besoin, la très grande maîtrise de François Rivière.


Avec Black out, les lecteurs retouveront également le style "so british" qui font le charme de Floc'h et Rivière (et que les amateurs de littérature anglo-saxonne apprécieront à coup sûr). Floc'h nous propose une ligne claire d'une très grande élégance. D'ailleurs, le comic books inséré dans le récit principal semble parfois tiré tout droit de l'imaginaire de Jacobs ou d'Hergé. Une manière de leur rendre hommage tout en proposant une œuvre tout à fait originale.


Titre : Black Out
Série : Blitz
Editeur : Dargaud
Scénariste : François Rivière
Dessinateur : Floc'h
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Lorna Lorna
33 ans, Angers (France).
Publié le 10 octobre 2009
Modifié le 08 novembre 2009
Lu 855 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲