Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Bordeaux/Lyon : Quatre jours pour convaincre

Pour Bordeaux et Lyon les jours qui viennent sont capitaux. Décryptage.


Marseille-Bordeaux et Lyon-Grenoble, puis Lyon-Bordeaux. Voilà peut-être bien la trilogie qui marquera de façon nette la fin de saison de Bordeaux et de Lyon. Si bien souvent on entend ce genre de choses pour offrir de l'intérêt à un match, il faut bien reconnaître que dans ce cas précis l'enjeu est criant. Ces deux équipes, en deux matches, sauront en partie si les objectifs qu'ils se sont fixés ont des chance d'être remplis.
Voyons donc à présent les enjeux que revêtent ces rencontres, synonymes d'espoir et d'illusion, qui sont un tremplin nécessaire vers une fin de saison qui s'annonce palpitante.


Première étape, samedi : marseille-bordeaux, lyon-grenoble

Pour les bordelais l'équation est simple. Ils doivent vaincre l'OM en finale. Ainsi il remporteront un titre qu'ils se sont donnés les moyens de gagner en rejoignant la finale avec brio, et le fait d'acquérir ce titre face à l'une des toutes meilleures équipes françaises du moment aurait une saveur toute particulière.
Tout d'abord une victoire leur permettrait de s'assurer un titre, ce qui est important dans une saison aussi difficile et serrée, car que ce soit en championnat, en coupe de la ligue ou en ligue des champions, les girondins de bordeaux sont confrontés à une rude concurrence.
Ensuite, n'oublions pas qu'une victoire sur Marseille aurait un réel impact, puisqu'elle se ferait sur un adversaire direct pour le titre de champion de France, peut-être le plus dangereux, et qu'elle leur donnerait forcément un léger ascendant psychologique pour la fin de saison.

Pour les lyonnais une victoire face aux boulonnais est absolument indispensable. L'OL, après un début de saison chaotique, est sur une pente ascendante et les joueurs croient plus que jamais au titre de champion de France. Mais s'ils ne l'emportent pas ils pourront dire adieu à ce titre, car après la rencontre ils auront deux matches d'avance sur Bordeaux et Marseille, sur qui ils comptent actuellement cinq et deux points de retard, respectivement.

Enfin, pour Lyon et Bordeaux, une victoire samedi serait le meilleur moyen d'aborder le choc de mardi soir et d'emmagasiner une confiance bien nécessaire avant cet évènement capital.


Seconde étape, mardi : lyon-bordeaux

Quart de finale aller de la ligue des champions. Les deux meilleures équipes françaises de ces dix dernières années s'affrontent dans un match à enjeu continental. Vaincre ou vaciller.
Ce match, qui ressemble aussi beaucoup à une lutte d'influence entre les deux clubs, est terriblement important sur le plan sportif. Le vainqueur frappera un grand coup pour s'adjuger une suprématie nationale que se disputent férocement les deux équipes, et il sera en position de force manifeste pour le match retour. Perdre et faire rejaillir le doute, ou s'imposer et s'ouvrir un avenir radieux? Si le doute s'installe, ce seront les matches de championnat qui seront empreints de crispation, en plus bien évidemment du match retour. Si la confiance revient, tous les espoirs seront alors permis pour le vainqueur.

Voilà bien les enjeux dont ont bien conscience les entraîneurs, les présidents de club, les joueurs, les supporters... Les quatre jours qui viennent vont donc se révéler riches en enseignements. Bordeaux, Lyon, qui en sortira grandi? Espérons simplement, comme le dit le vieil adage, que le meilleur gagne. Mais espérons surtout que le football en sortira grandi.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Alexandre Martin
32 ans, Pau (France).
Publié le 06 avril 2010
Modifié le 05 avril 2010
Lu 588 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲