FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Braquage à l'italienne

35 millons en lingots, trois Austin Cooper dernière génération et le plus grand embouteillage de l'histoire de Los Angeles. Un braquage à l'italienne, ça vous tente ?


Charlie Croker (Mark Walhberg) est le cerveau d'un groupe de braqueurs professionnels, composé entre autre de Steve (Edward Norton) et de John Bridger (Donald Sutherland), le "serrurier" du groupe. Ces derniers se rendent à Venise et dérobent un magot de 35 millions de dollars en... Lingots d'or ! Tout va bien jusqu'au moment du partage où Steve rammasse tout le butin et tue de sang froid John Bridger en laissant tous les autres membres de l'équipe morts. Mais ces derniers sont bien décidés à lui faire payer la mort de John...



Un an plus tard, Charlie retrouve la trace de Steve à Los Angeles. Ce dernier s'est offert une grande villa avec un coffre fort pour "ses" lingots. Charlie décide de remonter toute l'équipe composé de : Lyle "Napster" (Seth Green), informaticien de génie; Rob dit "Le tombeur" (Jason Statham), l'as du volant; "Dur d'oreille", le spécialiste en explosifs et Charlie en personne, le cerveau du groupe. Mais il reste un problème de taille : Comment ouvrir le coffre ? Charlie demande à la fille de John, Stella (Charlize Theron), de bien vouloir exercer le don de son père sur le coffre du meurtrier de son père...



Remake de "The italian job", un film datant de 1969 avec Mickael Caine et Benny Hill, "Braquage à l'italienne" séduit. Tout d'abord par son casting alléchant digne d'un certain "Ocean Eleven" : Mark Walhberg (Les rois du désert), Edward Norton (Fight Club), Donald Sutherland (Alerte), Jason Statham (Le transporteur), Seth Green (Oz dans "Buffy contre les vampires"). Ensuite par son scénario (sans grande originalité) munit de quelques moments de suspens. Et les scènes d'action, composées (majoritairement) de courses poursuites allétantes. La scène de l'embouteillage à Los Angeles est déjà mythique... A noter la présence de quelques longueurs qui aurait pu être évitées et de clichés (le cerveau de la bande tombe amoureux de la fille de son ancien partenaire).

Sans apporter un brin d'originalité au genre (à part l'embouteillage et les mini austin) et sans se montrer arrogant, ce long métrage est un bon petit film à voir. Dans une période où les films de ce type s'essouflent, "Braquage à l'italienne" arrive à point nommé...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Good bye Farmington
29 ans, Where my passion is (France).
Publié le 23 septembre 2003
Modifié le 23 septembre 2003
Lu 1 706 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143