Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

C'est notre destin, à nous...

Sous ce titre et derrière un début certes pas du tout humoristique se cache un mystère que peu d'entre vous seront assez malins pour découvrir avant les dernières lignes... Tentés ?


Nous nous sommes réveillés entourés de hauts murs arrondis, métalliques. Nous étions enfermés, emprisonnés. Quel crime avions nous commis pour nous retrouver là ? Nous ne le savions pas.
Après avoir échangé quelques mots nous nous sommes rendus compte qu'aucun d'entre nous ne se rappelle de quoi que ce soir.
Personne ne sait qui il est, d'où il vient, et pourquoi il se retrouve ici. Ce qui nous a simplement sauté aux yeux, c'est le fait que nous nous ressemblons tous étrangement. Pour certains, même, cette ressemblance est édifiante, évidente et... Inquiétante.
Peut-être sont ils frères ? Ils ne le savent pas, puisque q'aucun d'entre nous ne sait qui il est.

Nous attendons, serrés les uns contre les autres comme dans le métro de Tokyo à l'heure de pointe.
Au-dessus de nous, le même métal que celui qui nous entoure, et en dessous de nous, un jus immonde visqueux et sans couleur dans le quel nous pataugeons, transpirants et suintants et implorant une éventuelle libération.



Plusieurs heures ont passées.
Nous essayons de nous souvenir.
Comment est-ce possible ? Nous sommes peut-être cent, peut-être deux cent, trois cent ? Nous avons essayé de nous compter mais le manque d'espace, la pénombre, ainsi que la ressemblance incroyable de certains d'entre nous nous fait perdre le fil du calcul.

Et de ces quelques centaines pas un seul ne se rappelle qui il est et ce qu'il faisait avant de se retrouver là ? Mais bon Dieu nous avons bien existé avant !
Qui nous a enfermé et pourquoi ? Pourquoi ? Mais parlez nous ! Bon Dieu !

Ca bouge, on nous secoue, on nous... Transporte ?
Certains crient, d'autres s'accrochent où ils peuvent c'est-à-dire aux autres.
Ca y est, on nous pose, que va-t-il se passer maintenant ?
Quelque chose a transpercé le métal là-haut, ça s'ouvre.
Une pointe tranchante déchire la totalité de la structure... Ca s'ouvre...
Ca se soulève, ça tangue, et on glisse !!!



C'est lorsque nous nous sommes retrouvés dans l'eau que nous avons compris, notre existence toute entière était depuis le début vouée à l'échec, nous avions été créés pour finir ici, c'est notre destin, à nous, les petits pois.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Re: C'est notre destin, à nous...
Posté par djadja le 28/06/2009 21:02:06
moi j'ai deviné que ça parle surement du "manger" dans l'avant dernier § ((Une pointe tranchante déchire la totalité de la structure... Ca s'ouvre...
Ca se soulève, ça tangue, et on glisse !!! )) trop belle excellent j'adooore
on est bien branché au début en se pose plein de Q c'est-ce qui es amusant!!
Re: C'est notre destin, à nous...
Posté par marinou97460 le 17/03/2009 21:21:03
excellent !!! j'me suis demandé jusqu'au bout qui etait enlevé et par qui lol xD
j'adore ^^
tu en as d'autres ? loll
biz'
Re: C'est notre destin, à nous...
Posté par atarax le 29/01/2009 12:53:05
elodelu : oui c'est vrai...je croyais qu'il s'agissait d'un enlèvement extraterrestre....je suis pas mieux :-D
Re: C'est notre destin, à nous...
Posté par elodelu le 29/01/2009 12:46:22
Ben, le problème atarax, c'est que si on en dit trop, si on glisse des indices, le lecteur a le temps de se faire une idée et ça, c'est ce que je ne voulais pas!!!
Merci à tous pour vos commentaires. J'ai lu cette histoire lors d'une scène ouverte et elle a eu son petit effet, certaines personnes m'ont dit qu'ils avaient cru qu'il s'agissait de sardines en boîte!! mdr.
Re: C'est notre destin, à nous...
Posté par jicegeaifj le 26/01/2009 01:59:58
L'enigme est parfaite et la solution tombe à point : elle ne laisse pas le temps au lecteur de réfléchir avant la fin du texte, et pourtant , il est prévenu ! L'énigme est fondée sur une inférence : il n'est nulle part écrit qu'il s'agit d'humains comme je l'ai cru tout au long de l'histoire ; mais c'est mon cerveau qui a comblé cette lacune (pour lui) par l'information la plus probable (toujours pour lui). d'où la surprise finale !
Ortho : plusieurs heures ont passé, et cent prend un S au pluriel : deux cents, trois cents ...
Merci pour ce bon moment.
P.S. : depuis quand les petits pois parlent-ils ?
P.S.2 : De quelle couleur sont les petits pois ?
Les petits pois sont rouges !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
L'auteur : Elodie Alias elodelu
34 ans, Nantes (France).
Publié le 23 janvier 2009
Modifié le 24 décembre 2008
Lu 1 732 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲