Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Canardo : Piège de miel

L'inusable Canardo est de retour pour sa vingt-et-unième aventure...


"Sur le trajet de Bruxelles où il se rend pour d'importants entretiens bilatéraux, Burt Boverpick, ministre de la culture du Belgambourg, fait la connaissance d'une séduisante jeune femme bloquée par une panne de voiture, Betty, et lui propose de l'accompagner à destination. Grand amateur de femmes, Boverpick ignore que Betty ne se trouve pas sur sa route par hasard. Prostituée de haut vol, elle est en fait l'appât d'un piège sexuel ourdi par les adversaires politiques du ministre, sous le regard discret mais vigilant de Canardo, chargé de contrôler le bon déroulement du traquenard.
Mais la météo hivernale, capricieuse, met en péril toute l'opération. L'enneigement soudain contraint le couple Betty-Boverpick à passer la nuit inopinément dans une chambre d'hôtes croisée sur la route, et non dans la chambre d'hôtel truffée de caméras et de micros qui lui était destinée. Canardo lui-même, bloqué par une congère la nuit venant, doit improviser...
Action, humour ravageur et personnages hauts en couleurs : en partie inspiré des récentes affaires de mœurs surgies dans notre agenda politique, le Canardo nouveau est à savourer avec délectation. Un grand crû !" (Présentation Casterman)


Et un Canardo de plus dans le catalogue Casterman. Malgré son air nonchalant et dépressif, Canardo semble inusable. Il reprend du service pour une affaire pas très glorieuse... Faire en sorte qu'un homme politique tombe dans l'appât tendu par une prostituée. Si cette mission semble du tout cuit au départ (l'homme politique étant amateur de femmes), elle va s'avérer ne pas être de tout repos pour notre détective. Tempête de neige, coups fourrés, problèmes impromptus... C'est un scénario rythmé et plein de rebondissements que nous propose Sokal, le père de Canardo.


Mais comme dans les précédents album, Canardo n'est pas forcément le personnage principal du récit. Notre homme politique et la plantureuse Betty qui l'accompagnent éclipsent en effet le célèbre détective. A travers ce nouveau scénario, Sokal explore également le monde de la bourgeoisie et de la politique. En décortiquant une nouvelle fois nos comportements socio-culturels, il retrouve toute sa verve critique et son ironie mordante qui avaient fait le succès des premiers albums. Comme toujours, Sokal nous propose un miroir de notre société. Ainsi les déboires du Burt Boverpick rappellent étrangement l'affaire DSK.


Le graphisme de l'album est assuré par Pascal Regnauld, qui travaille sur la série depuis 1995. Ce dernier réussit une mise en page impeccable, alliant fluidité des enchaînements et variété des cadrages. Si (évidemment) nous sommes loin de la richesse que déploie maintenant Sokal dans sa série Paradise ou dans ses jeux vidéos, le dessin proposé par Regnauld rend la lecture de ce Canardo tout à fait agréable et colle parfaitement à l'atmosphère de la série.


Série : Canardo
Titre : Piège de miel
Auteurs : Sokal – Regnauld
Editeur : Casterman
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Lorna Lorna
33 ans, Angers (France).
Publié le 13 novembre 2012
Modifié le 11 novembre 2012
Lu 1 901 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲