Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Car je suis légion

Présentation du roman Car je suis légion de Xavier Mauméjean.


Xavier Mauméjean nous livre ici un roman fantasy pour le moins atypique. Déjà, cet auteur avait fait parler de lui dans le monde de la littérature de l'imaginaire avec La Ligue des héros qui apportait un savoureux mélange de féerie, de comics et d'Histoire.
Dans son roman Car je suis Légion, il nous plonge cette fois-ci dans un thriller violent et sordide dans un décor prestigieux, la Babylone Antique. Mais trêve de blabla, ouvrez le rideau et découvrez...


Résumé

585 av. J. C, Sarban, simple fils de paysans, est emmené jeune garçon à Babylone pour rentrer comme novice dans le prestigieux Ordre des Accusateurs. Là, sous la devise "Ordre et stabilité" il va être soumis à une discipline de fer, qui fera de lui une quinzaine d'années plus tard un accusateur redouté. Mais un jour, tout bascule. En effet les présages annoncent que les dieux doivent se reposer et que les humains doivent verser le sang. Babylone hurle, Babylone saigne, Babylone est en proie à un terrible vent de folie...
Malgré le chaos général, Sarban découvre un meurtre suspect, commis avant la suspension de la loi. Ainsi son enquête le mènera des Jardins Suspendus à la tour de Babel... Pour le pire.


Petite explication du titre : Et oui on est en droit de se demander pourquoi ce titre ? En fait c'est très simple. L'expression "car je suis légion" est une célèbre réplique de Satan dans l'Evangile selon Marc "Je suis légion". Quel lien avec le roman me diriez vous ? En fait, le nom "Satan" dans la langue de l'antique Babylone signifiait tout simplement "adversaire" en hébreu, et désignait la fonction d'accusateur. Ce n'est que plus tard qu'il adopta sa caractéristique "diabolique".

Si le sujet de la lutte entre l'Ordre et le Chaos semble épuré, repris par bon nombre de romans fantastiques, il prend ici une forme plus ou moins inattendue. En effet, même si la présence du fantastique est affirmée avec cette histoire de dieux, ce sont bien les Hommes qui sont mis en avant. Le livre est sombre, très sombre mais sans tomber dans le glauque morbide. Le dosage est réussi. Du point de vue de la trame, l'enquête est digne d'un bon roman policier, addictive à souhait et le cadre temporel ainsi que géographique assure un dépaysement total. On est véritablement plongé dans Babylone, la tour de Babel surgit devant vous, colossale, vous sentez les fleurs des Jardins Suspendus...
C'est donc un savant cocktail que nous livre Xavier Mauméjean, alliant roman policier, fantastique et historique.



Petite note personnelle : Pour ceux dont la présence du fantastique dérange, je peux vous assurer que ce n'est pas dominant dans le récit, plusieurs personnes de mon entourage ne lisant pas du tout de fantasy ont très apprécié ce roman.

Bonne lecture.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Re: Car je suis légion
Posté par ferrand61 le 01/07/2007 00:27:52
Je reste choqué.
Re: Car je suis légion
Posté par ghryll le 30/06/2007 15:34:41
Il n'y a eut qu'un vote et personnelement la note qu'on me donnera ne me dira en rien si mon article est de qualité ou pas.
Re: car je suis légion
Posté par ferrand61 le 30/06/2007 13:11:58
Pourquoi une note moyenne de 4.00 seulement pour ce texte ?

La seule chose que je reproche, Ghryll, c'est de ne pas savoir ce que " ghryll " signifie. Je suis allé consulter le profil, et je trouve une formule encore plus étrange : " Ayih Hiya " ... Je suis sur le cul ... Que de mystères ici ! C'est pourquoi, si je votais, je mettrais 9. Mais à fin de rester choqué devant le 4.00, je ne vote pas.

Modifié le 01/07/2007 00:27:04
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
L'auteur : Ayih Hiya
28 ans, France.
Publié le 28 juin 2007
Modifié le 09 juin 2007
Lu 759 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲