Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Ce qu'est vraiment une religion

un petit truc qui devrait faire réfléchir. N'hésitez pas à le lire en entier


Religion

La religion a toujours intéressé, fasciné, troublé l'Homme. Mais c'est aussi la première cause de mortalité de l'humanité. Combien ont tué avec la religion comme seul prétexte ? Combien sont morts pour ne pas avoir voulu rentrer dans la norme religieuse dominante ? Des motifs de guerre hier, aujourd'hui et demain. Des religions disparaissent, des sectes naissent. Que cherche l'Homme dans la religion ?
L'Homme chercha tout d'abord dans la religion une réponse à ses nombreuses questions. C'est ainsi que sont nées les religions polythéistes : chaque problème rencontré par l'Homme fit naître un dieu ; le dieu des tempêtes, le dieu soleil, le dieu de la guerre, le dieu des enfers... Cette conception parut logique : on punit toute attitude à l'encontre des dieux par de magnifiques offrandes où le sang coulait à flots. Mais l'Homme étudia la nature et pu éliminer de nombreux dieux. C'est ainsi que sont apparues les religions monothéistes, prônant le dieu unique. L'Homme créa donc des règles appelées lois divines qu'il fallait respecter. Mais son voisin oriental créa lui aussi des lois, même principe, même dieu, sauf que son prénom différait. Et au nom de ces lois, chacune des religions se livra une guerre sans merci. Au nom d'un dieu qui représente le bien, ils pouvaient faire le mal. L'exemple le plus frappant de tueries gratuites est le tribunal de l'Inquisition : les chrétiens ont tout simplement décidé que leur religion était'la'religion et que tous ceux qui se mettraient en travers de leur chemin seraient brûlés. Ainsi de nombreux hommes ont vu leur vie s'écourter pour ne pas avoir choisi la Bible comme livre de chevet. Et c'est de cette religion que découlent de nombreuses normes sociales car elle a su le plus s'imposer en occident. Les fêtes, les jours fériés, les attitudes commerciales même correspondent à la Bible : c'est pour la naissance du sauveur des chrétiens que l'on peut apercevoir une plus grande propension à consommer. La religion devient maintenant un enjeu commercial et une grande source de revenus.
C'est pour cette raison que naissent les sectes. Un homme intelligent et malicieux se place comme chef d'un mouvement que des personnes, d'esprit affaibli par les problèmes divers qu'ils connaissent, suivent dans ses idées. Ce gourou providentiel demande de l'argent pour mieux communiquer avec son dieu, le dieu écureuil, et détruit la vie de tous les gens qui l'ont cru. Certains hommes trouvent quand même leur bonheur aujourd'hui dans ces religions payantes.
Certaines personnes n'ont pas besoin de dieux pour vivre : notre société nous laisse maintenant libre de penser sans religion. Mais un problème n'a jamais été résolu et c'est peut-être pourquoi les religions polythéistes ont laissé la place aux religions monothéistes. Il reste encore un dieu : le dieu créateur. Car à l'origine du monde, on ne peut ignorer l'existence d'un créateur, qui aurait fabriqué cet univers dans lequel nous vivons. La logique même veut une origine à tout. Ce serait donc un être qui a tout créé. Mais qui l'a créé, lui ? Peut-être est-ce l'Homme qui l'a créé. Certains ont adopté la technique de l'autruche : ''je ne cherche pas à savoir et je vis ma vie sans me poser de question''. L'autruche serait alors le plus bel animal du monde, mais elle peut devenir le plus mystérieux : l'autruche ne cherche-t-elle pas une solution à l'abri de toutes les pensées autour d'elle ? Ne fait-elle pas le calme autour d'elle afin de mieux penser ?
Chacun sa religion, chacun est libre de penser ; mais que personne ne se croit supérieur par sa religion et que le fait de n'adhérer à telle ou telle religion n'entraîne pas l'exclusion ou des choses bien plus importantes.


Le bon chrétien

Orgueilleux je ne suis. Je sais rester humble et jamais je ne me vente. Je ne puis comprendre en quoi l'orgueil plait à l'Homme. Après tout, il ne permet que d'affirmer sa confiance en soi et d'attiser son estime personnelle ; ce qui est négligeable.
Je ne suis point attaché aux richesses et n'ai aucun goût pour le luxe. Je méprise l'argent et préfère rester pauvre. Après tout, quel bonheur incommensurable que de ne pas profiter de la vie et de vivre mieux que le strict minimum !
Je ne recherche point le bonheur et n'ai envie de rien. Je délaisse le plaisir que pourrait m'apporter l'acquisition d'un objet car il est bien mieux ailleurs que chez moi. De plus, le plaisir de voir quelque belle fille m'est interdit, la convoitise n'étant pas de ma nature.
De tout ce que l'on pourrait me faire, jamais en colère je ne me mettrai. M'abandonner à une réaction agressive et me venger n'est point humain. L'Homme préfère bien sûr se laisser marcher dessus et je suis ce précepte.
Jamais je ne prolonge ma visite au pays des rêves, au premier son de la cloche je suis sorti du lit. Qu'est-ce que rester quelque temps allongé ou ne pas vouloir travailler ? Se laisser abandonner à la fainéantise est horrible, insupportable et de mauvais goût.
Je ne prend pas de plaisir à manger bien. Quel malheur de redemander un morceau ou une part du repas partagé. Je ne mange que ce dont mon corps à besoin, et jamais profiter d'un petit plus qui me serait pourtant fort agréable.
Enfin, des plaisirs sexuels je n'ai l'envie de ressentir. Après tout, ce n'est seulement que le meilleur des plaisirs du monde. Je préfère prier et ne penser qu'à quelque chose d'abstrait plutôt qu'à un plaisir concret.
Je meurs : je n'ai en rien profité de la vie.


La désillusion du bon chrétien à la veille de sa mort

Demain je meurs. Toute ma vie durant j'ai respecté tous les préceptes religieux, je suis allé à la messe tous les dimanches que j'ai pu, je n'ai point menti, point tué. Je suis donc prêt à avoir la vie éternelle et entrer au paradis. Là je rencontrerai Dieu et ma soif de connaissance sera apaisée. Mais si tout cela n'existait pas ? Pourquoi irions-nous quelque part après la mort ? Partons du principe que Dieu a créé l'univers, les étoiles, et tout le reste. Il lui faut bien une origine à ce Dieu ! D'où vient-il lui ? Car si ce n'est qu'une invention de l'homme, alors le paradis que j'espérais tant aussi... Je vais mourir et je ne pourrai plus respirer, penser : je vais m'arrêter de vivre et stop. Tout va s'éteindre. Et moi qui ai respecté ces règles, qui me suis privé de tout et qui meurs comme un lamentable con.


Un nouveau pari

Le pari de Pascal paraissait fort judicieux, mais à mon tour je parie. Certes, parier sur l'existence de Dieu, et de tout ce qui l'entoure, permettait d'entrer dans une société manipulée par le christianisme et surtout d'y survivre. On parie donc sur le fait qu'une vie après la mort existe, un paradis pour les plus chanceux. Maintenant, imaginons qu'il n'y a en fait rien après la mort. Le parieur s'en voit assez embêté : en effet, suivre les dogmes chrétiens est un dur travail, et il ne pourrait profiter complètement de sa vie. Il meurt et perds son pari. Ne pensez-vous pas qu'il aurait mieux fait de profiter de la vie, des bonheurs palpables et présents qu'il connaissait ? Moi, je parie sur la vie et d'une manière à la fois vicieuse et maligne : profitons de la vie, éclatons-nous dans les domaines qui nous plaisent, qu'ils soient communs ou extraordinaires, même les plaisirs prohibés par quelconque religion, du moment qu'ils vous font plaisir. Vous mourrez fier de votre vie et vous ne perdrez rien : s'il n'y a plus rien après la vie, eh bien elle aura au moins eu le mérite d'être vécu ; si ce fameux Dieu existe, n'oubliez pas que Dieu vous aime tous, croyants ou non, et il vous réservera quand même une petite place avec lui...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (35)
Re: Ce qu'est vraiment une religion
Posté par innamoramento le 20/08/2004 07:51:05
C'est un bon article, un autre point de vue de la religion.
Mais je ne comprends pas vraiment le but de ton article,
en fait tu remplaces la religion par une philosophie; la philosophie épicurienne qui consiste à profiter des biens matériels de la terre mais d'après la philosophie stoïcienne il ne sert à rien de profiter de ces biens puisque de toute façon tout meurt: les corps, la nourriture, les plaisirs...

ça n'empêche que je suis d'accord avec toi sur la philosophie que tu as choisie
mais je trouve que tu as qd même été un peu fort qd tu dénonces la religion catholique... il n'y a pas que des mauvaises choses dans cette religion...
Re: Ce qu'est vraiment une religion
Posté par groumph le 20/08/2004 07:51:05
Jah son, au lieu de lire en diagonale, lis entre les lignes et médite chaque mot de l'article.
Il y a en fait un compromis qui se cache dans le pari humain "y a t-il vraiment qelque chose apres la mort ?".

A chacun de trouver le siens.
Re: Ce qu'est vraiment une religion
Posté par iloz le 20/08/2004 07:51:05
Pourquoi la religion, et la science ne marchent t-elles pas cote à cote, c'est vrai elles essaient tout les deux d'expliquer le monde, la science mal utilisée fait autant de ravage que la religion. Quand je dis mal utilisé ca veut dire interpréter comme les livres saints le sont par les extrémistes, on pourra discuter auutant qu'on voudra, on ne saura jamais ce qui y a après la mort: Dieu? Néant? Réincarnation? ou autre chose?
Re: Ce qu'est vraiment une religion
Posté par fearsil le 20/08/2004 07:51:05
on s'en fous qu'il te juge ou pas.... ce qui compte c'est que tu es peur de son jugement et que cela t'oblige a pas faire le con durant ta vie.... mais c'est que pour les croyants... d'ou l'importance qu'une majorité de personne croient....
Re: Ce qu'est vraiment une religion
Posté par fearsil le 20/08/2004 07:51:05
ton commandement n'est suffisant que pour une vie Basique.... il y a d'autres regles de morale qu'il seraient preferable d'avoir... et que nous n'avons pas ou plus... et la loi reconnait les derives par rapport a cette morale comme des libertées...
par contre je pense qu'il y a effectivement plusieurs morales possible, mais le plus important est qu'il faut que tous les membres d'une meme société ai la meme morale, sinon ca crée des conflits.....
l'interet de faire intervenir Dieu est que Dieu est une justice que l'on ne pourra pas eviter le moment venu.... il crée une peur perpetuel, et t'inculque que tu sera un jour juger pour tes actes, meme si tu arrives a déjouer la justice humaine...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (35)
Publié le 09 juillet 2003
Modifié le 09 juillet 2003
Lu 1 660 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲