FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Cérémonies de récompenses au cinéma

Description de deux cérémonies françaises parmi les plus célèbres de récompenses des meilleurs dans le cinéma + des petites anecdotes concernant la 79ème cérémonie des Oscars qui a eu lieu le 1er mars 2004...


Le cinéma, qu'on le veuille ou non, fait maintenant partie de notre quotidien. Inventé au début du XXème siècle par les frères Lumière, il fait aujourd'hui partie de la culture d'un pays. Chaque année, un pays "produit" des dizaines de films. Beaucoup passent inaperçus, mais beaucoup d'autres sont aussi reconnus. Pour ceux-là, il existe diverses cérémonies selon les pays pour récompenser les meilleurs films, ralisateurs, sans oublier les acteurs. Le premier festival international de cinéma a été organisé en 1932 par le comte Volpi lors de la Biennale d'art de Venise. Ensuite furent créés ceux de Cannes, de Locarno et de Karlovy Vary (1946), de Berlin (1951), de San Sebastián (1954), de Moscou (1959).

Chaque festival distingue films, cinéastes et comédiens par des trophées particuliers : celui de Cannes décerne notamment la Palme d'or, le Prix spécial du jury, les Prix d'interprétation masculine et féminine; Venise décerne le Lion d'or et le Lion d'argent, Berlin, l'Ours d'or, etc.

Parallèlement à ces grands festivals "généralistes", des manifestations spécialisées ont fait leur apparition : court métrage à Clermont-Ferrand ou à Cracovie, cinéma fantastique à Avoriaz, science-fiction à Trieste, cinéma américain à Deauville, etc

Voici la présentation de deux des plus grandes cérémonies françaises.

Le samedi 21 février 2004 a eu lieu la 29ème cérémonie des Césars .
Historique : En 1975 Georges Cravenne créa l'Académie des Arts et Techniques du Cinéma qui eut dès le départ vocation de récompenser les réalisation les plus remarquables du cinéma, afin d'avoir un équivalent français aux Oscars américains. Ainsi le 3 avril 1976 eurent lieu les premiers César du cinéma français sous la présidence de Jean Gabin.
Les César récompensent les meilleurs films, acteurs et réalisateurs du cinéma français de l'année. A l'origine 13 César étaient distribués, aujourd'hui 19 avec l'apparition des meilleurs espoirs notamment, mais les César récompensant la meilleure affiche et le meilleur producteur ont quant à eux disparus.
Le nom de cette récompense vient du sculpteur César Baldaccini, à l'origine de l'objet remis aux vainqueurs dans chaque catégorie.


La remise des César se fait au Théatre du Châtelet à Paris au mois de février.
Lors de la dernière cérémonie, elle a été présidée par Gad Elmaleh et présidée par Fanny Ardant. Récompenses :
(en italique, il ya le gagnant)

César d'honneur : Micheline Presle

MEILLEUR FILM
Bon Voyage (11 nominations)
Pas sur la bouche (9 nominations)
Les Invasions barbares
Les sentiments (5 nominations)
Les Triplettes du Belleville

MEILLEUR REALISATEUR
- Denys Arcand (Les Invasions barbares)
- Lucas Belvaux (Un couple épatant cavale après la vie)
- Claude Miller (La petite Lili)
- Jean Paul Rappeneau (Bon Voyage)
- Alain Resnais (Pas sur la bouche)

MEILLEUR SCENARIO ORIGINAL OU ADAPTATION
- Les Invasions barbares
- Un couple épatant cavale après la vie
- Depuis qu'Otar est parti...
- Stupeur et tremblements
- Bon voyage

MEILLEUR ACTEUR
- Daniel Auteuil (Après vous)
- Jean Pierre Bacri (Les sentiments)
- Gad Elmaleh (Chouchou)
- Omar Sharif (Monsieur Ibrahim)
- Bruno Todeschini (Son frère)

MEILLEURE ACTRICE
- Josiane Balasko (Cette femme-là)
- Nathalie Baye (Les sentiments)
- Isabelle Carré (Les sentiments)
- Charlotte Rampling (Swimming Pool)
- Sylvie Testud (Stupeur et Tremblements)

MEILLEUR ACTEUR DANS UN SECOND ROLE
- Yvan Attal (Bon Voyage)
- Clovis Cornillac (A la petite semaine)
- Darry Cowl (Pas sur la bouche)
- Marc Lavoine (Le coeur des hommes)
- Jean-Pierre Marielle (La petite Lili)

MEILLEURE ACTRICE DANS UN SECOND ROLE
- Julie Depardieu (La petite Lili)
- Judith Godrèche (France Boutique)
- Isabelle Nanty (Pas sur la bouche)
- Géraldine Pailhas (Le coût de la vie)
- Ludivine Sagnier (Swimming Pool)

MEILLEUR JEUNE ESPOIR MASCULIN
- Grégori dérangère (Bon voyage)
- Nicolas Duvauchelle (Les corps impatients)
- Pascal Elbé (Père et fils)
- Grégoire Leprince-Ringuet (Les Egarés)
- Gaspard Ulliel (Les Egarés)

MEILLEUR JEUNE ESPOIR FEMININ
- Marie-Josée Croze (Les Invasions barbares)
- Julie Depardieu (La petite Lili)
- Dinara Droukarova (Depuis qu'Otar est parti...)
- Sophie Quinton (Qui a tué Bambi ?)
- Laura Smet (Les corps impatients)

MEILLEURE PREMIERE OEUVRE DE FICTION
- Depuis qu'Otar est parti...
- Il est plus facile pour un chameau...
- Père et fils
- Qui a tué Bambi ?
- Les Triplettes du Belleville

MEILLEUR FILM DE L'UNION EUROPEENNE
- Dogville (Danemark)
- Good bye Lenin ! (Allemagne)
- Nos meilleures années (Italie)
- Respiro (Italie)
- The Magdalene sisters (G. Bretagne)

MEILLEUR FILM ETRANGER
- Elephant (USA)
- Gangs of New York (USA)
- Mystic River (USA)
- Le Retour (Russie)
- The Hours (USA)

MEILLEUR SON
- Pas sur la bouche
- Bon voyage
- Les Egarés

MEILLEURE MUSIQUE ECRITE POUR UN FILM
- Benoît Charest (Les Triplettes du Belleville)
- Stephan Eicher (Monsieur N.)
- Bruno Fontaine (Pas sur la bouche)
- Gabriel Yared (Bon voyage)

MEILLEURE PHOTO
- Pierre Aïm (Monsieur N.)
- Thierry Arbogast (Bon voyage)
- Agnès Godard (Les Egarés)

MEILLEURS COSTUMES
- Pas sur la bouche
- Bon voyage
- Monsieur N.

MEILLEURS DECORS
- Bon voyage
- Pas sur la bouche
- Monsieur N.

MEILLEUR MONTAGE
- Un couple épatant cavale après la vie
- Pas sur la bouche
- Bon voyage

MEILLEUR COURT-METRAGE
- La chatte andalouse, de Gérald Hustache-Mathieu
- L'homme sans tête, de Juan Solanas
- J'attendrai el suivant, de Philippe Orreindy
- Pacotille, d'Eric Jameux


Le festival de Cannes : il est né d'un autre festival de cinéma, la Mostra de Venise, fondée en 1932. Pour contrer les fascistes au pouvoir, la France décide en 1939 d'avoir son propre festival. Malheureusement, l'histoire en décide autrement...
Après la Seconde Guerre mondiale, l'idée refait surface. En 1946 s'ouvre le premier festival de Cannes, dont la périodicité sera annuelle, à deux exceptions près, en 1948 et 1950.
Le festival se propose de réunir les films les plus représentatifs de l'année. Une partie d'entre eux concourt pour la Palme d'or, la récompense suprême, les autres étant présentés hors compétition. Le jury est composé de personnalités du cinéma et de la littérature.

Dans les années 1950, Cannes devient la grand-messe du cinéma mondial, avec ses rites immuables : la montée des marches, la projection du soir avec smokings et robes de grands couturiers, dans une atmosphère électrique et glamour, où les vedettes côtoient les paparazzi et les starlettes.
La manifestation se distingue par le prestige de ses fêtes et l'affluence des stars, de Gina Lollobrigida et Sophia Loren à Romy Schneider, au bras d'Alain Delon, et Grace Kelly qui y rencontre le prince Rainier de Monaco. La diplomatie règne en maître, puisque les films sont sélectionnés par les pays qui participent à la compétition. Cannes a consacré, entre autres, Orson Welles, Elia Kazan, Federico Fellini, Ingmar Bergman...


A propos de la 79ème cérémonie des Oscars :

* La Néo-Zélandaise Keisha Castle-Hughes, 13 ans, est la plus jeune de l'histoire des Oscars sélectionnée comme meilleure actrice, pour "Paï". La Française Isabelle Adjani détenait jusque là le record, à l'âge de 20 ans, avec sa nomination en 1975 pour "Adèle H".
La Néo-Zélandaise Anna Paquin, 11 ans, avait remporté un Oscar en 1993 pour "La Leçon de piano", mais dans la catégorie de meilleur second rôle féminin. (décidément il n'y a que des néo-zélandais gagnants aux Oscars !)

* L'Américaine Diane Keaton, 58 ans, nominée comme meilleure actrice pour "Tout peut arriver", a été nominée une fois tous les dix ans, sur les 40 dernières années. Elle avait remporté l'Oscar en 1977 pour "Annie Hall" de Woody Allen.

* Sofia Coppola, fille de Francis Ford Coppola, nominée comme meilleur réalisateur pour "Lost in Translation" est la première femme à disputer ce titre depuis la Néo-Zélandaise Jane Campion en 1993. Elle est la seule femme américaine jamais nominée dans cette catégorie.

* Si le film de Sofia Coppola remporte un Oscar, le clan Coppola sera le deuxième à remporter des Oscars sur trois générations (son prère Francis, son grand-père Carmine), après le clan Huston : Walter, John et Anjelica.

* "Le Seigneur des Anneaux" est la deuxième trilogie dont chacun des volets a été nominé comme "meilleur film" aux Oscars, après "Le Parrain" de Francis Ford Coppola (nominés en 1972, 1974 et 1990).

* Renée Zellweger, retenue comme meilleur second rôle féminin pour "Retour à Cold Mountain", est sélectionnée pour la troisième année d'affilée, après ses nominations dans la catégorie de meilleure actrice pour "Chicago" en 2002 et pour "Le Journal de Briget Jones" en 2001.

Entre nous, je pense que "Pirates des Caraibes" aurait dû remporter un oscar, notamment Johnny Depp pour sa superbe interprétation. Mais bon, tant pis, Sean Pean était pas mal non plus !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Lucile Deprez
30 ans, Carcans (France).
Publié le 10 mars 2004
Modifié le 10 mars 2004
Lu 4 533 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143