Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Chambre obscure

Une BD qui rappelle les meilleurs romans policiers du XXème siècle...


"Mais qu'est-ce qui a bien pu pousser deux cambrioleurs à dérober, chez les Dambroise, trois portraits de famille sans aucune valeur ? À la suite du départ précipité de la tante Alma, belle aventurière rétive à toute forme d'ordre moral, l'inspecteur Alcide Leblanc a bien une petite idée... Et parce que le linge sale n'est jamais mieux lavé qu'en famille, la jeune Séraphine et son grand-père se joignent au superstitieux enquêteur pour une course-poursuite à travers la France. Inconscients de ce qui les attend au bout, dans la Chambre obscure... Il n'est pas simple de devenir auteur complet, mais, pour son premier essai, Cyril Bonin a su trouver une inspiration scénaristique aussi puissante que son dessin. Ressuscitant l'atmosphère des romans policiers du début du XXe siècle, il parvient sans peine à nous entraîner dans sa Chambre obscure. En effet, il ne se contente pas d'une intrigue bien huilée, mais transcende cette dernière en nous proposant une plongée dans l'intimité de personnages forts, emblématiques de certaines problématiques de l'époque. Un coup de maître qui nous laisse impatients de revoir l'inspecteur Leblanc !" (Présentation Dargaud)


Cyril Bonin a quitté ses compagnons de route, notamment Roger Seiter avec lequel il a créé l'excellent série Fog, pour se lancer dans une aventure en solo. Et pour ce premier essai, il nous offre rien de moins qu'un diptyque passionnant. Il nous propose une bonne histoire policière, qui rappelle les meilleurs Arsène Lupin (d'ailleurs Cyril Bonin fait d'ailleurs un clin d'œil à Maurice Leblanc avec l'un de ses personnages principaux), Hercule Poirot ou Rouletabille.


Si dans le premier tome, Cyril Bonin plantait parfaitement le décor, il accélère ici l'intrigue. Tous les personnages s'embarquent dans une course-poursuite folle, tous en quête d'un fameux trésor caché par un ancêtre de la famille Dambroise. Bonin a multiplié les fils dans le premier album pour mieux brouiller les pistes. Tout se dénoue dans ce deuxième et dernier tome, sur un rythme très bien maîtrisé de bout en bout. Les secrets de famille sont révélés dans un dernier coup de théâtre réunissant tous les protagonistes principaux.


Le graphisme de Cyril Bonin est reconnaissable entre tous, plein de grâce et d'élégance. Il nous embarque immédiatement dans son univers avec notamment une mise en couleur impeccable. Comme toujours, sa mise en page est réalisée avec intelligence pour un album efficace !


Titre : Chambre obscure
Auteur : Cyril Bonin
Editeur : Dargaud
L'auteur : Lorna Lorna
33 ans, Angers (France).
Publié le 21 avril 2011
Modifié le 19 avril 2011
Lu 2 428 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲