FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Cinéma en danger

Mais que voulait dire Jeanne Moreau lorsque, après avoir reçu son césar d'honneur, elle a parlé de cinémas indépendants attaqués en justice par les multiplexes ? Bienvenue dans le monde cruel du cinéma et dans la future destruction de la culture...


Des cinémas indépendants attaqués en justice par des multiplexes, il y en a plusieurs en France. J'ai choisi de vous parler spécifiquement d'un de ceux-là : le Comoedia à Lyon. Pourquoi ce cinéma en particulier ? Parce que je suis Lyonnais, parce que j'y suis déjà allé plusieurs fois, parce que je suis abonné à leur newsletter, parce que je connais un peu son histoire... bref parce que je n'aime pas parler de sujets que je ne connais pas pour dire n'importe quoi, et ici ce n'est pas le cas.


L'histoire du comoedia

Commençons par une petite présentation du cinéma pour ceux qui ne sont pas Lyonnais ou qui ne le connaissent pas tout simplement.
Le Comoedia est le plus vieux cinéma lyonnais encore en activité. Il a en effet ouvert pour la première fois au début de la Première Guerre Mondiale. Le cinéma prend le nom de Cinéma Comoedia en 1924. Les propriétaires se succèdent au fil des années mais le cinéma garde son nom. Acheté en 1993 par la société UGC, cette dernière le ferme finalement en 2003. Le cinéma est dans un état déplorable, quasiment en ruines, lorsque UGC décide de le fermer. Il restera longtemps à l'abandon mais en 2005 la société créatrice et productrice de Kirikou le rachète. Une nouvelle ère commence pour le cinéma...


Sa vie actuelle

C'est un cinéma réellement culturel puisqu'il propose des films d'auteurs, des films en langue originale sous-titrée, des rétrospectives de films israéliens, palestiniens, sud-américains, et projette les films qui ne sont pas projetés dans toutes les autres salles lyonnaises. Pour exemple, deux semaines après sa sortie, le film Mon Meilleur Ennemi qui parle des liens très étroits de Klaus Barbie, dirigeant des SS à Lyon, avec les Américains, n'était diffusé que dans une salle sur toute l'agglomération lyonnaise : le Comoedia.

Le cinéma diffuse aussi les grosses productions (Harry Potter, Persepolis...) à condition que ce ne soient pas des films tout simplement stupides et aux scénarios inexistants.

Le cinéma a de nombreux partenariats avec les écoles de Lyon et organise des projections suivies de goûters pour les enfants. Ses prix sont moins élevés que ceux des cinémas Pathé ou UGC.

Enfin, il est le seul cinéma lyonnais qui, lorsqu'il reçoit des célébrités lors d'avant-premières, ne pratique pas des tarifs spéciaux, évidemment plus hauts.


Que reproche ugc au comoedia

UGC attaque devant deux tribunaux différents pour deux motifs différents le Comedia.

Premièrement, devant le tribunal administratif pour contester l’aide attribuée au Comoedia par le Centre National du Cinéma pour les travaux de rénovation. Plus de 2 000 salles de cinéma en France ont déjà bénéficié de cette aide mais c’est seulement la deuxième fois en vingt ans qu’une contestation par rapport à l'aide est engagée devant la justice.

Deuxièmement, devant le tribunal de grande instance pour contrefaçon afin de faire interdire l’utilisation du nom Comoedia. Je tiens à rappeler que le cinéma s'appelle ainsi depuis 1924 et que lorsque UGC l'a racheté en 1993, ils ont gardé le nom et n'ont pas été attaqué en justice par l'ancien propriétaire. Il s'agit bien au contraire de faire perdurer l'histoire de ce cinéma en conservant le nom à l'identique. De plus UGC demande en dommages et intérêts plus d’un million d’euros. Cette somme risquerait de faire tout simplement fermer le cinéma, qui appartient, je le rappelle, à un unique propriétaire et non à un groupe ayant les moyens de débourser une telle somme.


Une diversité de la culture en danger

Représentant de la diversité culturelle française et mondiale, le Comoedia n'est pas le seul en danger. En effet toutes les salles indépendantes lyonnaises sont menacées par l'arrivée de trois nouveau multiplexes à Lyon : un Pathé en 2008, un autre Pathé en 2009 et un UGC Ciné Cité en 2010. Le plus gros cinéma indépendant à Lyon (Les 8 nef) vient d'être, de plus, racheté par Pathé il y a environ deux ans.

Il faut considérer l'arrivée des multiplexes comme une menace pour la diversité de la culture parce qu'ils diffusent exactement les mêmes films : les superproductions, les films à gros budget, à large public...

La défense des cinémas indépendants s'impose donc. Si l'on ne fait rien, dans quelques années il deviendra impossible de voir les films controversés (cf. Mon Meilleur Ennemi) ou nuisant à l'image de grands groupes partenaires des groupes de cinémas.


Une lutte acharnée de la part des multiplexes

Les groupes de multiplexes tentent de neutraliser toute forme d'opposition. Je prends pour exemple Mathieu Amalric, césar du Meilleur Acteur, absent lors de la cérémonie et qui a fait lire un discours de remerciement par Antoine de Caunes. Ce dernier n'a lu qu'une partie du discours. Le reste, où l'acteur dénonçait les attaques des multiplexes envers les salles indépendantes, a tout simplement été censuré. Je vous conseille de lire l'article très intéressant d'allociné sur ce sujet : http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18417768.html

De nombreuses salles sont maintenant attaquées en justice par de grands groupes. Je ne me prononce pas contre les multiplexes mais je souhaite une cohabitation entre multiplexes et salles indépendantes. Il faut, comme le dit Marc Bonny (directeur du Comoedia) et son équipe, "permettre à la diversité des films de rencontrer la diversité des publics"

La pétition pour défendre le Comoedia peut être signée à l'adresse suivante : www.cinema-comoedia.com/petition
-
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
Re: Cinéma en danger
Posté par malie le 28/04/2009 20:14:45
Merci pour toutes ces précisions, je ne connaissais absolument pas l'histoire du Comoedia, n'étant pas native de Lyon. Et oui, la suprématie des grandes chaînes de ciné... J'aime beaucoup le Comoedia, à la fois car les films proposés sont de qualité (je n'ai jamais été déçue, on en a pour son argent) et car c'est "convivial". Dernièrement, j'ai eu le malheur d'aller au Pathé... 7 euros pour aller voir un film...au tarif étudiant !! C'est du vol et je ne comprends pas comment ils arrivent à tenir avec cette fichue crise dont tout le monde parle. Visiblement les gens trouvent les moyens pour y aller malgré tout. Quand on pense que pour une famille la soirée au ciné revient facilement à 35 euros, ça fait réfléchir !!
Malheureusement, difficile de survivre face grands cinés... Espérons que le Comoedia tienne le plus longtemps possible !
Re: Cinéma en danger
Posté par arnaud gagnoud le 28/03/2009 14:44:04
tchit ==> lorsque UGC a revendu le cinéma, il était en ruines.
Le Centre National du Cinéma a accordé des aides au cinéma Comoedia (pour les travaux) car étant un petit cinéma privé, les dirigeants n'avaient pas les moyens de faire les travaux sinon.
UGC a contesté ces aides financières car eux ne les ont pas eu pour rénover le cinéma plus tôt. Sauf que eux sont une chaîne très rentable qui fait d'énormes bénéfices.

Le nom du cinéma n'a justement rien à voir avec UGC. Il s'appelait comme ça avant qu'UGC ne le rachète. Mais pour eux, à partir du moment où ils ont possédé un cinéma du nom de Comoedia, il s'agit d'une marque déposée. A leurs yeux, il est donc interdit d'appeler un cinéma Comoedia en France.
Re: Cinéma en danger
Posté par myrtille57 le 09/05/2008 08:41:03
Tout Lyon a eu vent de ces attaques... Une pétition a été signé en masse dans mon lycée ( la martinière où les cinémas d'art et d'essai ont bien plus d'estime à nos yeux que les grands complexes. Mais on reste pour l'instant sans trop de nouvelles quant à l'évolution de la situation...
Re: Cinéma en danger
Posté par tchit le 09/05/2008 01:09:12
En tant que futur acteur de ce milieu je ne peux qu'apprecier cet article qui rappelle ou fait decouvrir la crise qu'est en train de connaitre le secteur ! Mais par contre j'aurais aimé davantage de details sur les procès intentés par UGC. J'ai pas très bien saisi l'histoire des aides contestées et surtout celle du nom de ce cinema (qu'est ce que ca a à voir avec UGC precisement ?)
En tout cas ces attaques sont clairement des preuves de la lacheté de ces grands groupes qui soi-disant oeuvrent pour le cinéma.
Re: Cinéma en danger
Posté par tchit le 09/05/2008 01:09:06
En tant que futur acteur de ce milieu je ne peux qu'apprecier cet article qui rappelle ou fait decouvrir la crise qu'est en train de connaitre le secteur ! Mais par contre j'aurais aimé davantage de details sur les procès intentés par UGC. J'ai pas très bien saisi l'histoire des aides contestées et surtout celle du nom de ce cinema (qu'est ce que ca a à voir avec UGC precisement ?)
En tout cas ces attaques sont clairement des preuves de la lacheté de ces grands groupes qui soi-disant oeuvrent pour le cinéma.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
L'auteur : Arnaud Gagnoud
25 ans, Lyon (France).
Publié le 09 mai 2008
Modifié le 27 mars 2008
Lu 1 307 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143