FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Classico : Le Barça vainqueur par "chaos" !

Retour sur le match retour de la Supercoupe d'Espagne, ce "super classico" entre le Barça et le Real au Camp Nou.


Et dire que ce n'était que la Supercoupe... Quel spectacle ! Le matche aller à Bernabeu avait déjà tenu toute ses promesses, mais ce qui s'est passé hier soir au Camp Nou était encore d'un tout autre niveau !

Une pluie d'étoiles sur la pelouse qui couraient d'un but à l'autre sur un rythme inimaginable à ce moment de la saison. A croire que l'atmosphère qui entoure le "Classico" est vraiment entrain de prendre une nouvelle dimension. Car à part Manchester United, je ne vois aucun club capable de rivaliser avec les deux géants de la Liga. Aujourd'hui, à chacune de leur rencontre, c'est comme si on assistait à une finale de LDC (sans la musique qui donne des frissons, celle où on comprend pas les paroles...).

Parlons donc du matche. Le Real, comme à l'aller, a essayé de produire du jeu. Mourinho a voulu prendre le taureau par les cornes en essayant de battre le jeu par le jeu et non plus d'essayer de mettre de l'intensité physique. En fin tacticien, il a compris que pour battre le Barça, il fallait faire du "blaugrana" sauf que n'est pas le Barça qui veut et je retiendrai la phrase de Fabregas en fin de matche qui résume très bien la rencontre : "Chacun joue comme il veut ou comme il peut... ". Cela veut tout dire. Le niveau technique de la rencontre est donc à son sommet et on assiste à des gestes de très très grande classe.

CR7, malgré son "but" (on a toujours pas compris comment il le met celui là... Le caméraman non plus) était bon mais sans plus. La faute à un Daniel Alves, qui (pour la première fois de sa carrière) a surement joué le matche le plus défensif de sa vie. Un coup à vous dégouter le portugais qui en fin de matche a changé de côté voir si le terrain était moins bosselé mais manque de chance Abidal (en période de Ramadan) avait très faim de ballon et l'a mangé tout cru. (Je retiendrai d'ailleurs cette image marquante de Ronaldo à genoux derrière Messi sur le 2ème but barcelonais... Saisissant !)
En face, Messi était hors de forme car pas encore bien préparé. Mais Messi hors de forme c'est 2 buts et une (merveilleuse) passe décisive. Ca vous classe un homme. Et il montre bien là qu'il est en route pour son 3ème ballon d'or consécutif (comme Platini, oui oui, je vous jure !!).

Un mot sur Karim Benzema version 2.0 qui aura cru pendant quelques minutes envoyer le Real en prolongation mais manque de chance, Messi est encore passé par là. Mais le français est vraiment bien parti pour faire une belle saison. Tant mieux pour nous car l'euro n'est plus très loin et tant pis pour Higuain.

En somme un classico comme on les aime avec des stars, du jeu, des buts et... Une bonne baston ! Oui car ce matche a encore finit par des accrochages. Cesc Fabregas (qui a d'ailleurs gagné plus de trophée avec le Barça en 15 minutes qu'avec Arsenal en 6 ans) s'est fait découpé par un Marcelo qui voulait surement rentrer au vestiaire plus tôt, à la vue de la couleur du carton il n'a même pas bronché. S'en est suivit une querelle de court de récré comme d'habitude avec José Mourinho comme chef de gang qui a encore réussit à glisser une petite claque dans l'histoire, une guerre de religion entre Ozil et Villa (tout les deux expulsés) et une image surnaturel : Pepe qui essaye de calmer tout le monde, lui qui d'habitude ne peut se priver de mettre le feu au poudre, a essayé de jouer les bons samaritains, image de l'année à coup sur !

Cette guerre est vraiment entrain de donner une mauvaise image à ce classico. Ce matche doit être le symbole du football moderne au vue du niveau de jeu proposé mais ces multiples altercations tendent à flouer le spectacle. Je préfère adopter le point de vue du Barça plutôt que d'accuser le Real. Mourinho mauvais joueur ? Je n'irai pas aborder ce débat glissant... Mais encore une fois, Florentino Perez a eu un comportement irréprochable lors de la remise de la coupe au barcelonais, tandis que le "Special One" était déjà au vestiaire avec ses joueurs. C'est là où l'on voit qu'il existe une classe d'écart entre le Barça et le Real.

Johan Laporta (ancien président du Barça) a un jour eu cette phrase : "Le Barça fabrique les Ballons d'Or, le Real les achète*". Oui, cela veut vraiment tout dire.



*le Barça a formé Messi tandis que le Real a acheté C. Ronaldo et Kaka (voir Zidane, Ronaldo, Figo...)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Thai-duy LÊ
26 ans, La madeleine (France).
Publié le 29 août 2011
Modifié le 28 août 2011
Lu 1 034 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143