Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Coeur brisé d'un homme épris

On dit des hommes qu'ils sont des bourreaux des coeurs, mais mesdemoiselles vous ne semblez pas mieux ! Rencontre avec un homme brisé par la gente fémminine.


Deux ans passés à la contempler, à l'admirer sans pouvoir la toucher ni même lui parler. Quelque fois je la surprenais en train de me regarder mais elle détournait la tête aussitôt, comme honteuse d'être prise en flagrant délit. Elle m'observait, mes sentiments pour elle étaient réciproque j'en étais certain mais une trop grande timidité nous a cependant empêchait de nous parler pendant ces deux années. Jusqu'au jour où j'ai décidé, en me surprenant moi-même, de braver tous mes préjugés, toutes mes peurs et tout ce que l'on appelle principes afin de m'en approcher.
Je me suis avancé vers elle, alors qu'elle était seule et je lui ai dit combien je la trouvais belle, combien elle m'obsédait et combien je désirais la côtoyer. Sa réaction aurait pu être violente, inexistante ou moqueuse mais ça n'a pas été le cas. Je lui ai laissé mon numéro, mon adresse. Les semaines d'après nous avons beaucoup parlé, surtout sur le net il est vrai, mais chaque jour qui passait renforçait l'attirance que j'éprouvais vis à vis d'elle, je l'idéalisais et la voyais comme la mère de mes enfants, la femme de ma vie, celle qui passerait le reste de son temps et du mien avec moi, en ma compagnie.
Quelques semaines plus tard j'étais effectivement avec elle, le son de sa voix, son odeur, tout m'envoûtait et peu à peu je perdais cette virilité que j'avais de par mon amour pour elle. J'étais devenu son confident, elle l'était aussi, du moins je le pensais. La rencontre de nos deux corps le temps de quelques instants merveilleux, symbiose absolue entre deux êtres qui n'en font plus qu'un. C'était ma moitié, véritablement, je ne pensais pouvoir vivre sans elle, nous étions en osmose parfaite, je ne m'imaginais pas que quelque chose aurait pu troubler notre relation. J'étais ivre d'elle, chacun de ses souhaits était un ordre. Comme une femme, oui c'est cela, j'agissais alors comme une femme amoureuse, complètement soumis à elle. Les rôles étaient totalement inversés, moi qui n'avait jamais pensé pouvoir être un jour amoureux, moi pour qui la virilité était la chose la plus importante, je me suis retrouvé dominé par cette fille moins âgée. Mais où est-ce que m'a conduit cet amour, en y repensant je me dégoûte moi-même, elle a réussi à m'abaisser, à exalter chacune de mes faiblesses que je répugnais à dévoiler.
Notre relation a duré deux ans, deux ans merveilleux à son service jusqu'au jour où j'ai décidé de lui montrer jusqu'à quel point je l'aimais. Je lui ai demandé de m'épouser le jour de du deuxième anniversaire de notre relation, et lui est proposé de partager chacune de nos journées en venant habiter dans l'appartement que je venais d'acheter à cet effet. Elle n'a point répondu, j'ai alors pensé que le choc l'empêchait de parler mais rien, elle ne m'a rien dit, juste un silence effroyable, intenable puis elle a continué à me parler comme si rien ne s'était passé. Cela a duré 10 jours jusqu'a ce quelle m'avoue que notre relation n'était rien pour elle, juste un moyen de se prouver qu'elle pouvait garder un homme. Elle m'a aussi dit que l'amour n'avait eut qu'une petite place, que ma présence lui était devenue insupportable, que je lui accorde tout ce qu'elle désirait elle ne l'appréciait, qu'il lui fallait quelqu'un qui sache la dominer.


Mais moi j'étais fou d'elle, je le faisais pour elle ! Elle n'avait pas le droit de me quitter, elle ne pouvait... mais elle l'a quand même fait. Et moi qui pars dans le néant... qui ne dort plus, ne mange plus... il y a un lac près de chez moi, je veux y sauter et me laisser entrer vers ses eaux profondes loin d'elle, loin de mon cœur, de ma tête qui me font tant souffrir. Je veux oublier et il ne me semble que cela n'est possible qu'en arrêtant de vivre. Je veux partir, laisser moi partir, que ma conscience ne m'en empêche pas, je souffre tant, la vie m'est devenue invivable. Laisser moi me noyer, dans l'alcool ou cette eau glacée... laisser moi glisser... laisser moi tomber dans le néant et l'obscurité... d'un autre côté j'aimerais tant que l'on me rattrape, qu'on vienne m'aider car cette mort lente est si douloureuse, je veux juste que l'on abrége me souffrances, que quelque chose m'emporte loin de tout cela, loin de ses regards, loin de cette bague que je lui ai stupidement donnée.

Je me sens trahie, humilié et ma confiance envers les femmes sera à jamais entachée. Comment pouvez-vous mesdemoiselles trahir l'amour d'un homme qui vous est tant dévoué ! Il fallait qu'elle me quitte plus tôt mais elle a préférait se jouer de moi durant deux ans, deux années où elle a vu mon amour le plus brûlant. Elle n'était en fait qu'une voyeuse, elle s'est moquée de mon attitude d'homme amoureux et cela je ne suis pas près de l'oublier. Je ne sais plus être naturel, je me voile, joue un personnage pour qu'enfin on ne se joue plus de moi, pour que personne ne puisse à nouveau rentrer dans l'intimité de mes sentiments qui se sont vu une fois déjà trompé alors qu'ils étaient à leur zénith. Je t'ai donné ma vie, je t'ai mon cœur et tu me les a rendu en miettes, je ne sais si un jour les morceaux pourront être recolléS. Je t'ai attendu deux ans, tu m'a mentie deux années, j'ai perdu quatre ans de ma vie a t'aimer et voilà comment tu m'en a remercié, jamais je ne l'oublierais et même après que tu m'es quitté j'ai continué à t'aimer. Si tu lis, j'espere que tu te rendras compte de ce que tu as occasionné et que tu ne me diras plus : c'est pas si grave...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (23)
Re: Coeur brisé d'un homme épris
Posté par lili-rose le 30/04/2006 10:27:35
Bonjour,

je suis réellement atristée de voir que certaines personnes ne réalisent pas la chance qu elles ont d avoir ou d être aimé. Tout les hommes comme toutes les femmes nous ne sommes pas les m^mes et le sens du mot respect certains le connaissent et d autres pas, HELAS !!!! C 'est toute la différence. Te dire courage et que cela passera "c 'est ce que tout le monde dit" ce qui est vrai en partie mais une histoire souillé reste à jamais encréé en nous comme marqué au fer rouge, elle fait partie de nous, le mal sera toujours présent quoi qu on fasse ou ou on dise. La seule chose qu on peut réellement faire c'est soit on nage avec ce mal soit on coule.
Je dis cela ayant vécu il y a de cela 4 semaines une rupture. Si on peut appeler cela comme ça que je te compterais à toi et aux autres pour partager en quelques sorte ma peine, peu etre pour me soulager de ce poids si peusant et si destructeur que j ai du mal encore à réaliser. JE SAIS C EST QUOI D AIMER SANS RETOUR POUR ETRE A LA FIN JETTER COMME SI ON NE VALLAIS RIEN DU JOUR AU LENDEMAN. En gros j ai été l amie, la confidente d'un mec que je croyais un homme puis sa maitresse, son amour. J uarais tout donné pour lui. J vais tout un boulot un chez moi et un jour je l'ai suivi chez lui. 2 semaine aprés avoir emménagé chez lui, il m a dit qu il ne m aimait pas, enceinte de presque 3 mois j' ai vu ma vie basculé dans l horreur ! je me suis retouvé dehors sans toi, plus de boulot, malheureuse, mal dans ma peau et malade physiquement vu mon état. LUI et son ex se son donné à coeur joie de me détruire sans retenu.jamais je n aurais imaginer que l on puisse traiter une personne comme ils ont fait, JAMAIS....Aujourd hui je ne suis plus qu une fille enceinte qui se retrouve à la rue par amour et qui ne sait que faire ???Ecris moi j aimerais savoir si le mal et la douleur s attenue avec le temps ?
he hop hop !! jai qq mot a dire lol
Posté par erythrine le 09/10/2004 00:09:59
Salut !
Faut pas que tu mettes toutes les filles dans le même lot, il y a des filles bien sur terre il faut juste savoir patienter et où les trouver. Tu peux tjs essayer de fouiller mais tu vas peut-etre mettre du temps alors ce n'est pas vraiment la bonne idée lol. Si tu attend qu'une meuf bien te tombe dessus, t'es pas trop dans la merde aussi, à moins que t'as rien d'autres à faire que d'attendre... comme une pluie ! Si non tu fais du Vaudoo, t'appelles une meuf ... j'sais pas si ça marche mais peut-etre qu'en le faisant tu penseras tellement à cette personne inconnue qu'elle te tombera dans les rêves... Ha ouais mais tout ça n'ets pas réel et c'ets pas amusant !!! Non, toi tu cherches une bonne sucette je suppose lol. Les meufs, c'est un peu comme les mecs mais en plus mures lol ! Les mecs c'est comme les meufs mais en plus cons lol !! j'rigole mais ça peut etre vrai, d'après les statistiques de ... lol. Tu veux quoi comme fille par exemple ? Bon, je ne vais pas me présenter parce que je suis vraiment mal placée à etre une fille bien, quoique parfois euh... lol, va chercher ton bonheur chez ton marchand de journaux ! En fait comme t'as pu le remarqué depuis ttà l'heure, j'ai pas donné de conseil lol. J'sais pas quoi te dire, juste que je suis avec toi (pas pour l'éternité) mais n'hésite pas à t'exprimer !! la vie c'ets comme ça ! Y'a tjs des choses qui nous font mal, des hauts et des bas dans la vie... Ho lala !! Moi aussi je me demande quand est ce que je trouverai mon bonheur, j'ia pas de probleme de coeur (si mais j'ai un probleme qui est pire que ça) mais tu vois mes problemes je me les trimballe dans mon Q du matin jusqu'au soir... Juste pour leur dire que je n'en ai rien à futre d'eux pendant que je suis occupée à rire et à m'amuser avec mes amis et tout... puis eux, ils sont faibles après, t's le cerveau libre et tout, tu fais ton heureux ! Ouais bon, moi je ne fais pas semblant, je cherche toujours qq chose à rire avec mes amis. Tu sais, à force de faire semblant de rire, tu te vois dans la glace et tu te dis que t'es tellement ridicoulous que tu te mets à rire vraiment ! ça fiat pitié comme technique mais ça marche pour les gens comme moi lol. Mais n'essaie pas tout seul, c'ets pas joyeux, fait le à plusieurs. Je connais je crois, un Yoga du rire !! essaie de te renseigner ! MDR, j'ia vu ça à la tété et j'ia dit à ma mère : waoh c'ets trop fort comme truc !! ça tue j'te jure ! c'ets grave débil mais j'crois que ça marche si t'as envie de rire ! (ouais bon désolée de changer carrément le sujet mais... si y'a peut-etre un rapport. Relie pour voir ? lol)
Re: Coeur brisé d'un homme épris
Posté par adildepalmbeach le 30/09/2004 22:08:51
je suis désolé de se qu il t est arrivé car tu ne le mérité pa mais tu apprendra que "l amour" se mot qui parai si simple sur une feuille blanche n est pas un sentiment , pas une sensation , mais c un tout c un ensemble de réaction physik ou moral ki touche le subconcient on ne peu pas se vacciné contre ni s en protégé mai on peu l anticiper et le moduler pour que sa tourne on autre faveur et pour réussir a atteindre se stade il fau avoir u de l éxpérience comme toi .
Par contre je contredirai toutes les personnes disant que la virilité est l outil que nous les hommes avons pour etre plus resistan a l amour c fau
Re: coeur brisé d'un homme épris
Posté par dalys le 22/09/2004 13:15:06
je tenais à te dire que j'ai eu une expérience similaire il y a 4 ans , avec un mec: je faisais tout ce qu'il souhaitait.Il était l'homme de ma vie. J'étais dans le m^me cas que toi, sauf que c'est moi qui a cassée, j'ai réalisé peut-être à temps qu'il ne m'aimais pas : il n'a pas éte atteint de notre séparation!!!!!!alors que moi, j'en souffrais....
De plus,plus tard, il a tenté de reconstruire notre couple mais ce n'est uniquement que pour le sexe, et j'ai refusé, avec beaucoup de difficultés, même de le revoir. Ce moment de séparation, m'a ouvert les yeux: je donnais, et c'est lui qui prenait sans rien en retour.
A cette époque, j'ai mis, tous " les mecs dans le même sac "que mon ex".
3 ans plus tard, j'ai rencontré un mec . C'était lors d'une rencontre entre amis dans un restaurant. Il a " ramé et ramé", avec beaucoup de patience et d'amour, pour que je crois en notre couple.
Et c'est mon mari, depuis 1 an. Même avec le bonheur que j'ai maintenant, j'ai encore la cicatrice de cette triste relation. Cela me fait mal encore, quand j'y repense, mais à la différence c'est que maintenat j'arrive à dissocier les bon des mauvais moments .

Ne dramatise pas, je sais que c'est dur, surtout que c'est très recent, mais, sache que ces 2 ans ne sont pas perdues car ces expériences te forcent à avancer.
Et surtout, reste comme tu es, ce n'est pas à toi de te remettre en question, car ce que tu es sera apprécié à sa juste valeur par une fille qui sauras t'aimer tout simplement.
Ce serait dommage de ne pas rencontrer un amour partagé avec une autre fille si tu te " noies!!!!!!!!!!!"
Salut, et à la prochaine

Modifié le 22/09/2004 13:17:26
Re: Coeur brisé d'un homme épris
Posté par horius le 20/09/2004 16:43:33
reveur en sursis:"Di toi ke tu ne peux que te relever de cette situation, et etre plus fort."

je dirai plutot, dis toi que tu ne peux pas tomber plus bas, tu es déja au fond du gouffre.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (23)
L'auteur : Christa Ka
29 ans, St germain en laye (France).
Publié le 03 septembre 2004
Modifié le 03 septembre 2004
Lu 5 589 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲