FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Comment devenir un bon lyonnais ?

Le lyonnais est une espèce à part. Venez parcourir les méandres de cet animal hors du commun, au cri très connu: " 69 même retourné reste 69"


Après un premier opus sur le bon devenir du petit Parisien, je me devais de faire le reflet de ces habitants-ci, qui ne s'apprécient guère, faut bien l'avouer. Dans cet article nous ne parlerons pas de foot, ni de quelconque autre sport de brutes. Nous ne ferons pas non plus l'éloge de la capitale des Gaules, et encore moins son blâme. Cet article reste à caractère humoristique, et ne doit être pris qu'au deuxième voire troisième degré.


1/ Petit aperçu du terrain

Région: Rhône-Alpe
Département: Rhône
Canton: Chef-lieu de 14 cantons
Codes postaux: de 69001 à 69009
Maire: Gérard Collomb (jusqu'en 2014 ) PS
Population: environ 500 000 (sans compter les communes alentours )
Superficie: environ 48 km²

De manière générale, le lyonnais s'ennuie. Bien qu'il soit riche (ou le fait croire), il parcourt les activités locales avec dédain, et préfère sortir de la contrée pour se fondre dans les pays autochtones. J'entends bien sûr par pays, non la Suisse qui certes, n'est pas loin, ni l'Italie... Non malheureux ! Je veux parler des frontières du Rhône-Alpe ! L'herbe est toujours meilleure chez les voisins, et c'est pour cela qu'on préfère l'Isère voire l'Ardèche. Cependant on ne voudrait y vivre... Ils sont tellement primitifs ! Le seul qui sache conduire là bas c'est Alain Prost. Donc ce sera juste pour les vacances, ou faire du ski qu'ils vous diront.

Il fait jamais assez bon à Lyon. Trop chaud, trop froid, trop sec ou trop humide... Il y a toujours ce petit quelque-chose qui dérange. D'ailleurs à l'heure où je vous parle, la neige est sujet à problème dans les bar PMU de la capitale: faut-il mettre les chaînes aux voitures pour 5 cm de neige ? Précisons de même que le département en grande panique, a ordonné la salaison en masse des routes pour vaincre le monstre blanc, bousillant toute la voirie, et transformant le paysage immaculé en un amas de boue dégueulasse et dangereuse. Mais on s'en fout on est riches ! Jetons par les fenêtres l'argent des contribuables, de toute façon il en a trop et il aime pas sa ville.

Les gones (oui parce que c'est comme ça qu'on dit ), se prennent souvent pour des parisiens. Grande ville, très bien desservie par les transports en commun, circulation bordélique, prix exorbitants, arrondissement fait à la va-vite et j'en passe. Mais le lyonnais n'est pas parisien, il est meilleur sur tous les points bien entendu.


2/ le lyonnais, un individu à part

Pourquoi à part ? A cause d'un effet collectif: celui de la fierté de sa ville malgré ses reproches envers elle. Je m'explique...
Lyon est une ville ayant marqué l'histoire, et nous pouvons retrouver cette richesse dans les nombreux monuments dont elle dispose: de la basilique Notre-Dame de Fourvière, le théâtre antique de Fourvière ou encore les fameuses traboules et j'en passe... Tout lyonnais qui se respecte voudra à tout prix vous faire arpenter la ville dans tous les sens.
Autre fierté c'est la bonne bouffe. Qui n'a jamais entendu parler des bouchons lyonnais ? Ok, petite définition faite par Gilles Maisonnave, un grand restaurateur de la ville:

« Un bouchon lyonnais est d’abord un lieu convivial. Ce sont des restaurants qui existaient déjà au siècle dernier et où l’on bouchonnait les chevaux des diligences qui y faisaient étape. 
Cette définition n’est peut-être pas la seule, ni la bonne, mais elle réjouit tout le monde, et notamment parce qu’elle met en avant l’idée qu’il s’agit de lieux d’accueil qui proposent une cuisine sincère. Un bouchon, c’est lieu auquel le patron, mais aussi les serveurs, donnent une âme. C’est enfin un lieu consacré à une gastronomie bien précise qui reproduit la tradition de nos mères lyonnaises, comme il en reste quelques unes : France, au Petit Bouchon, ou Arlette, Chez Hugon »

Lyon, c'est la seule ville où les bars à chicha n'ont pas de poignés extérieure, pour obliger la police à taper a la porte. Oui oui, les bars à chicha sont interdit, mais tous les 69 savent qu'ils n'auront jamais de problèmes pour en trouver. D'ailleurs petite pensé pour l'un deux qui nous a dépanné d'un paquet de clope a 4h du matin...

Vous avez dit cinéma ? Et oui, Lyon est le berceau du septième art ! Je ne vous ferai pas un cours d'histoire, parce que ce serait trop long et trop barbant, mais faut juste savoir que c'est à Lyon que le premier film des frères Lumière a vu le jour, en 1895, et que les frangins ont résidé dans la capitale des gones pendant très longtemps.
Cependant ce n'est pas pour autant qu'on ira débourser plus de 5 euros pour aller dans les salles obscures. Le téléchargement çay le mal, mais c'est tellement moins cher... même quand on est lyonnais.


3/ Les rendez-vous lyonnais

Outre les mises en bouche ( pardon bouchon ) culturelles, l'attraction favorite des natifs du 69 est le centre commercial de la Part-Dieu. Situé juste en face de la gare du même nom ( oui parce que les parisien ont déjà une « Gare de Lyon » n'est ce pas... ), ce CC est le plus grand d'Europe, et ça se remarque: il faut quelques années pour ne pas se perdre dans cette immense bâtisse. L'endroit est humide, froid et chaud, très bruyant, et la meilleure méthode pour le traverser reste celle des lyonnais professionnels: foncer dans le tas en regardant par terre.
On notera aussi le parc de la tête d'or. Situé dans une zone bourgeoise de la capitale, elle gratifiera d'un sourire petits et grands: grand parc botanique et animalier ( gratuit ! ), c'est là qu'on retrouvera les éléphants neurasthéniques et le lion malheureux.

Pour les lyonnais il n'existe qu'un seul point de rendez-vous possible pour les amis: sous le cheval de la place Bellecour. Généralement tu t'en souviens à l'aller mais pas au retour, va savoir pourquoi...
Les jeudi soirs, les soirées Erasmus, les vendredi soir et samedi soir c'est direction les bords du Rhône pour une murge en bonne et due forme avec quelques pétards piqué au littéraires de la fac.
Les autres soir de la semaine, le lyonnais va au 203, le seul bar de France qui autorise qu'on fume à l'intérieur parce qu'il paie ses amendes en paquets de mégots. Quand il fume pas, il se réfugie au Ninkasi, c'est d'ailleurs si facile à prononcer qu'il dit toujours « Linkasi ».
Lors de la fête des lumières, la ville quadruple. Tout le monde aime se vanter du fait qu'on ai pas été touché par la vague de la peste... Naaaan, en vérité on aime se goinfrer de marrons et de vin chaud à Perrache, ce dernier lieux étant l'endroit préféré des gens en manque de sexe. PS: les bougies sur le par-brise ne veulent pas dire qu'ils fêtent leur anniversaire, mais que la place n'est pas libre ! Alors vous patienterez bien en visitant la halle Tony Garnier ?
Bien que le lyonnais soit un féru de sport, il aime pas se retrouver à Gerland les soirs de match. Il faut aimer transpirer pendant des heures avant de pouvoir prendre le dernier métro.
En parlant de transport, Lyon est la deuxième ville la mieux desservie de France attention ! Tram, métro, trolley, bus, funiculaire et velov' messieurs mesdames...
D'ailleurs c'est toujours à Lyon qu'on teste les nouveautés pour les parisiens. Prenons par exemple les velib'. He bah non, ce sont les velov' lyonnais qui sont sortie en premier ! Et vlan, ça t'en bouche un coin n'est ce pas ?
Il n'y a que dans Lyon que l'on peux se permettre de dire qu'on est allé aux Etats-Unis en bus.





Avant de conclure je tiens à préciser que beaucoup de célébrités sont des gones. Je parle de: Raymond barre, Jean Moulin, l'abbé Pierre, Sainte Blandine, Jean Michel Jarre, Le peuple de l'herbe, André Manoukian, Liane Foly, Rachid Taha, Azouz Begaz, François Rabelais, Antoine de St Exupery, Louise Labé, clovis cornillac, Bertrand Tavernier, Sylvie Testud, Jerome Bonaldi, Mimi Mathy, Florence Foresti, Jacques Martin, Bernard Pivot, les frères Lumière, Luis fernandez, et le couple Ampère...

Voilà, c'est là qu'on doit se quitter. En espérant que cela vous a donné l'envie de pas venir à lyon, parce que... On est déjà bien trop nombreux, alors oust !




Site officiel de la ville

Comment devenir un bon parisien ?
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Re: Comment devenir un bon lyonnais ?
Posté par dwigo le 25/01/2010 00:56:24
babakind --> Merci ^^
Re: Comment devenir un bon lyonnais ?
Posté par babakind le 24/01/2010 22:45:04
Difficile de rajouter quelque chose après ça...
Très bon article.. =)
Re: Comment devenir un bon lyonnais ?
Posté par dwigo le 17/01/2010 01:52:45
Des commentaires ? Des remarques ?

prout !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
L'auteur : Nalesk ya Zdes` !
29 ans, Lyon-plage (France).
Publié le 15 janvier 2010
Modifié le 14 janvier 2010
Lu 4 125 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143