FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Comment être sur que c'est bien lui/elle ?

On ne sait jamais si la rencontre que l'on va faire sera concluante...


On ne peut pas savoir véritablement avec qui on finira sa vie pour toujours.
Dans l’ancien temps on proposait aux parents des intéressés, de faire rencontrer les futurs mariés. Les banquets étaient organisés d’avance par la famille, et on faisait tout pour que cela soit le plus beau jour de leurs vie.

Aujourd’hui les rencontres ne se font pas de la même manière, d’autant plus que le mariage n’est plus une condition définitive qui relier les hommes d’un amour éternel. En effet non seulement on peut faire des rencontres organisés, mais également on peut faire des rencontres par Internet. On flirt avec n’importe qui pourvu que cela soit un événement merveilleux et authentique. En multipliant les rencontres on fini par croire que le prochain amour sera véritable et qu'il durera pour toujours. Cependant le mariage n’est plus un contrat qui relie définitivement les hommes. On peut choisir son premier amour puis décider de rompre pour en trouver un autre.

Quel que soit le pays où l’on vit on gardera toujours ce phénomène qui oppose parents et enfants à vouloir s’accorder dans toutes les actions qui nous concernent le plus.

La première fois que j’ai rencontrer la personne que je croyait vouloir pour épouse, j’avais à peu prés quinze ans, elle était originaire du même pays que moi, et j’était très attiré par elle. Lorsque j’avais huit ans, j’avais l’habitude de jouer chez elle, quand mes parents allaient de temps en temps rendre visite à ses parents.

Très timide je n’osait pas lui dire qu’elle sentiment j’éprouvait pour elle. On se faisait des idées chacun de notre côté, et je m’imaginai être son prince charmant, malgré cela je ne comprenait pas pourquoi mes sentiments étaient tournés vers elle. J’adorai jouer avec elle, on allait faire le tour de toute la cité et on se faisait des partis de cache-cache, avec nos frères et sœurs respectifs. Cela durerai toutes la journée. On espérait que personne puisse imaginer que l’on avait un faible pour l’autre. Pendant plusieurs dizaine d’année j’ai crût que je finirai ma vie avec elle. J’en avait connu d’autre pourtant avant elle, mais àpourtant mon cœur battait pour ma bien aimée. J’était persuadé qu’elle était l’âme sœur que je recherchait depuis longtemps. Bien que l’on ne disait absolument rien à nos parents respectifs, je sentait bien que les parents de mon amie discutaient avec les miens, au sujet de notre relation commune. Je ne pouvait croire que chacun de nos parents souhaitaient que l’on puisse se mettre ensemble. Je me suis imaginé être marié avec elle. En l’espace d’une seconde, j’était emparé par un sentiment merveilleux. Elle était celle que j’aimait par dessus tout. A mesure que je commençai à la connaître, je l’aimait d’avantage. Ces parents voulurent me voire régulièrement, comme s'ils croyaient que nos familles respectives allaient se mettre ensemble pour former une grande famille.

Notre histoire aurait pu s’en arrêter là car en effet, au jour où mes parents décidèrent de quitter Paris, pour aller vers une autre ville situé à 80 KM de là. Cependant, alors que je ne l’avais plus revu pendant au moins sept ans, j’appris que son père était sur le point de mourir et qu’il souhaitait me voir avant de s'éteindre. Peut être aurait il voulu me dire qu’il était heureux de savoir que sa fille me plaisait. J’était au courant que son état de santé était préoccupant.

Il avait une maladie grave de sang. Il fini par en succomber. Au moment ou je sût cela, je décidait de vouloir la revoir. Sa mère était heureuse de me retrouver, elle s’était imaginé que l’on se mettrai ensemble. Mais cela était sans compté son ami qu’elle avait découvert par internet. Quant j’appris qu’elle avait eu une rencontre avec cet homme, j’était emparé par une haine profonde ce sa personne. Je ne comprenait pas ce qui m’arrivait. J’essayais de comprendre pourquoi elle m’avait jouer cette comédie. Elle m’avait pourtant fait allusion à nos rencontres et à nos heures de jeux qui m’avaient marquer profondément, et pourtant elle m’avait trompé en me cachant l’existence de cet homme. C’était un engagé militaire en début de service, qui avait réussi à discuter avec elle par internet. Il vivait à Marseille tandis qu’elle vivait à Paris. Je lui en voulait d’avoir abusé de ma confiance. Lorsque je venais chez elle, elle s’arrangeait toujours pour que mes visites soient fixés à des jours différents par rapport à son petit ami lointain. J’avais compris qu’elle avait besoin de moi lorsque lui n’était pas là. J’était profondément déçu de sa personnalité. Sa mère m’avait invité le jour de noël, lorsque je le vit avec elle. J’était pourtant en compagnie de sa cousine et elle avec son petit ami. Elle me surveillant de loin, un peu comme si elle était jalouse. Sa cousine était très belle et bien plus attirante qu’elle. Elle avait peur que je ne veuille plus la voir à cause de sa cousine. J’ai continué à la voir pendant un moi, puis je n’ai plus voulu avoir de ses nouvelles. J’ai continué à rendre visite à sa cousine mais c’était uniquement pour garder un contact fraternel.

Je suis sur le point de découvrir mon âme sœur, c’est une jeune femme de 24 ans, elle est très sérieuse, et je la considère avec beaucoup plus d’intérêt que ma dernière rencontre. C’est une femme que j’espère avoir plus d’enthousiasme et de fidélité.

J’espère que mon histoire vous aura plût.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
Re: Comment être sur que c'est bien lui/elle ?
Posté par lysou38 le 20/08/2004 07:51:32
L'histoire est bien mais j'ai voté " mauvais " parce qu'elle n'a rien à voir avec ton titre "comment être sûr que c'est bien lui/elle ? " !
et je te signale au passage que dans ton article on y trouve aucune réponse !
Re: Comment être sur que c'est bien lui/elle ?
Posté par crazyperfecto le 20/08/2004 07:51:32
quel raport avec le sujet ????? je deviens pas bete tout de meme
mais quand meme sympa
Re: Comment être sur que c'est bien lui/elle ?
Posté par anarchy.liberty le 20/08/2004 07:51:32
Oui effectivement il va falloir revoir la conjugaison et la syntaxe ... mais sinon c'est à peu près compréhensible, par contre il y a aussi des problèmes avec les rapports logiques (titre/contenu)...
Pleure pas tu feras mieux la prochaine fois va !
Re: Comment être sur que c'est bien lui/elle ?
Posté par le 20/08/2004 07:51:32
aucun rapport avec le titre, mais l'histoire [pas si jolie que ça au final] n'est pas mal... [excepté le nombre infini de faute d'orthographe!]
Re: Comment être sur que c'est bien lui/elle ?
Posté par professeur nico le 20/08/2004 07:51:32
C'est une belle histoire, mais qui a peu de rapports avec le sujet finalement...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
Publié le 02 août 2003
Modifié le 02 août 2003
Lu 1 493 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143