Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Conversations avec Muñoz et Sampayo

Conversations avec le lauréat du Grand Prix de la Ville d’Angoulême 2007 pour l’ensemble de son œuvre…


Un après son prix au festival de bande-dessinée d’Angoulême, José Muñoz et son acolyte Carlos Sampayo dévoilent au fil des entretiens accordé à Goffredo Fofi et publiés par Casterman. Ce livre permet aux admirateurs du tandem argentin d’en apprendre davantage sur le parcours de ces auteurs mais aussi leur perception du monde et notamment de l’art. Pour ceux qui n’ont pas encore découvert leur univers, cette lecture ne pourra que leur donner envie d’ouvrir un album d’Alack Sinner ou tout autre de leurs œuvres.


José Muñoz évoque ses influences comme Roberto Arlt, mais aussi les cours d’Alberto Breccia, grand maître du noir et blanc, ou encore sa rencontre décisive avec Hugo Pratt. De manière plus personnelle, l’auteur argentin parle de son amour pour son pays, de son exil dû à la dictature, surmonté notamment grâce à son amitié avec Carlos Sampayo : « Notre amitié, vivifiée par le travail fait ensemble, nous a aidés à affronter, à supporter la catastrophe argentine, le voyage qui devenait exil, à mettre en ordre et à sublimer nos motions à travers le dessin et l’écriture. » Le propos devient passionnant quand l’intervieweur et les interviewés dialoguent sur le roman noir, genre dans lequel les auteurs excellent. Dommage cependant que le propos devienne parfois un peu trop esthète, avec une multitude de références littéraires et cinématographiques. Mais le lecteur raccroche immédiatement quand est abordée leur technique de travail ainsi que leur rapport au dessin et aux mots : « Le texte et le dessin : plus que d’une domination de l’un sur l’autre, il s’agit d’une domination partagée. Dans notre travail, texte et images s’accompagnent, s’interrompent, s’illustrent les uns les autres, se contredisent, se complètent… Avec le dessin, je voudrais faire de chaque vignette une réalité en soi. »


Cette monographie est agrémentée de photos des deux compères mais surtout de magnifiques illustrations en tout genre. Nous avons ainsi l’occasion de découvrir ou de redécouvrir certaines couvertures des revues Charlie Mensuel ou (A Suivre) réalisées par Muñoz à la fin des années 70. Les planches d’Alack Sinner, quant à elles, nous donnent un aperçu de son utilisation du noir et blanc sans concession, sans valeur de gris intermédiaire. La variété des illustrations montrent sa grande maîtrise de différentes techniques, encre, pastel, aquarelle... Un livre à feuilleter pour découvrir toute la palette de cet artiste argentin.


Titre : Conversations avec Muñoz et Sampayo
Auteurs : Entretiens réalisés par Goffredo Fofi
Editeur : Casterman
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Lorna Lorna
33 ans, Angers (France).
Publié le 10 mars 2008
Modifié le 11 mars 2008
Lu 942 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲