Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Costes : Viva la merda !

Le premier roman de Costes, auteur désormais culte de plusieurs opéras porno-sociaux, est de nouveau dans les bacs... Un couple normal se chie dessus pour s'exciter un peu, mais se fait aspirer dans une spirale infernale de merde et de sang jusqu'à la mort.


Musicien-performer trash auteur de plusieurs opéras pornos-sociaux, Jean-Louis Costes est né à Paris en 1954. Après des études d'architecture, il décide de s'enfermer dans sa cave dès 1986 pour y créer des musiques bruitistes, mélodiques et crues. Il se produit notamment sur scène de New-York à Tokyo depuis près d'une quinzaine d'années. Réalisateur décalé et déjanté (de Crack Kiss à Alice Aux Pays Des Portables en passant par les cultissimes I Love Snuff et Le Fils De Caligula), il est aussi l'auteur de plusieurs CD-concepts (Les Oxyures, NTM-FN, Vétéran Des Rêves Oubliés, Catholique, Neuro-Toxic, Œuvre Au Noir, ...) dont certains textes, reproduits sur son site Internet, lui vaudront d'interminables procès.
Viva La Merda ! est son premier roman datant de 2002, suivi de Grand Père paru chez Fayard début 2006.


Hermaphrodite présente le roman

Viva La Merda ! est un road-movie scatologique auquel rien ne résiste, un livre-performance, un livre-référence, un livre mythique. Il est à la littérature ce que Brain Dead est au cinéma, remixé à la sauce Sodome et Gomorrhe. Un film Z échoué dans les mots.
Costes est cet explorateur solitaire des lettres qui s'aventure dans les limbes de la fiction, entre nauséabond, folie pure à base de sang, de gore, d'exorcisme, et de poésie dégénérée. Il rajoute malicieusement des moustaches de merde à la Joconde, et recouvre l'idole d'une myriade de bites et d'un océan de sperme. Viva La Merda ! se fout du propre, du décent, de la morale et du respect. C'est de la merde !


Quelques critiques

"Une merveille encore plus fabuleuse que Grand Père" Kram.

"Ce livre de Costes est un pur chef-d'oeuvre, sans un seul morceau à jeter car tout y est purement de la merde, c'est-à-dire le produit - dûment digéré et malaxé et pétri par les viscères - de tout ce que l'auteur a avalé, absorbé, ingurgité, compris, avec sa panse et ses couilles qui, comme il est désormais clairement établi, sont le siège de l'intelligence" Mileskhi.

"Je l'ai dévoré et il est génial. Un genre de road-movie hystérique avec des freaks, des pontes en vrac, de l'amour, de la haine, de l'humour, du sang, du sperme et des bisous" Oror.

"Je l'ai dévoré avec autant d'avidité que l'homme et la femme héros du livre dévorent leur merde respective. Je me suis plongée dans la lecture de cet Objet Littéraire Non Identifié de la tête aux pieds, j'en suis ressortie couverte d'excréments, mais purifiée et heureuse. Une ode à la beauté et à la pureté, un récit d'amour fou et crade. Un chef d'œuvre de mauvais goût et de beauté" Sophie Diaz.


Si vous voulez acheter cette merveille littéraire, rendez-vous à l'adresse suivante : http://www.rezolibre.com/librairie/detail.php?article=1067.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Re: Costes : Viva la merda !
Posté par jacquesv le 11/01/2007 23:15:14
prolodbaz
le sujet te suggererait il de l'intelligence de la part de celui qui s'en inspire??:-o
Re: Costes : Viva la merda !
Posté par prolodbaz le 11/01/2007 20:11:44
Il y en a pas dedans au moins?
Est-ce que c'est de l'intelligence ou une nevrose?
Re: Costes : Viva la merda !
Posté par jacquesv le 11/01/2007 15:02:06
De la M*rde donc:p
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
L'auteur : Thomas Frick
30 ans, Thonon-les-bains (France).
Publié le 11 janvier 2007
Modifié le 24 décembre 2006
Lu 1 104 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲