Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Courtes nuits, courte vie ?

Heure et soirées d'été accentuent notre tendance à nous coucher tard. Or, les déficits de sommeil répétés favoriseraient notamment les maladies cardiaques.


La faute à l'électricité qui a vaincu la nuit, à la télé qui nous retient sur nos canapés ? Le fait est que nous, gens du nord, dormons de moins en moins.
En 100 ans, notre moyenne d'heures de sommeil à passé de 9 heures à environ 7 heures et demi. D'où un déficit quotidien d'une 1/2 heure sur les 8 heures de repos généralement recommandées. Et ce n'est pas l'été, avec ses longues soirées, qui contribue au remboursement de cette dette.
Pourtant, comme les tortionnaires de tout poil, nous savons tous aujourd'hui qu'il suffit d'empêcher systématiquement une personne de dormir pour parvenir à la briser. Bien sûr, à côté de cette torture raffinée, 30 minutes par jour de sommeil en moins, et même une heure ou 2, ça paraît rikiki.
A tort, car plus la recherche sur les effets de la privation de sommeil progresse, plus il s'avère qu'un déficit de sommeil est tout à fait capable de nuire à la santé.


La dernière étude en date vient d'être réalisée au USA. 25 jeunes hommes et femmes ont passé 12 jours de suite dans un laboratoire du sommeil. Les 4 premières nuits, ils avaient droit à 8 heures de sommeil. Les 8 dernières nuits, à 6 heures.
Au bout d'une semaine de privation, pas de surprise, ces jeunes gens s'endormaient plus rapidement et plus profondément, leur corps essayant de rattraper le manque de sommeil, tandis que la journée, ils manquaient de vigilance.
Surtout, les chercheurs ont constaté chez eux une hausse du taux de certaines hormones, qui sont libérées en cas d'inflammation. Or, la recherche a déjà établi un lien entre une élévation de ce taux hormonal et le développement de maladies comme l'hypertension, certains troubles cardiaques (dont l'infractus) et le diabète.
Les auteurs de cette étude n'hésitent donc pas à dénoncer le manque de sommeil comme un problème de santé publique. Et plusieurs études préalables démontrent qu'une dette de sommeil accéléraient le processus de vieillissement et nuirait à la mémoire.
De là à décréter que tous ceux d'entre nous qui sont obligés de tomber du lit le matin à 6h30 devraient impérativement être endormis tous les soirs à 22h30, il y a un pas, bien sûr.


Les études scientifiques sur la privation de sommeil n'ayant commencé qu'il y a une 30aine d'années, leurs résultats sont encore à étoffer. Il leur reste notamment à plancher sur la différence des besoins de sommeil entre ce qu'on appelle les gros et les ptits dormeurs.
Par ailleurs il faut bien comprendre que si une dette de sommeil peu etre liée à l'infarctus ou au diabète, c'est comme facteur favorisant et pas comme déclencheur.

Il n'en reste pas moins que nos ptits déficits de sommeil quotidiens sont surement moins bénins que nous voulons le croire. Et s'il est vrai que nous aurons tout le temps de dormir quand nous serons morts, il ne vaut peut-être pas la peine d'avancer ce rendez-vous avec le grand sommeil...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (12)
Re: Courtes nuits, courte vie ?
Posté par zippo2552 le 20/08/2004 07:53:48
ecoute moi ce dernier weekend g fait
jeudi 3h de someil ( je bosse dc jme leve a 7h)
vendredi nuit blanche
samedi tte la journee a paris voir ma soeur, ss 40degres a l'ombre ct impec!
samedi soir nuit blanche et jme suis couchee le dimanche a minuit...
ca allait encore, ms je commencais a partir en freestyle! j'arrivais plus parler, je disais n'importe koi, je me cognait partt, je devenais parano....
enfin c marrant ms bon ... un peu suicidaire puiske lundi matin je bosse... ben GT UN CADAVRE!!!
lundi soir dodo a 8h30!
et ca va mnt! ms depuis ke g commencee a boC je suis un cadavre..
j'en é marre vivement demain c mon dernier jour...
faut ke vous dormiez!!!! vs allez etre de bien meileur humeur et mine!
Re: Courtes nuits, courte vie ?
Posté par thecrazygirl le 20/08/2004 07:53:48
ben voila je me suis renseignée et ce ke vous dites est totalement faux, j'ai eu l'avis d'un ,docteur ki m'a dit ke ma petite taille n'avait rien à voir avec mes insomnies
Re: Courtes nuits, courte vie ?
Posté par quezako le 20/08/2004 07:53:48
intéressant !
c'est vrai que quand j'ai mal dormi ou que je me suis couché tard, j'ai des palpitations ou des douleurs internes qui s'accentuent.
de plus, j'ai une vision plus négative de choses.

le sommeil est necessaire pour reposer son corps et son esprit, sinon tout va de travers.

très bon article, je serais plus vigilant à l'avenir :)
Re: Courtes nuits, courte vie ?
Posté par bomba-sexy-mami le 20/08/2004 07:53:48
Ben en tout moi ce week end j'ai dormi 8heures ça va ca fait une moyenne de 2heures et demi par jour!!!!Et franchement je ne me sens pas du tout crevé!!!
Pendant les vacances c'est ça!!!Et puis on a qu'une seule vie alors y faut en profiter et de toute façon faut bien mourrir de quelque chose!!!!
Re: Courtes nuits, courte vie ?
Posté par nounour le 20/08/2004 07:53:48
moi cette nuit j'ai eu a peine 1h de someil ac une amie (elle se reconnaitra) et pour l'instant il est presk 13h30 et je tiens encore debout!! mais bon on verra ce soir mais je pense que ca ira!!! sinon c un exelent article et ne vous inquietez po si vous trouvez mon comentaire bidon c normal c la fatigue ;-)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (12)
Publié le 18 juillet 2003
Modifié le 18 juillet 2003
Lu 709 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲