Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Daft Punk : Human after all

Après Homework et Discovery, tous deux encrés dans des styles différents et pourtant caractéristiques d'une typologie sonore qui lui est propre, le fameux tandem français de la techno des Daft Punk nous offre son troisième album, déjà adoré ou déjà contesté. Analyse de ce nouveau voyage à travers l'univers du son électronique.


Un album résolument rock et très intéressant : encore un nouveau type de son, mais toujours dans les cordes du groupe.
Les musiques sont certes plus linéaires mais elles reflètent une certaine improvisation, ou en plutôt une certaine spontanéité qui est plus que bien venu dans cet album, et qui change des 2 précédents dans lesquels on sens des réglages et des détails très minutieux et calés avec la plus grande rigueur. Ici, plus de liberté qui mène à un style peut-être moins riche en variations mais néanmoins mis en avant par un fond beaucoup plus rock et plus égratignant qui définit des rythmes beaucoup plus synthétiques. A cet égard, Robot Rock porte très bien son nom : on ressent vraiment l'effet d'une machine à rock, qui va jusqu'à faire sentir les rouages d'un mécanisme à répétition qui fonctionne presque indéfiniment et sans faille.


Human after all ?

Plutôt curieux de débuter un album par ce titre qui semble à première vue en total opposition avec les rythmes robotiques et l'ambiance technologique qu'il propose. A moins que ce ne soit pour rappeler que les engrenages bien huilés sur lesquels repose un mécanisme rutilant ne peuvent complètement effacer le grain d'humanité qui résistera toujours à ces machines infernales, pour la simple et bonne raison qu'elles sont d'origine humaine, comme en atteste les quelques vocales et la typologie du son rock qui contient une essence plus humaine que machinique.

Apparté critique

Un autre détail qu'il est intéressant de spécifier est le titre "Televison rules the nation", petite partie critique de l'album et témoin tout a fait juste d'une réalité qui ne pouvait pas être mieux formulée, et qui laisse plutôt froid dans le dos !


Un étonnant mélange

Un savant mélange de robotique et d'humanité, en définitive, né d'une improvisation et d'un son qui caractérisent la présence d'une instance humaine et de rythmes qui renvoient à l'univers de la machine et peut-être même de l'industrie. Une alchimie parfaite qui ne peut provoquer que sensations et émotions, d'ailleur souvent indescriptibles, à l'écoute de ce nouvel opus qui est déjà un nouveau chef-d'oeuvre des 2 français virtuoses de la techno, les Daft Punk.


Tracklist

1 - Human After All
2 - The Prime Time Of Your Life
3 - Robot Rock
4 - Steam Machine
5 - Make Love
6 - The Brainwasher
7 - On / Off
8 - Television Rules The Nation
9 - Technologic
10 - Emotion
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (34)
Re: Daft Punk : Human after all
Posté par zakhiel le 14/09/2006 14:10:15
Bon ben après tout ce temps passé j'arrète toujours pas d'écouter l'album génial !!! Rythmes beaucoup plus brutaux ! Humour costique dans les thême abordés qui qualifient l'industrie musicale ( Robot Rock, Steam Machine, Brain Washer, Technologic pour ne citer que mes préférés )
Non vraiment alala !!!

Pour ce qui est du débat sur les amples franchement je en considère pas qu'utiliser des samples qui ne sont pas de fabrication maison soit un "tue l'art".
On fait déjà ça en peinture, ça s'appel du marouflage et ça consiste à collet sur son support du papier, une photo ou un quelconque élément qui va compléter l'oeuvre ou même la structurer ! Et ça reste à mon avis de l'art pictural ( oui parce que certains rechingenront à ce stade à dire peinture bien que pour moi ça en reste ! )
BREF !
bref bref bref, ça reste génial d'accord ! Alors ne boudons pas notre plaisir s'il vous plait.

D'ailleurs le hip hop ( "frère ennemi" de la techno puisqu'il est né du même isntrument excepté que ce n'était pas les DJ qui l'utilisait mais les MC ) utilises à fond le principe des samples ( souvent même trop ) et basent toute une chansons sur un sample ! Ca donne aprfois des trucs géniaux.
Re: Daft Punk : Human after all
Posté par mathieu83 le 14/09/2006 13:22:18
"Tu comprendras peut-etre que de nos jours coper-coller un morceau c'est tout a fait normal" Au resultat tas un enorme manque d'originalité et surtout du déjà entendu.Heureusement dans la techno les compositeurs de sont pas tous comme ca.
Re: Daft Punk : Human after all
Posté par xaerodynaxmicx le 14/09/2006 01:15:24
"daft punk font du copier coller en ajoutant un font de boite a rythme."
Preuves??? Bon en tout cas je tiens a te dire que ce ne sont pas les seuls, va faire un tour sur 'samples-et-reprises.net' Tu comprendras peut-etre que de nos jours coper-coller un morceau c'est tout a fait normal...m'enfin bon
Re: Daft Punk : Human after all
Posté par mathieu83 le 03/04/2005 16:17:28
Là c'est pas des reprises, reprendre sa veut dire refaire (et encore quelqun qui fait des reprises ne se fatiguera jamais autant que celui qui crée) alor que daft punk font du copier coller en ajoutant un font de boite a rythme.
Et pour ce qui est de "personne na rien fait a partir de rien" il y a pourant bien eu un début ou rien n'existait, et aujourdhui encore de vrais artiste créaient sans plagier.
Re: Daft Punk : Human after all
Posté par ~cornelius~ le 02/04/2005 15:49:49
Les Daft Punk font d'excellentes reprises pour ça il sont vraiment fort ....
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (34)
Publié le 21 mars 2005
Modifié le 20 mars 2005
Lu 2 342 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲