FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Dark : La Crypte écarlate

Dark ou quand la BD renouvelle le genre de l'épouvante...


"Dark est une porte ouverte sur la BD d'épouvante, un axe novateur et prometteur. Cette nouvelle série rappelle sans aucun doute l'univers des films d'épouvante des année 80, tel que Halloween, Le Villages des damnés, ou encore, L'Exorciste... La première histoire fera l'objet de 2 albums.
L'action débute quelque part en Syrie, alors qu'on exhume une étrange tombe templière scellée de plomb, et dont certains ossements paraissent n'être pas humains. Simultanément, à Paris, dans l'entourage de Toszek, se produisent des meurtres d'une sauvagerie choquante... " (Présentation Casterman)


Max, Mercier et Seiter ont reformé le trio pour nous concocter une nouvelle série d'épouvante Dark. Celle-ci tisse des liens avec la série précédente de ces mêmes auteurs : Dies Irae. Certains personnages réapparaissent dans cette nouvelle aventure, même si cette série peut être lue sans connaissance de l'intrigue de Dies Irae. Il plaira juste aux fans de ces auteurs, de se retrouver dans un univers déjà apprivoisé.


Le scénariste, Roger Seiter, fait à nouveau preuve d'une grande qualité narrative déjà remarquée dans le scénario de l'excellente série Fog qu'il réalise avec Bonin. Pour cette série comme pour Dies Irae, il co-signe le scénario avec Isabelle Mercier. Ils explorent à nouveau le genre du fantastique, des rituels occultes et autres mythes. Mais l'angoisse est plus forte que dans Dies Irae. Les auteurs font monter la tension tout au long de l'album et prenant soin d'aménager rebondissements et révélations. Et comme le premier récit de Dark est construit en diptyque, les auteurs nous laissent en plein suspens à la fin du premier tome.


Le dessin de Max, peu attirant à mon goût dans Dies Irae, s'avère plus affirmé dans cette nouvelle série. Le mouvement est mieux rendu et les personnages paraissent moins figés. Le découpage et les cadrages sont assez bien pensés, dans un style cinématographique. Le dessinateur parvient à créer des ambiances réellement angoissantes et sombres, qui nous font bien rentrer dans le récit qui nous est conté.


Ce thriller fantastique ne manquera pas de séduire les amateurs du genre par son histoire dense et inquiétante.


Série : Dark
Titre : La Crypte écarlate
Dessin : Max
Scénario : Mercier, Seiter
Editeur : Casterman
Collection : Ligne Rouge
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Lorna Lorna
33 ans, Angers (France).
Publié le 28 janvier 2007
Modifié le 30 janvier 2007
Lu 1 065 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143