FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Dépérir ou survivre ?

Vide. Tellement vide. Le gouffre autours de moi. Je sombre. Que faire ? L'amour est-il vraiment ce dont j'ai besoin ? Est ce que je le mérite réellement ? Que vais-je devenir ? Et si la vie n'était en fait qu'une partie de notre Mort ?


Où est donc cette envie ?

Ma vie est noire, je ne vois plus d'espoir. Plus de sorties, plus l'envie. Je veux la Mort, ais-je tort ?

Je voudrais arrêter d'empoisonner le monde de ma présence. Je voudrais disparaître.

Et si je ne méritais pas cette vie ? Et si ma naissance avait été une erreur ? Et si je n'avais jamais réussi à naître ? Et si je mourrais demain ? Et si je me tuais ?

Je me sens vide. Tellement vide. Je croyais l'amour magnifique, pur, innocent. Mais l'amour est en fait à la fois la pire et la meilleure chose qui me soit arrivée. Je devrais être heureuse, mais je ne sais pas si c'est vraiment l'idée que je me faisais du bonheur, si c'est cette image que je recherchais pendant si longtemps. Après tout, on naît, mais on sait dès notre naissance que notre vie sera finie un jour ou l'autre, alors à quoi bon vivre quand on nous sait mort dans quelques années ? On souffre pour rien. C'est stupide. Autant accélérer le processus. Je ne me pense pas réellement suicidaire, je suis malheureusement bien trop réaliste. Je vois le mal partout, j'ai eu mal fou à positiver quand je vois la vie qui m'attend et quand je vois déjà tout ce que j'ai vécu, je sais que je vais vivre des choses bien pires et je me demande bien si je suis assez forte pour les vivre, et je me demande bien aussi si j'en ai réellement l'envie. J'ai du mal à trouver un but intéressant dans ma sombre vie. Après tout, je suis peut-être un être à tendance suicidaire. Une âme en perdition, totalement détruite par les rêves de la réalité qui ont un jour pris forme. De ce jour est né une nouvelle personne. Détruite dès sa naissance. MutilÉe dans son être. Aucune envie de vivre. Pas la moindre pensée réjouissante. Que faire dans ces cas-là ? Se laisser mourir ? Ou se donner la Mort ? J'hésite, je teste. Je ne veux pourtant pas mourir. Je ne veux pas fuir tout ça, il faut affronter. Mais en se disant que rien ne nous attend en haut, franchement je ne sais plus. Tellement vide. Une impression de vide qui ne veut pas s'en aller. Je ne sais plus où aller, ni que penser. Je veux juste partir libérée, encore pouvoir croire en l'amour. Je suis si égoïste. Je suis aimée et je veux ne plus l'être. Je les aime toutes les deux, à ma façon. Je ne veux pas partager, j'aime à part entière. Je suis si perdue. J'ai tant besoin d'amour. Je voudrais vraiment oublier ce monde. Je voudrais arrêter de réfléchir, de penser. Je voudrais me tuer, avoir le courage de me supprimer. Mais je ne l'ai encore jamais trouvé. Heureusement ou pas ? !? Je ne sais. Ma chérie, je sais que je t'aime, je t'aime si fort, et pourtant je doute. Je n'ai jamais cessé de douter depuis que je me sais lesbienne. Et jamais je ne cesserai de douter. Ma vie est faite de doutes. Je suis sûrement condamnée à douter. A ne pas savoir la vérité. A dépérir. A me laisser partir. Et toi, mon étoile. Tu m'as fais tellement de mal, mais aussi tellement de bien. Tu m'as ouvert les yeux. J'ai su ce que c'était que d'aimer. Même si tu ne voulais pas m'aimer, j'en sais déjà plus aujourd'hui à l'heure où je parle. Je voudrais en savoir encore plus, mais ça viendra certainement, avec le temps peut-être. En tous les cas je serai toujours là pour toi. Tu sais qu'il m'est impossible de t'oublier. Tu es en moi, pour toujours, quoi qu'il arrive. Je t'aimerai toujours. Mais si seulement je savais de quelle façon. Et pourtant je me sais amoureuse de toi chérie. Je ne sais plus quoi faire, je suis tellement perdue, partagée entre vous deux. Je ne veux pas choisir. Je veux toute la vérité. Ensuite je déciderais de mon futur. Bon ou mauvais, vous devrez le respecter. Je vous aime, je ne veux pas mourir au sens propre du terme, mais je veux mourir pour m'évanouir, disparaître, m'éteindre au loin. Je vous aime et je vous aimerai toujours. Vous m'avez construite, grâce à vous j'ai pu devenir ce que je suis aujourd'hui, je suis enfin moi à présent. Je me sens moi, même si c'est dur et que je me déteste, je suis moi.


Où est donc cette conbativité ?

La vie vaut-elle vraiment d'être vécue ? Faut-il mourir pour vivre ou vivre pour mourir ?
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (9)
Re: Dépérir ou survivre ?
Posté par mayi le 18/11/2004 16:15:51
La poole, je ne veut pas te juger, c'est pas mon but.
J'étais comme toi à une période : à fond dans la vie. J'aimais la vie, je la trouvais éperduément belle.
Ce n'est plus le cas actuellement.
C'est pour ça que je te dis : tes paroles sont dures.
Essaye d'avoir de la tolérance.
Ne dis pas que la vie est belle alors que tu ne sais pas ce que ressentent certaines personnes, le mal etre qu'elles portent en elles.
Mourir n'est pas une question de courage, c'est un choix de vie.
Re: Dépérir ou survivre ?
Posté par maxgun le 06/11/2004 11:23:31
la_poole aurait tu le courage de poser un flingue sur ta tempe et appuyer sur la gachette??? aurait tu le courage de monter en haut d'un immeuble de sauter de je ne sais quel étage??? aurait tu le courage de passer une corde à ton cou et de sauter du tabouret sur lequel tu était???
je vais pas énumérer toute les facon de te suicider sinon j'y serait encore demain mais dans tout ces cas la, la mort est soit instentané donc tu aura le temps de rien faire dautre (sa fait peur à bcp de monde) ou alors justement tu a bcp de tps pour repenser avant de mourir mais tu peu pas revenir en arrière...
Re: Dépérir ou survivre ?
Posté par yoh88 le 03/11/2004 23:58:43
moi je pense comme toi!!j'aime une fille qui ne m'aime pas pourtant on avait tout pour etre heureux c'etait parfait jusqu'a ce kelle pense a son ex!!je me demande si je la merite vraiment et sans elle je ne trouve plus aucun sens a la vie meme si je sais que je n'aurais jamais le courage de me sucuidé!!je dis bien courage car il fo en avoir pr ce dire que plus rien nous tiens en vie!!je garde espoir quand meme je l'aime et je l'aimeré quitte a attendre c'est la seule chose qui compte pour moi pr l'instant!!
Re: non
Posté par la_poole le 03/11/2004 17:45:35
je maintiens que non, ce n'est pas du courage.
mourir peut etre rapide et sans douleur, rien de courageux à se donner la mort. Si c'est la vie qui est si pénible, alors c'est ça être courageux, c'est vivre.
Mais le mieux est de la prendre comme elle est : bien
Re: Dépérir ou survivre ?
Posté par maxgun le 03/11/2004 10:21:26
il faut kan même avoir du courage pour ce suicider...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (9)
Publié le 02 novembre 2004
Modifié le 02 novembre 2004
Lu 875 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143