FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Des gens et des manteaux

Ou comment écrire un article contre la mode par pure méchanceté.


Je voudrais vous parler de l'affection démesuré que portent à leurs manteaux et à leurs fringues en général certaines personnes qu'elles soit de classe aisée ou non. Exposons d'abord les faits. Il se trouve que je suis contraint de me rendre tous les mercredis dans un lycée peuplé de gens qui font beaucoup plus attention à leur apparence physique plutôt qu'à leur cerveau. Cela est compréhensible quand on sait qu'il ne leur serviras pas pour une ascension sociale puisque, dans le pire des cas, leur parents ont de quoi les nourrir trois vie d'affilées. Pourtant, malgré cette aisance, ils semblent pris d'un attachement presque névrotique à leurs habits. Chaque jour, alors que je suis assis par terre et que je fume tranquillement en évitant un maximum de penser à l'endroit où je me trouve, il y a toujours un de ces idiots pour faire tomber un manteau, un pull ou n'importe quel machin de marque Nike, levis ou autres bidule de type commercial. Et alors que ce passe t il ? L'idiot se met à crier à la mort : "Ah non merde putain fait chier ah zut quoi merde y a d'la poussierre là merde quoi... " C'est souvent sur cette réflexion tout a fait philosophique que j'entreprend de me lever afin de lui montrer que prendre de la poussière est le but de ces bout de tissus et que moi j'aime à les utiliser convenablement. De plus, je tente par là de leur insuffler l'idée de la liberté car leur esprit étriqué réagit à la poussière comme un prêtre régit à la damnation divine. Personnellement, et ces justement pourquoi j'écris cette article, j'aimerais comprendre comment de tel personne peuvent exister. Comment peut-on faire plus attention à ses chaussures plus qu'à sa vie ? Comment peut-on imaginer faire rentrer une tache sur un quelconque vêtement dans la case "malheur". J'ai aussi une autre question peut-être encore plus pertinente si vous n'êtes pas convaincu. Comment, après s'être battu pendant des années afin d'obtenir un statut presque similaire à celui de l'homme, une femme peut-elle rester toute une journée le cul serrer dans un pantalon inconfortable. Qu'on ne vienne pas me dire qu'il faut souffrir pour être belle car je dirais que tant d'années pour donner à la femme une autre place que celle d'objet n'on alors servit à rien puisqu'elles s'auto transforment en potiches.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (16)
Re: Des gens et des manteaux
Posté par diabolicangel01 le 13/06/2006 15:52:20
au "vain" plaisir de l'amour c'est a dire au amours dechus
Re: Des gens et des manteaux
Posté par lorans le 15/05/2006 11:45:38
Oué on a cas se mettre tous a poils dans les champs, youpiiiiiiiiii.
Mais qu'est-ce que t'entends par les 20 plaisirs de l'amour?.......
Re: Des gens et des manteaux
Posté par chaminou le 15/05/2006 04:02:35
Mouirf !!! Tu es interpellé par les dérives, en fait, c'est bien ça ?!!!!! Ne nous reste donc plus qu'à espérer qu'une fois sortis de ce lycée (& par conséquent du groupe et du système matuvu), certain(e)s sauront passer à autre chose. Qui sait...

Tous à poil dans les champs ?! Euh, y a des trucs qui grattent, parfois, et les coups de soleil, quoi ? Hein ? ;o)

& pour finir, que sont ces "20 plaisirs de l'amour" ?!!!!!!

Bonne bourrache,

Cha*
Re: Des gens et des manteaux
Posté par jaloa le 15/05/2006 01:53:20
yop la yop ne déchainon pas les foule sur un truc fait à deux heure du matin juste pour rigolé!
Et oui juste pour rigolé! Et non je ne suis pas fasciste désolé mey.
Bien que mon intéret pour ces truc en tissus soit en effet des plus limité les gens font ce qu'il veulent. Mais en effet ce contraindre à une de ces différente mode pour appartenir de lus ou moin loin à un group m'a toujour paru un grave manque de dicernement.
Face à nous s'ouvre plein de chose auquel nous devon faire attention que ce soit notre vie celle de notre planet la monté du nazisme du le penisme de la tolérance zéro.
ce que je critique ce n'est pas tant le fait d'être ouvert a la mode que celui d'être totalement happé, possédé par elle; de ne plus pouvoir s'ouvrir sur l'important et de rester bloqué sur le superficielle.

Vient ensuite le probleme des marque dont je me contrefou du moment que je sait qui fabrique et qu'elle est la marge du producteur et du travailleur de base.

Mais bon avoué tout de même que l'on serait bien mieu tous à poil dans les champs
à s'adonner au 20 plaisirs de l'amour.
Re: Des gens et des manteaux
Posté par beauf de france le 08/05/2006 17:32:19
Etre à la mode ce n'est pas bien grave à partir du moment on n'achète pas des marques qui financent des politiques qui vont contre le bien être général de la société.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (16)
Publié le 06 mai 2006
Modifié le 25 mars 2006
Lu 2 002 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143