FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Des questions sans réponses ?

C'est dans le souci de mieux comprendre l'actualité que je vous propose une série de réponses au problème des retraites.


Eh oui les retraites... Encore les retraites ! Face aux discours des syndicats je vous livre ici les arguments de l'UMP, que nous connaissons moins bien, sur le sujet des retraites. J'espère que ces questions-réponses vous éclaireront et vous permettront de peser le pour et le contre face à cette réforme.

Est-ce que ça veut dire que la durée de cotisation va être la même pour tout le monde ?
- Oui, 40 ans en 2008 pour tous : les fonctionnaires comme les salariés du privé. Ces 40 ans comprendront les années travaillées à plein temps ou à mi temps mais aussi les années bonifiées et les années de chômage.

Je travaille dans le secteur privé et je comptais prendre ma retraite dans deux ou trois ans. Qu'est-ce qui change pour moi ?
- Rien. La réforme ne s'appliquera qu'à partir de 2008 et de manière très progressive. Elle ne bouleverse pas les projets de ceux qui sont proches de la retraite.

Je suis fonctionnaire. Est-ce que je devrai travailler plus longtemps ?
- La réforme vous assure le maintien de votre niveau de pension en travaillant 6 mois de plus chaque année à partir de 2004, soit 2 ans et demi de plus en 2008. Mais, dans tous les cas, les limites d'âge prévues par votre statut sont garanties par la loi : aucun enseignant, sauf s'il le désire, ne travaillera au-delà de 65 ans, et ceci, sans décote. Aucun policier, sauf s'il le désire, ne travaillera au-delà de 55 ans et ceci, sans décote.

Pourrais-je partir sans avoir mes 40 ans de cotisations ?
- Oui, que vous soyez dans le secteur privé ou dans la fonction publique, à partir de l'âge légal. Le montant de votre retraite sera alors fonction de votre durée de cotisation et de votre âge. Dans le secteur public, si vous avez atteint la limite d'âge, vous ne subirez aucune décote.

Est-ce que je vais travailler plus longtemps pour avoir une retraite plus basse ?
- Non. Vous garderez le même niveau de retraite en travaillant un peu plus longtemps, et vous pourrez même l'améliorer en travaillant au-delà de la durée normale de cotisation. Sans réforme, le niveau des retraites serait à terme divisé par deux.

Je travaille depuis l'âge de 15 ans. Est-ce que je vais enfin pouvoir partir avant 60 ans ?
- Oui. Avec la réforme, et pour la première fois, ceux qui ont commencé à travailler à 14, 15 ou 16 ans pourront toucher une retraite à taux plein avant 60 ans.

Et pour moi qui ai touché le SMIC pendant toute ma vie professionnelle, quel sera le montant de ma retraite ?
- Avec la réforme, vous avez la garantie de toucher 85 % du SMIC net. Sans réforme, ce serait à terme moins de 60 %.

Je suis enseignante, j'ai eu deux enfants. Est-ce que c'est pris en compte pour ma retraite ?
- Oui, rien n'est changé. Vous aurez deux années de cotisation en plus.

Et si je veux continuer à travailler ?
- Avec la réforme, vous pourrez choisir de continuer à travailler après avoir acquis tous vos droits : votre pension sera alors augmentée de 3 % par an. Votre retraite pourra ainsi être améliorée jusqu'à 15 %.

Et si je veux toucher ma retraite tout en continuant à travailler ?
- C'est possible : la réforme assouplit les conditions qui permettent de bénéficier de sa retraite tout en continuant à travailler.

Et pour moi qui suis entré tard dans la vie active, quel est mon choix ?
- Vous aurez désormais la possibilité de racheter jusqu'à trois années, quel que soit votre âge, pour augmenter le montant de votre retraite. (les sommes engagées pour ce rachat seront exonérées d'impôt sur le revenu) De toute façon, au-delà de la limite d'âge, vous toucherez votre retraite sans décote

Voilà le débat est maintenant ouvert... n'oubliez pas de respecter les opinions de chacun !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (25)
Re: Des questions sans réponses ?
Posté par opers le 20/08/2004 07:52:48
est ce que tu as pris parti a ce sujet ?? en lisant ton article, je me demande pk les enseignant etc son ossi mécontan é pk ils manifeste !!!
Re: Des questions sans réponses ?
Posté par max17s le 20/08/2004 07:52:48
Pour soutenir la réforme des retraites n'hésitez pas à signer la pétition qui se trouve à cette adresse :
http://www.u-m-p.org/petition/dites_oui.php

@+
Re: Des questions sans réponses ?
Posté par verte le 20/08/2004 07:52:48
Puisqu'il gouverne POUR le peuple comme tu dis Graphix, pourquoi le gourvernement refuse-t-il d'entendre ses revendications ? Personne n'est content de se dire qu'il devra travailler plus longtemps. Seulement les salariés du privé, ils ont peur de se syndiquer, parce qu'il y a des patrons que cela incite à les licencier à la 1ere occasion... S'ils font grève c'est la même chose...

Les fonctionnaires, tant qu'ils ne se mettent pas en infraction, ils ne risquent pas leur emploi en défendant leurs droits. Mais où est le problème ? Est-ce que ce sont les fonctionnaires qui ont tort de revendiquer, ou est-ce que le problème ce n'est pas plutôt que le droit de grève du privé n'est pas réel, parce qu'aujourd'hui où il ya du chômage, un patron peut se permettre de n'embaucher que des gens bien dociles ?

En vérité, c'est le privé qui a un problème, car il n'est pas normal que les gens aient peur de défendre leurs droits. La protection sociale contre les licenciements abusifs est insuffisante, si les employés du privé ne craignaient pas l'ANPE on entendrait aussi leur voix contre cette réforme dont personne ne veut... sauf les gens suffisament riches pour pouvoir partir avant 65 ans, et compenser leur retraite amaigrie par leurs économies !!!

VeRte
Re: Des questions sans réponses ?
Posté par rafy le 20/08/2004 07:52:48
Lorsqu'en 1981, Mitterrand prend des dispositions en faveur des fonctionnaires, augmentation de leurs salaires, etc...et qu'il met la France dans une merde pas possible, où étaient-ils ceux que l'on voit manifester aujourd'hui???posés le cul sur leur chaise, savourant leurs "acquis", peut importait que la France aille mal, tant qu'eux allaient bien!!
en 1981, le gvt n'a pas fait son travail, mais personne n'a bougé!
Aujourd'hui que le gvt s'efforce de redresser la situation économique du pays,ils osent descendre dans la rue???ils osent parler de solidarité???

Je n'ai jamais dit que tout ce que faisait un gvt était bon!!que ce soit de gauche comme de droite!!!
Je n'ai jamais dit non plus qu'il faille considérer un gvt, qu'il soit de gauche comme de droite, tel un dieu!!!!!!!!

Seulement, je dis juste qu'il faudrait arrêter de manifester lorsque la droite est au pouvoir et qu'elle essaye de redresser le pays et qu'il faudrait descendre un peu plus lorsque la gauche prend des mesures dites "sociales", mais qui affaiblissent encore un peu plus notre pays!!!m
Re: Des questions sans réponses ?
Posté par rafy le 20/08/2004 07:52:48
verte, aujourd'hui, on vit dans un "état Providence", c a d un état qui protège les gens contre les autres mais aussi contre eux-même!!

le refus de négociation, c blondel qui le fait!il veut pas discuter, il veut supprimer les réformes!!

qu'on laisse le gvt faire son travail!!des réformes doit être faite POUR le peuple!!

regardez plus loin que le bout de votre nez un peu!!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (25)
Publié le 06 juin 2003
Modifié le 06 juin 2003
Lu 1 071 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143