FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Donkey Kong Junglebeat

L'extraordinaire nouveau où il faut utiliser des bongo !


Le 4 février, Nintendo nous invitera à ressortir nos congas pour aider l'ami Donkey à assurer sa suprématie parmi les féroces animaux de la jungle. Si vous ne savez pas de quoi je parle, c'est que vous êtes passé à côté de l'un des jeux musicaux les plus originaux qui soit, à savoir Donkey Konga. Alors que des suites sont déjà prévues, voici que le primate revient à ses premières amours : la plate-forme.


Nintendo

Il n'y avait que Nintendo pour imaginer Donkey Kong Jungle Beat, un jeu de plates-formes jouable avec les congas ! L'accessoire qui n'avait jusqu'alors servi qu'à taper en rythme sur des musiques enjouées va désormais contribuer à l'évolution du genre qui a vu s'illustrer la série des Donkey Kong Country. Comment cela ? Tout simplement en contrôlant les actions du gorille directement en agissant de différentes manières sur les congas. Inutile de vous dire que la chose demande un petit temps d'adaptation, le tout n'étant pas particulièrement intuitif. Heureusement, après quelques minutes de jeu, on commence à prendre le pli et à effectuer les mouvements sans avoir à réfléchir comment bouger les mains.


Fin

Si l'on se contente de jeter un oeil innocent sur le déroulement du jeu, celui-ci paraît simple. A première vue, il semble que Donkey évolue comme dans un jeu tel que Donkey Kong Country, ses actions principales étant le saut, la course et la frappe à deux mains. Pourtant, le simple fait de recourir à l'accessoire en question relance complètement la façon d'appréhender le jeu. Concrètement, le nombre d'actions qu'il est possible d'effectuer n'est pas énorme, mais elles suffisent à réaliser l'ensemble des mouvements requis. Il faut par exemple taper simplement le conga de droite pour se diriger plus ou moins rapidement vers la droite de l'écran, et c'est la même chose du côté gauche. Une pression simultanée sur les deux congas permet à DK de sauter afin d'attraper des bananes ou d'écraser un ennemi par exemple. Enfin, c'est en tapant des mains que l'on donne l'ordre à Donkey d'utiliser sa frappe à deux mains, très utile pour étourdir les ennemis, pour se débarrasser des parasites ou pour crever les bulles dans lesquelles sont emprisonnées les bananes.
A partir de là, on trouve un certain nombre de mouvements plus subtils, qui impliquent parfois de combiner différents mouvements à la suite. Il est possible de rebondir sur les murs, de s'élancer en saisissant les bras des singes qui résident dans les arbres, ou encore de faire plier une branche en grimpant dessus afin de l'utiliser comme ressort. Le plus drôle est de pouvoir cogner furieusement certains monstres en déchaînant sur eux une pluie de coups illustrée par un gros plan sur l'action. On peut de cette manière mettre à genoux un cochon colossal pour s'en servir ensuite comme parachute, ou s'acharner comme un fou furieux sur des grosses brutes une fois trouvé leur point faible. Parfois, il arrive même que l'on aperçoive au loin un arc scintillant. Un mirage ? Non, il s'agit simplement d'une voie spéciale qui s'ouvre après avoir activé, plus ou moins volontairement d'ailleurs, un élément faisant office de mécanisme.
Ce qu'on retient aussi en s'essayant à Donkey Kong Jungle Beat c'est l'humour qui se dégage du titre. Les situations sont assez loufoques et chaque fin de parcours se solde par un fruit gigantesque sur lequel il faut s'accrocher pour quitter le niveau. Certaines étapes consistent en des courses à dos de rhinocéros qui se soldent par un sorte de concours de saut en longueur qui ravira les amateurs de High Score. La plupart des créatures velues sont dotées d'une fourrure extrêmement bien rendue, mieux encore que celle du renard de Starfox Adventures. Le plus délirant reste tout de même d'affronter les boss puisqu'il faut tantôt agripper la crête d'un poulet géant, cogner un gorille boxeur ou encore griffer la coquille d'un oeuf de condor jusqu'à ce qu'il explose. Du grand n'importe quoi en somme. La progression réserve d'ailleurs un challenge intéressant puisqu'il faut remporter des médailles afin de débloquer les niveaux, et donc apprendre à bien maîtriser le jeu et notamment le système de combos. On le voit, DK Jungle Beat s'annonce très divertissant, mais nous attendrons le test pour savoir dans quelle mesure il assure sur le long terme.
Publié le 26 janvier 2005
Modifié le 08 janvier 2005
Lu 1 480 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143