Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Doona, un moteur de recherche humanitaire

Doona, un projet ambicieux dont le but n'est pas d'enrichir (encore et encore) une entreprise mais de permettre aux internautes de donner, sans débourser, de l'argent à cette association à but humanitaire.


Extrait de l'article de Jerôme Charron sur Motrech :

"De jeunes gaulois un peu fous veulent lancer un moteur de recherche à but humanitaire : Doona.

Le but n'est pas ici de monter un moteur de recherche de toute pièce, mais [... ] de proposer un frontal de recherche et [... ] de redistribuer les revenus de la publicité à des associations humanitaires. Bref, plutôt que vos recherches sur le Net permettent à quelques uns de s'enrichir, l'idée de Doona est que vos recherches sur le Net permettent à beaucoup de vivre mieux. "


Doona est un projet interessant et (très) ambicieux puisqu'il se dirige vers un Internet où les entreprises (à but lucratif) ne dominent pas. Le moteur de recherche sera le premier ayant un but humanitaire, (non-lucratif)...
En effet, en effectuant une recherche sur le site de Doona, grâce au moteur de recherche partenaire Exalead, les internautes donnent aux associations sans rien débourser.


Pourquoi "doona" ? Et dans quel but ?

Pourquoi ce nom ?

"Doona" vient du verbe "donner" qui est devenu "dOOner". Avec deux "o" comme les grands moteurs de recherche : gOOgle, yahOO.
Et pour finir "Dooner" s'est transformé en "Doona" pour une prononciation plus agréable. Quant au logo de Doona, il a été entièrement dessiné par son président.


Quel but pour Doona ?

Dans un premier temps, l'argent est redistribué à d'autres associations humanitaires bien connues (Restos du Coeur, etc...), mais si le projet fonctionne bien, ils envisagent de créer des événements humanitaires indépendants (distribution de peluches dans les hopitaux, spectacles gratuits, etc...)
Leur principaux buts resteront cependant d'agir dans la vie de tous les jours et de distribuer le plus de sourires.


Mais si on ne débourse rien d'où vient l'argent ?

Lorsqu'on effectue une recherche sur Doona, il apparait une publicité dans l'en-tête de la page de résultats. C'est cette publicité qui permet d'obtenir et de reverser de l'argent à Doona.

Ils n'ont qu'une chose à nous dire :
Pour donner sans vous ruiner, et pour un net plus chaleureux, vous choisirez Doona !

La publicité fait beaucoup : la plupart des régies publicitaires peuvent rémunérer jusqu'à 2€ pour mille affichages. En 2005, les revenus publicitaires de Google attegnaient 6 milliards de dollards.

Doona est encore un projet, c'est pourquoi peu de personne en ont entendu parler (pour l'instant). Le projet a pour le moment pour but d'afficher 10.000 pages par jour (soit peu pour un moteur de recherche).

Minimum : 10.000 pages/jour.
Rémunération : 2€ pour 1000 affichages.
Donc 20€/jour, soit 600€/mois et 7200€/an

Un calcul rapide pour montrer que même en affichant peu de pages, Doona pourait récolter 7200€. C'est une belle somme, surtout si on pense que ces 7200€ ne reviendront pas aux fondateurs de Doona mais seront utilisés dans un seul but humanitaire. Ce projet n'est donc pas déstiné à errer dans les oubliettes...

Mais les fondateurs qui sont-ils ?


Nicolas, président de l'association

Nicolas DESMARETS est étudiant, de nationalité française. Il avait déjà lancé un projet du nom de "Life Light". Il s'agissait d'un forum pour aider les gens à surpasser leurs problèmes mais il n'a pas remplit ses objectifs et n'a aidé qu'une seule personne depuis sa conception. Il n'a cependant pas baissé les bras et a lancé Doona, une sorte de suite à Life Light.

"Depuis le temps que j'espérais un jour voir tout le monde au même pied d'estal, Doona est pour moi l'occasion de faire un grand pas en avant et d'atténuer les inégalités de tous les jours. "

Pour créer une association, car Doona en est une, il fallait à Nicolas au moins une autre personne pour consituer un bureau ! Nicolas n'eut pas besoin de les chercher loin car deux de ses amis se sont portés volontaires pour ainsi former l'équipe actuelle.


Silvain, vice-président et secrétaire de l'association

Silvain CHARBONNEAU est lui aussi, étudiant, de nationalité française. Il a douté :

"Quand Nicolas m'a proposé de paticiper à cette aventure, je n'étais pas très enthousiaste. Mais j'ai quand même lu le dossier et je n'ai pu que m'élancer dans ce projet ambitieux qui a su me séduire. "



Valentin, vice-président et trésorier de l'association

Valentin ORDONNEAU est également étudiant, de nationalité française. A l'inverse de Silvain, il n'a pas eu besoin d'être séduit par le dossier :

"Contrairement à Silvain, Nicolas n'a pas eu à me convaincre, je m'étais tout de suite persuadé que ce projet était une excellente idée et qu'il pourrait changer notre vision du net ! "


Comment aider doona ?

Un petit coup de pouce pour Doona...
... Mais un grand pour l'humanitaire !

Ils ont contacté les grands moteurs de recherche (Voila, Google, Yahoo, MSN) dans l'espoir que l'un d'eux voudra bien se joindre à eux. Si vous connaissez une personne qui travail pour un moteur de recherche et que le projet Doona vous a séduit, parlez-en !!!

Ils cherchent aussi des partenaires pour les faits suivants :

- publicité (régie pub qui pourrait offrir au moins 2€ pour mille affichages)
- organisme bancaire (banque pour héberger le compte de l'association et éventuellement lui accorder des subventions)
- hébergement (hébergeur performant qui veuille bien nous offrir ses services gratuitement)

Mais nous, simples petits internautes, nous ne pouvons pas les aider de cette façon. Vous avez néanmoins la possibilité de donner un petit coup de pouce à Doona (et un grand pour l'humanitaire) c'est de parler de ce projet autour de vous et pourquoi pas de vous servir de Doona pour vos recherches !

Pour ceux qui en ont envie et qui ont les moyens, ils peuvent également faire un don à cette association !


Besoin de plus d'info ?

Pour l'instant, Doona est au stade de projet et beaucoup de choses restent à mettre en place. C'est pourquoi faire une recherche sur Doona donne des résultats ridicule par rapport à ceux de Google. Cependant, en se développant Doona devrait améliorer ce côté là.

Pour que vous puissiez lire par vous même les détails de ce projet, trois pages à aller voir.

Page provisoire de Doona (habitué de Google, le design ne vous plaira peut être pas dans l'état actuel). C'est à ça que pourait ressembler le moteur de recherche : http://assodoona.free.fr/index.php

A propos de Doona. Pour en savoir plus sur ce projet : http://assodoona.free.fr/aide.php?page=apropos

Le Blog de Doona. Pour être tenu au courant des nouveautés de ce projet : http://assodoona.blogspot.com/
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: Doona, un moteur de recherche humanitaire
Posté par kmyou le 20/09/2006 19:32:21
C'est bien ca :) je vais essayer d'y penser pour mes recherches au lieu du reflexe google :m

Pis faire passer le mess aussi :)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
L'auteur : Polly _____
24 ans, Sarr. (France).
Publié le 19 septembre 2006
Modifié le 23 juillet 2006
Lu 1 555 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    1 membres et 132 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲