Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Double masque : Les Coqs

Le combat entre la Lumière et l'Ombre, entre Napoléon et son Double, continue à faire rage...


"Napoléon, qui prépare activement son sacre, rencontre enfin son double. Tous deux vont faire une trêve et s'allier pour tenter de retrouver la femme voilée qui leur a, jadis, donné leur masque. Pendant que la Torpille sauve l'Ecureuil d'une mort certaine, Fouché tente de déjouer les complots fomentés contre le futur empereur. Sa fille Joséphine, quant à elle, enquête pour savoir qui a tué son fiancé et... Décide de passer à l'acte. François La Torpille, arnaqueur de talent, est aux premières loges pour observer les faits et gestes d'un Bonaparte bien différent de celui décrit dans les livres d'histoire. Et à qui le scénariste, se servant habilement des blancs laissés par ceux-ci, donne un frère jumeau : la Fourmi, maître des bas-fonds de Paris. Leur sort est lié par un masque aux pouvoirs étranges. Quant à leur destin, il semble scellé par une non moins étrange sorcière africaine... " (Présentation Dargaud)


Dufaux et Jamar nous présentent en ce début d'année le cinquième tome de leur série historique Double masque. Les Coqs annonce une nouvelle ère puisque Bonaparte se prépare à être consacré comme l'Empereur Napoléon. Comme dans les albums précédents, le noyau central demeure les fameux deux masques. Rappelez-vous, les auteurs jouaient jusqu'alors sur l'opposition entre deux hommes nés le même jour et liés par un mystérieux masque blanc : l'un, Napoléon Bonaparte, semble être fait pour la lumière et pour régner sur la capitale d'en hauts, l'autre, "la Fourmi", règne sur l'ombre et sur le Paris souterrain. Dans Les Coqs, nous assistons enfin à la rencontre de ces deux êtres. Mais étrangement celle-ci ne provoque pas les étincelles attendues. Les deux hommes en arrivent même à s'associer pour percer le mystère de ces fameux masques.


Encore une fois, Dufaux nous a mitonné un scénario bien cadencé avec des séquences parfaitement maîtrisée, même si l'intrigue principale n'avance guère. Il s'inscrit une nouvelle fois dans la lignée de Vidocq, des <i<Mystères de Paris et autres chefs d'œuvre du 19ème siècle. Le scénario mêle avec habileté réel et imaginaires, avec des personnages historiques et fictifs. Le tout est relevé par une pointe d'humour dans les dialogues des personnages.


Toujours dans un style semi-réaliste, Martin Jamar dépeint les personnages hauts en couleurs qui parcourent l'histoire. On peut ainsi noter tout le travail sur les différentes expressions de visages, comme si le dessinateur voulait réaliser une galerie de portrait. Ainsi l'ensemble est marqué par la précision et la finesse. De plus, ce cinquième tome se singularise par une mise en couleur soignées qui met bien valeur les différentes atmosphères de Paris.


Série : Double masque
Titre : Les coqs
Auteurs : Dufaux - Jamar
Editeur : Dargaud
L'auteur : Lorna Lorna
33 ans, Angers (France).
Publié le 05 avril 2011
Modifié le 27 mars 2011
Lu 2 396 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲