Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Double masque : Les deux sauterelles

On veut tuer Bonparte !


"François, dit "la Torpille", escroc et arnaqueur de talent, se retrouve, à la veille de la déclaration de l'Empire, pris dans les mailles du filet d'une intrigue policière particulièrement bien troussée. Chargé de déjouer le complot qui vise à renverser le premier consul Bonaparte, il sera aussi amené, pour venger la mort de son amie Kitty, à prêter main-forte au redoutable chef de la police, Fouché. Il lui faudra aussi démasquer, puis tuer, le traître prétendument amoureux de la fille de ce dernier : Joséphine, une des sauterelles du titre." (Présentation Dargaud)


Dufaux et Jamar nous présentent en cette fin d'année le quatrième tome de leur série historique Double masque. Les deux sauterelles est annoncé comme une fin de cyclepuique c'est le dernier tome consacré à Bonaparte avant qu'il ne devienne l'Empereur Napoléon. Pourtant cet album pourrait très bien être lu comme un one shot. Si quelques détails lie ce nouvel opus au troisième tome, le récit forme une unité indépendante qui se tien en elle-même. D'ailleurs (et on pourrait dire malheureusement) peu de révélation nous sont donnés sur les mystères qui ont été soulevés dans les premiers tomes de la série. Ainsi le mystère demeure entier sur les deux masques. Rappelez-vous, les auteurs jouaient jusqu'alors sur l'opposition entre deux hommes nés le même jour et liés par un mystérieux masque blanc : l'un, Napoléon Bonaparte, semble être fait pour la lumière et pour régner sur la capitale d'en hauts, l'autre, "la Fourmi", règne sur l'ombre et sur le Paris souterrain. Cette opposition est laissée de côté dans Les deux sauterelles. Il faut dire que Bonaparte a pour l'instant d'autres chats à fouetter, car un complot semble s'ourdir contre lui.


De ce fait, ce quatrième tome ne manque pas de rebondissements et d'aventures. Bonaparte engage le terrible Fouché et La Torpille pour le sortir de ce mauvais pas. Encore une fois, Dufaux nous a mitonné un scénario bien cadencé avec des séquences parfaitement maîtrisée. Il s'inscrit une nouvelle fois dans la lignée de Vidocq, des Mystères de Paris et autres chefs d'œuvre du 19ème siècle. Le scénario mêle avec habileté réel et imaginaires, avec des personnages historiques et fictifs. Le tout est relevé par une pointe d'humour dans les dialogues des personnages. Avec tous ces ingrédients, Les deux sauterelles accrochent plus le lecteur que les albums précédents.


Toujours dans un style semi-réaliste, Martin Jamar dépeint les personnages hauts en couleurs qui parcourent l'histoire. On peut ainsi noter tout le travail sur les différentes expressions de visages, comme si le dessinateur voulait réaliser une galerie de portrait. Ainsi l'ensemble est marqué par la précision et la finesse. Mais ce quatrième tome révèle aussi une mise en page plus inventive et plus fluide. L'album a gagné, pour notre plus grand bonheur, en dynamisme et naturel.


Série : Double masque
Titre : Les deux sauterelles
Auteurs : Dufaux - Jamar
Editeur : Dargaud
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Lorna Lorna
33 ans, Angers (France).
Publié le 22 décembre 2008
Modifié le 22 décembre 2008
Lu 1 020 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲