FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Dream Theater

Dream Theater est aujourd'hui considéré par la plupart comme le plus grand groupe de metal progressif au monde. En 2003 pourtant voilà qu'ils nous sortent l'album dela controverse leur "black album" explications...


Style : metal prog
1. As I am
2. This dying soul
3. Endless sacrifice
4. Honor thy father
5. Vacant
6. Stream of consciousness
7. In the name of god


Pourquoi "train of thought", certainement l'album le plus controversé du groupe de par son côté metal trop présent pour certain, est ma première chronique du groupe ? Pourquoi pas "awake" ou "images and words" ? Tout d'abord il faut rappeler que la ligne de conduite avant d'enrengistrer cet album était de créer le disque le plus metal qu'ils n'aient jamais fait, rendant hommage aux papes du genre comme Metallica mais en restant Dream Theater. Et comme les new-yorkais ne se refont pas comme ça, les titres sont toujours aussi long ! 69 minutes pour 7 titres ! Mais quels titres. On commence avec un "as I am" majestueux emprunt par des vocaux fortement influencé Metallica, suit "this dying soul" morceau de 11 minutes aux guitares percutantes et mélodiques à souhait !
Je ne vais pas faire tout les titres un par uns, détaillant toute leur puissance amenés par une réelle harmonie instrumentale : Myung y explose comme jamais, Portnoy se taille la part du lion avec des titres qui lui vont comme un gant, Petrucci descends toujours aussi bien ses gammes, sait être agressif et montre une facette de ses capacités pas encore trés exploités, LaBrie est puissant, chante juste et bien et Rudess derrière son clavier donne l'impression d'être moins présent qu'auparavant mais fait bien plus que l'on ne le croit ! En 6ème position se trouve "stream of consciousness" un instrumental de 12 minutes reprenant le thème du court titre "vacant" et évoluant dans tous les sens du termes en démontrant la puissance d'évasion de la musique du groupe de Portnoy. Impressionant les mots sont faibles ! Tout se termine sur un "in the name of god" dantesque de puissance et futur hymne de concerts.
Bref certains vont me jeter des pierres mais je m'en fout, cet album est pour moi un pur chef-d'oeuvre comme le groupe a pue en pondre avec "metropolis part II" ou "Awake" mais un chef-d'oeuvre qui se laisse apprivoiser, auquel il faut laisser sa chance pour mieux l'apprécier ensuite.
Fans de metal si vous voulez découvrir le théatre des rêves il n'y a pas de meilleur entrée en matière !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: Dream Theater
Posté par shredderman777 le 08/12/2005 10:47:45
personnellement, je trouve qu'il y a beaucoup à jeter dans ce disque : tout sauf les trois dernières pistes.
Les qualités sonores du disque sont indéniables, mais les compositions sont beaucoup trop sommaire à mon goût sur les pistes 1, 2, 3, 4, Les solos de guitare font plus penser à des exercices de débit purs et durs qu'à quelque chose de travaillé harmoniquement et musicalement. Pour avoir comparé les vidéos de Portnoy "liquid drum theater" et "drum of thought", j'ai la nette impression qu'il ne s'est pas foulé non plus, or pour moi, metal lourd ne veut pas dire forcément simpliste à outrance.

Même après des dizaines d'écoute, la moitié de cet album me laisse de marbre, et personnellement je conseillerais plus metropolis part II ou octavarium pour faire découvrir dream theater à un ptit djeunz métalleux amateur de groupes récents.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Publié le 07 décembre 2005
Modifié le 13 novembre 2005
Lu 1 280 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143